Agnès Buzyn tacle les médecins qui ne se vaccinent pas !

Alors que la nouvelle mesure de la ministre de la Santé rend obligatoires 11 vaccins pour les bébés français, Agnès Buzyn a rappelé avec fermeté l’importance de la vaccination. Elle en a aussi profité pour tacler les professionnels de santé réticents

En décembre dernier, nous nous demandions si l’autoritarisme dont fait preuve Agnès Buzyn n’allait pas poser quelques problèmes. On pense d’abord à sa compréhension des problèmes économiques inhérents aux domaines de la santé et de protection sociale. En tout cas, ses dernières déclarations sur les professionnels de santé risquent encore de faire jaser. 

Médecins exemplaires ou pilori 

Jeudi 11 janvier, la ministre de la Santé était invitée à inaugurer les nouveaux locaux parisiens de l’Ordre des médecins. Elle en a profité pour enjoindre les professionnels de santé à se vacciner contre la grippe saisonnière. 

Ne pas se vacciner, c’est compter sur la vaccination des autres pour ne pas être exposé. J’enjoins les professionnels, je vous enjoins d’adopter une conduite exemplaire, en veillant à ne pas propager involontairement l’infection. C’est pour moi principalement un enjeu déontologique.

Un tacle en bonne et due forme qui s’est accompagné d’une menace : celle de la vaccination obligatoire pour tous les professionnels de santé. 

Par ailleurs, ces déclarations font directement écho à la polémique qu’avait déclenchée un médecin qui avait refusé de vacciner un enfant alors même que son père était pour. 

Persuader les derniers hésitants

Dans l’exposé de la Ministre, il était aussi question de légitimer encore un peu plus l’extension de la vaccination qui entre en vigueur. Ainsi, elle affirmait que les médecins devraient « redoubler d’efforts » mais surtout de pédagogie pour se faire le relais du ministère et convaincre les parents sceptiques du bienfait des vaccins.

Une tâche plus compliquée que prévu mais qui justifie donc l’obligation pour effacer les questions entre « vaccins recommandés et vaccins obligatoires« . La solution de facilité en somme. 

Une vaccination obligatoire chez les professionnels de santé ?

 » Si je vois que la vaccination grippale ne progresse pas chez les soignants dans les années à venir, la question de l’obligation se reposera. « 

Lors d’un sondage réalisé en octobre sur legeneraliste.fr (409 réponses), 76,5 % des généralistes répondants se disaient prêts à se faire vacciner contre la grippe.

En février 2017, une enquête coordonnée par le cabinet de conseil FSNB Health & Care avait révélé que les médecins avaient été les professionnels de santé les plus nombreux à se faire vacciner avec un taux avoisinant les 75 % devant les pharmaciens (59 %), les infirmiers (39 %) et les kinésithérapeutes (23 %). 

Source : legeneraliste.fr

3 commentaires sur Agnès Buzyn tacle les médecins qui ne se vaccinent pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hey, salut toi le lecteur de Décider et Entreprendre.


Ça fait maintenant deux ans que D&E existe et continue de se développer. Et le tout, sans jamais avoir reçu de subvention. Alors depuis maintenant un mois, D&E a décidé et entrepris d'intégrer quelques publicités sur sa homepage, mais aussi au cœur de ses articles. Car D&E rémunère ses équipes.


Derrière D&E se cachent des journalistes, des développeurs informatiques, des responsables communications, mais aussi des éditorialistes de passage. Tout ce petit monde travaille d'arrache-pied pour ramener de l'information fraîche, des points de vues tranchés, mais argumentés et autres gaudrioles à l'un des seuls médias en ligne complètement indépendant, à la ligne éditoriale libre, mais aussi en plein développement.


Alors, voilà, aujourd'hui, cher lecteur, on te demande un petit geste de pas grand-chose. Non, range ton portefeuille (bien que l'on accepte aussi les dons). Non, on te demande juste de désactiver ton bloqueur de pub (Ad-Block, AdThwart, Webmail Ad blocker, etc) le temps de ta navigation sur notre site ou de mettre une exception de blocage qui concerne D&E.


Le simple fait d'afficher les pubs sur notre site nous permet de rémunérer nos « incroyables » équipes. Promis, les publicités ne sont pas invasives ni agressives. On peut même les cacher si on veut (avec la petite croix dessus).


Ça nous ferait vraiment plaisir et ça permettrait qu'on s’achète notre table de ping-pong continue à écrire librement, à titiller les puissances en place, mais aussi à proposer d'autres pistes de réflexion sur des sujets habituellement traités par les médias subventionnés.


Un petit geste pour toi, mais un grand pas pour Décider & Entreprendre.


Merci à toi, ô lecteur de D&E. Et bonne lecture.

Lire les articles précédents :
Les entreprises européennes retrouvent des bénéfices pré-crise en investissant moins

Les entreprises européennes en auraient-elle fini avec la crise financière ? Il ne s'agit pas de brûler les étapes mais...

Fermer