Pour 2017, le Graindorge, une bonne table du Nord à Paris

Le Graindorge est l’une des tables les plus discrètes mais les plus agréables de Paris, pour ceux qui se tiennent loin du tralala des étoilées mais qui apprécient un moment de plaisir confortable. Cette salle discrète à l’ombre de l’Arc de Triomphe apporte depuis plusieurs années à ses habitués le réconfort d’une cuisine généreuse, riche des saveurs ch’tis et flamandes, concoctées avec soin par le chef Bernard Broux.

Graindorge, des entrées pays à découvrir

Les amateurs ne reculeront pas devant les saveurs du pays qu’on ne trouve nulle part ailleurs à Paris. Entre les kippers de Boulogne et le potjevleesch, ceux qui veulent retrouver une ambiance très mer du Nord n’hésiteront pas. Mais on accordera une mention particulière à la soupe de moules crémeuse et safranée qui offre de belles sensations entre Orient et Occident, avec son agréable texture soyeuse.

Une croustade de poule faisane à Paris? Si, c’est possible…

En plat de résistance, la maison propose une côte de boeuf pour deux qui ne déçoit pas. Mais Bernard Broux ose des plats qui donnent du cachet à sa cuisine. On pense au Waterzoï de la mer, qui adapte les recettes brabançonnes à la mer, mais aussi à la croustade de la poule faisane qui innove intelligemment dans le domaine. Les amateurs de gibiers en seront ravis et leur palais confirmera leur satisfaction: la croustade met habilement en valeur la chair du volatile.

Un vrai café liégeois

Le moment du dessert ne marque aucune faiblesse dans la satisfaction des papilles. Là encore, les allusions au Nord reviennent comme un leit-motiv entêtant, avec par exemple ce café liégeois très onctueux et respectueux de la recette d’origine. Ici, la glace au café fond sans impatience dans un café onctueux et crémeux. On est loin des dessert bâclés avec deux boules de glace et un jus tiré du percolateur.

Ne manquez pas les bières et le genièvre de houle

Pour couronner l’ensemble, on arrosera le repas avec une bière du pays. Les amateurs se réjouiront de trouver la trappiste de Rochefort 10° et son caramel torréfié profond en bouche. On terminera avec plaisir ce festin nordique par un genièvre de Houle aux arômes de grain comme on n’en trouve pas ailleurs.

Graindorge, 15 rue de l’Arc-de-Triomphe, 75017 Paris

Ouvert du mardi midi au vendredi soir.

Compter 50€ par repas

print

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hey, salut toi le lecteur de Décider et Entreprendre.


Ça fait maintenant deux ans que D&E existe et continue de se développer. Et le tout, sans jamais avoir reçu de subvention. Alors depuis maintenant un mois, D&E a décidé et entrepris d'intégrer quelques publicités sur sa homepage, mais aussi au cœur de ses articles. Car D&E rémunère ses équipes.


Derrière D&E se cachent des journalistes, des développeurs informatiques, des responsables communications, mais aussi des éditorialistes de passage. Tout ce petit monde travaille d'arrache-pied pour ramener de l'information fraîche, des points de vues tranchés, mais argumentés et autres gaudrioles à l'un des seuls médias en ligne complètement indépendant, à la ligne éditoriale libre, mais aussi en plein développement.


Alors, voilà, aujourd'hui, cher lecteur, on te demande un petit geste de pas grand-chose. Non, range ton portefeuille (bien que l'on accepte aussi les dons). Non, on te demande juste de désactiver ton bloqueur de pub (Ad-Block, AdThwart, Webmail Ad blocker, etc) le temps de ta navigation sur notre site ou de mettre une exception de blocage qui concerne D&E.


Le simple fait d'afficher les pubs sur notre site nous permet de rémunérer nos « incroyables » équipes. Promis, les publicités ne sont pas invasives ni agressives. On peut même les cacher si on veut (avec la petite croix dessus).


Ça nous ferait vraiment plaisir et ça permettrait qu'on s’achète notre table de ping-pong continue à écrire librement, à titiller les puissances en place, mais aussi à proposer d'autres pistes de réflexion sur des sujets habituellement traités par les médias subventionnés.


Un petit geste pour toi, mais un grand pas pour Décider & Entreprendre.


Merci à toi, ô lecteur de D&E. Et bonne lecture.

Lire les articles précédents :
Que fait l’Union européenne pour les PME ?

Article paru sur le site The Conversation sous la signature de Sébastien Bourdin Dans un contexte de mondialisation et de...

Fermer