Emmanuel Macron ne rassure plus les français

27 octobre 2017 Adrien Pittore 0

L’élection d’Emmanuel Macron à la tête du pays n’y aura rien fait : les ménages français sont de plus en plus pessimistes vis à vis de la situation économique de la France. Pour autant, il faut tout de même noter un léger regain d’optimisme sur le niveau de vie dans le pays et sur les craintes face au chômage.  En octobre 2017, la confiance des ménages dans la situation économique diminue pour le quatrième mois consécutif : l’indicateur qui la synthétise perd 1 point et retombe à 100, sa moyenne de longue période. Il était au-dessus de ce seuil depuis mai 2017. L’opinion des français sur le contexte économique s’améliore un peu C’est l’une des conséquences que l’on peut tirer du rapport de l’INSEE. En ce qui concerne le niveau de vie passé des français, on constate sur ce mois d’octobre une amélioration de leur opinion. Pareil pour ce qui est de leurs perspectives d’avenir puisque les chiffres restent inférieurs à cette moyenne faite de 1987 à 2016. Les ménages voient aussi leurs craintes se stabiliser lorsque l’on évoque le chômage. Néanmoins, même si ces trois marqueurs restent en dessous des moyennes, on observe qu’ils n’ont que très peu évolués sur le […]

250 passages par jour dans la première salle de shoot française

27 octobre 2017 Charlotte Charlier 0

La première salle de shoot française a ouvert il y a un an à Paris. Le bilan fait état de 250 passages par jour dans ce centre. Située dans le 10e arrondissement de Paris, la première salle de shoot française a ouvert en 2016. L’heure est bilan un an après son inauguration. Même si elle fait encore débat auprès des habitants du quartier, le bilan sanitaire et social du centre est positif. Il accueille 250 personnes par jour. La salle de shoot comptabilise 56 000 consommations depuis 2016 Inaugurée par la ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine, accompagnée d’Anne Hidalgo la maire de Paris, la première salle de shoot française est gérée par 23 salariés. Chaque jour, ce centre accueille pas moins de 250 consommateurs. 800 personnes s’y sont inscrites depuis son ouverture. Certains passent pour récupérer du matériel propre, d’autres viennent pour des injections ou inhalations. En tout, 16 postes sont mis à disposition, la majorité pour les injections. Le chef de service du Caarud (Centres d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques pour usagers de drogues), se félicite des « 56 000 consommations depuis l’ouverture du centre ». Des tensions sont toujours présentes dans le quartier […]

L’Assemblée nationale se met à dos les industriels avec une nouvelle formule de la « taxe soda »

27 octobre 2017 Charlotte Charlier 1

Dans l’objectif de lutter contre l’obésité, l’Assemblée vient de voter cette nuit une nouvelle formule de la « taxe soda ». Les industriels du secteur ne décolèrent pas. Depuis 2013 en France, les boissons qui contiennent une quantité de sucres ajoutés même minime sont taxés 7,53 euros par hectolitre. L’OMS (Organisation mondiale de la santé) recommandait d’augmenter les taxes, en raison de l’augmentation de l’obésité infantile favorisée par les fabricants de boissons sucrées. C’est chose faite, puisque l’Assemblée nationale a adopté une nouvelle « taxe soda ». Les boissons taxées à partie d’1 gramme de sucre pour 100 ml La nouvelle « taxe soda » concernera les boissons qui contiennent au moins 1 gramme de sucre pour 100 ml. Elle atteindra plus de 20 euros pour une boisson contenant 11 grammes de sucres ajoutés pour 100ml. Olivier Véran (En Marche!), le rapporteur général du projet de budget de la Sécurité sociale, espère que cela incitera davantage les industriels à réduire, ne serait-ce que d’un gramme, le taux de sucre dans leurs produits. Les industries, elles, ne cachent pas leur mécontentement. Les leaders du secteur que sont Coca-Cola et Orangina Schweppes dénonçaient la taxe avant même qu’elle ne soit votée. Ils voient dans cette nouvelle formule une […]

Non, la multiplication des CDD ne sert pas aux entreprises à réduire les coûts

27 octobre 2017 Adrien Pittore 0

Contrairement aux idées reçues, le poids financier du CDD par rapport au CDI n’est invoqué que par moins de la moitié des entreprises qui recrutent. Le rapport de la DARES évoque plutôt un moyen de combler un manque d’effectif sur une courte période, ou de tester les compétences d’un salarié avant de l’embaucher pour une longue durée. Ce graphique tiré du rapport sur les relations de travail et contrats de moins d’un mois, publié par l’Unédic (l’association qui gère l’assurance chômage en France), montre bien l’explosion depuis 16 ans du nombre de contrats à durée déterminée de mois d’un mois. Elle précise aussi la durée médiane des CDD échus en 2012. Parmi les secteurs qui utilisent les contrats les plus courts, on retrouve en premier les arts, spectacles et activités récréatives, puis les métiers de l’édition, de l’audiovisuel et de diffusion. Les activités pour la santé humaine montent sur la 3e marche du podium. A titre indicatif, les métiers de l’hébergement et de la restauration sont dans la moyenne basse avec environ une vingtaine de jours par contrat. Eviter la réglementation du CDI n’est pas le premier motif de recrutement en CDD Lorsque l’on interroge les établissements sur leurs pratiques […]

Dans l’industrie manufacturière, le climat des affaires à son meilleur niveau depuis 2007

27 octobre 2017 Charlotte Charlier 0

Le climat des affaires dans l’industrie manufacturière retrouve son meilleur niveau depuis 2007. Les industriels sont optimistes quant à la production. L’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques) a publié son enquête mensuelle de conjoncture dans l’industrie. En octobre, le climat des affaires progresse de manière favorable et atteint son plus haut niveau depuis décembre 2007. Les affaires fonctionnent bien dans l’agroalimentaire Le sous-secteur de l’industrie agroalimentaire se porte bien, puisque son indicateur de climat des affaires gagne quatre points ce mois-ci et se situe à 111. C’est une belle progression depuis 2011, date où l’indicateur se plaçait à 93. Cette évolution est essentiellement due à l’augmentation du solde sur la production passée et des carnets de commandes. A noter que le climat des affaires est également en hausse dans la métallurgie et l’habillement-textile. Les industriels de l’industrie manufacturière sont optimistes Les affaires dans l’industrie de transformation des biens sont en bonne santé. Leur indicateur de climat pointe également à 111, soit un niveau jamais atteint depuis 10 ans. Après une baisse plus que significative de l’indicateur du climat des affaires en 2009, il était reparti à la hausse l’année suivante. Par ailleurs, les industriels se disent […]

Le secteur de la restauration n’arrive pas à recruter

27 octobre 2017 Adrien Pittore 0

Les premiers rapports sur la situation difficile du secteur de la restauration en France datent de 2008. Seulement, près de 10 ans après, aucune solution n’a été apportée et la main d’oeuvre manque. La conjoncture est devenue invivable pour la présidente de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (Umih) Berry. Si les émissions de télévision sur le thème de la restauration font des cartons d’audiences, la réalité dans les restaurants est bien différente. Le secteur ne fait plus rêver et les professionnels éprouvent les pires difficultés pour recruter. Véronique Gaulon présidente de l’Umih Berry ne décolère pas. « Les restaurants, qui auraient pu faire une excellente saison, n’ont fait qu’une bonne ou une saison moyenne, a-t-elle pesté ce mardi 24  lors de l’assemblée générale à l’office de tourisme de Bourges. Certains restaurateurs ont dû refuser des clients, faute de personnel. » Une situation découverte il y a 10 ans Alors que les grandes conférences se multiplient, la situation s’aggrave pour les professionnels du tourisme et de la restauration. Présent au salon Serbotel à Nantes, le président de l’Umih, Roland Héguy, constate simplement: « les entreprises manquent de 150 000 emplois actuellement.  » En 2008 déjà, le Conseil National du Tourisme rendait un rapport alarmant […]

La CSG, cet impôt juste, vertueux et incompris

26 octobre 2017 Eric Verhaeghe 16

L’Assemblée Nationale vient d’augmenter la CSG en compensation de la suppression des cotisations salariales. La mesure est impopulaire et soulève des torrents de haine parmi les retraités, qui appartiennent à la génération probablement la plus privilégiée (et la plus cupide) de toute l’histoire de France. Elle est pourtant juste et vertueuse. La CSG (contribution sociale généralisée) augmentera en 2018. L’Assemblée Nationale vient de le décider. C’est l’occasion de rappeler les vertus de cet impôt payé par 100% des Français, quand l’impôt sur le revenu est désormais aussi sélectif que feu l’ISF. Un impôt universel La CSG porte sur tous les revenus: ceux du travail comme ceux du capital. On n’insistera jamais assez sur les vertus de l’universalité en matière fiscale. Le fondement de la démocratie, c’est l’imposition. Le fondement de l’imposition démocratique, c’est l’universalité. Un impôt solidaire Contrairement à certains fantasmes, la CSG est réellement solidaire, pour une raison simple. L’essentiel de nos droits à la sécurité sociale reste lié au contrat de travail (notamment en matière de retraite). Les revenus du capital soumis à la CSG ne sont pas pris en compte dans le calcul des droits sociaux. On fait donc payer certains sans contrepartie effective. Ce qui s’appelle […]

La CFDT retrouve sa place de premier soutien syndical au gouvernement

26 octobre 2017 Eric Verhaeghe 0

Contesté cet été par FO, le rôle de premier soutien syndical au gouvernement est désormais admis par tous. Le rôle actif de la CFDT pour faire capoter l’intersyndicale que la CGT tentait d’organiser contre les ordonnances en est la première contrepartie reçue par Emmanuel Macron. Cet été, Jean-Claude Mailly a caressé l’espoir de supplanter Laurent Berger dans le rôle de premier de classe. Il a multiplié les positions favorables aux ordonnances et joué les bons élèves pour éviter un conflit ouvert comme ce fut le cas un an avant avec la loi El-Khomri. Un temps, on s’est interrogé sur la réussite de cette manoeuvre à contre-pied. Si la base de FO est loin d’être unanimement gauchiste, elle n’en reste pas moins contestataire. La fondre dans le moule réformiste en si peu de temps était un pari d’autant plus osé que certains n’ont pas hésité à soupçonner Mailly de conduire une aventure personnelle. Puis, la base a donné de la voix, et Mailly a dû se résoudre à rejoindre le clan des contestataires. C’était un peu son offensive des Ardennes à lui. Après quelques succès rapides, les fondamentaux n’ont pas suivi et il a dû revenir sur ses positions initiales. Comment […]

Pour Agnès Buzyn, « il ne sera pas possible de réaliser le tiers payant au 30 novembre 2017 »

26 octobre 2017 Adrien Pittore 0

C’est une semi-victoire pour tous les professionnels de santé. Le tiers payant généralisé ne verra pas le jour ce 30 novembre a confirmé la ministre de la Santé. Mais Agnès Buzyn reste très attachée à cette promesse et estime que la généralisation est un objectif atteignable pour « fin 2018 ». Agnès Buzyn s’est donc rendue à l’évidence : la généralisation du tiers payant n’est pas réalisable d’ici le 30 novembre. Elle évoque des contraintes « techniques ». Pour autant, elle n’est pas non plus décidée à enterrer ce projet. Dans une interview pour « Le Quotidien du médecin « , elle affirme être en train de réfléchir à un nouveau  véhicule législatif » pour tenir la promesse d’un « tiers payant généralisable en lieu et place des dispositions actuelles ». Victoire des médecins frondeurs L’Inspection Générale des Affaires Sociales a rendu son verdict. Les délais accordés pour la grande réforme structurelle que prévoit la généralisation du tiers payant, ne sont pas tenables. Cette décision tient en particulier de l’imbroglio administratif auquel auraient dû se confronter les praticiens. Car comme aucune sanction n’est prévue pour un médecin qui ne le pratique pas, chacun est libre de rejoindre le mouvement ou non. On avait aussi vu de nombreuses manifestations des généralistes qui arguaient […]

Le rapport pro-tiers payant fait par les complémentaires santé

26 octobre 2017 Leo Guittet 0

Le tiers payant généralisé, devenu généralisable, fait parler de lui en ce moment avec la remise de plusieurs rapports. Après celui de l’Igas (inspection générale des affaires sociales), un autre rapport vient d’être publié Rapport Tiers Payant par les complémentaires santé de Société Tripalio Il a été réalisé par les régimes d’assurance maladie complémentaire et porte sur les conditions d’application du tiers payant. Un point est notamment fait sur les outils mis en oeuvre pour faciliter la mise en place de la réforme. Le tiers payant « obligatoire » est déjà largement pratiqué L’étude publiée récemment montre que la pratique du tiers payant obligatoire, qui concerne les patients ACS (aide à l’acquisition d’une complémentaire santé), ALD (affection longue durée) et Maternité, est très répandue. Au 2e trimestre 2017 le taux de recours au tiers payant obligatoire pour les bénéficiaires de l’ACS était de 99,1%, pour les patients en ALD de 98,6%, et pour les soins en Maternité de 90,4%. Les « mauvais élèves » détectés par le rapport sont les dentistes qui ne recourent au tiers payant obligatoire que dans 61,6% des cas en ALD. Du côté de l’ACS tous les professionnels recourent à plus de 85% au tiers payant ce qui est un […]

1 2 3 16