27 000 personnes âgées ont déjà expérimenté le vaccin en pharmacie

La vaccination contre la grippe en pharmacie a débuté en octobre, dans les régions Auvergne-Rhône-alpes et Nouvelle-Aquitaine. 27 000 personnes âgées l'ont déjà expérimenté.

L'expérimentation de la vaccination contre la grippe dans les pharmacies a été lancée le 6 octobre dernier. Elle concerne les régions Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle-Aquitaine. Les personnes de plus de 65 ans sont déjà nombreuses à s'être fait vacciner par des pharmaciens.

27 000 personnes âgées vaccinées en pharmacie

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, s'est félicitée de "l'élan extraordinaire" lié à cette expérimentation, mise en place début octobre. En l'espace d'un mois à peine, 27 000 personnes âgées ont été vaccinées dans plus de 2 500 pharmacies des deux régions concernées par ce test. Ces résultats probants devraient permettre l'extension de l'expérimentation à d'autres régions françaises, mais aussi à un public plus large. L'objectif de la vaccination en pharmacie est d'augmenter la couverture vaccinale en France.

Un suivi régulier de la campagne pendant 3 ans

Cette expérimentation en Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle-Aquitaine durera trois ans. Pendant toute sa durée, un suivi régulier de sa progression sera réalisé. A son terme, le pharmacien établira le bilan de son activité concernant la campagne de vaccination en pharmacie, sur une plateforme dédiée. A l'arrivée, la ministre de la Santé espère constater une augmentation du taux de vaccination.

Aujourd'hui, le vaccin antigrippal ne sauve pas la vie des professionnels de santé. (...) C'est un enjeu pour moi de déontologie, donc j'ai demandé au Conseil de l'Ordre de faire des recommandations déontologiques fortes sur le sujet, parce qu'effectivement je pense que les professionnels de santé ne sont pas au rendez-vous de la vaccination antigrippale. (Agnès Buzyn)

1 commentaire sur 27 000 personnes âgées ont déjà expérimenté le vaccin en pharmacie

  1. Taux de vaccination du corps médical de l’AP-HP contre la grippe:

    À l’Assistance publique des hôpitaux de Paris (AP-HP), le taux de vaccination des médecins contre la grippe est de 25%, et celui des paramédicaux de 10%, selon son patron, Martin Hirsch, qui “appliquerait avec plaisir” la vaccination obligatoire, interrogé par l’AFP.

    Source : Pourquoi seuls 25 à 30% des médecins, infirmiers et aide-soignants sont vaccinés contre la grippe
    http://www.huffingtonpost.fr/2017/01/17/pourquoi-seuls-25-a-30-des-medecins-infirmiers-et-aide-soignan_a_21655995/
    17/01/2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Les ruptures conventionnelles atteignent un record en 2017

Selon les données de la DARES (direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques du Ministère du...

Fermer