Alexandre Vincendet (LR), maire de Rillieux-la-Pape, veut supprimer les aides municipales des « parents de jeunes délinquants » !

Pour lutter contre la délinquance, Alexandre Vincendet (Les Républicains), le maire de Rillieux-la-Pape (Rhône) prône la tolérance zéro. Il souhaite suspendre les aides municipales pour les familles de délinquants mineurs.

Les rhodaniens le savent bien : Rillieux-la-Pape est l’une des villes de la région où la présence policière est la plus forte. Hausse des effectifs policiers, présence accrue de la gendarmerie, armement de tous les agents et déploiement en masse de la vidéosurveillance. Lorsque nous l’avions rencontré en 2017, Alexandre Vincendet ne cherchait pas à cacher ce dispositif, bien au contraire. Son objectif est de lutter toujours plus fortement contre la délinquance.

A l’image de la délinquance qu’il décrit comme « fonctionnant par palier, une baisse puis une stabilisation« , celui qui s’est vu confier la mission de redynamiser le mouvement des Jeunes Républicains a aussi atteint, cette semaine, un nouveau pallier. 

Suppression des aides municipales pour les parents d’enfants délinquants 

Interrogé par le 20 Minutes, celui qui a été élu en 2014 confirme une baisse de la délinquance de l’ordre de 16% entre 2015 et 2016. Mais il ne compte pas pour autant s’arrêter en si bon chemin. 

Pour les jeunes qui sont délinquants et dégradent du bien public, ce qui peut arriver à Rillieux, leurs parents verront leurs aides municipales suspendues, s’ils en ont, le temps des réparations. Cela pourra concerner par exemple les aides exceptionnelles accordées par le Centre communal d’actions sociales (CCAS). Si un enfant casse du mobilier municipal, c’est la ville qui paye, donc les habitants. Vous comprenez bien que, d’un point de vue moral, les parents étant responsables, c’est un peu compliqué d’accorder une aide municipale à ces familles si leur enfant mineur vient de commettre des dégradations sur des biens publics. Les habitants le comprennent.

Alexandre Vincendet (LR), maire de Rillieux-la-Pape

Pour lui, cette mesure que l’on pourrait qualifier de radicale, s’explique par une adaptation de la réponse à apporter à une délinquance qui se fait de plus en plus oppressante. « L’objectif est aussi de limiter l’effet d’entraînement, d’éviter que les mauvais embarquent tous ceux qui ont envie de s’en sortir et de s’intégrer. C’est ce que craignent les parents.« 

Ainsi, il souhaite responsabiliser les parents quant au comportement de leurs enfants. D’après l’étude de 2013 de Justice des enfants et adolescents, les mineurs représentent seulement 9,5% de l’ensemble des personnes impliquées dans des affaires pénales.

Une idée pas si nouvelle

Pas sûr pour autant que cette mesure puisse prendre forme en l’état actuel, la législation n’étant, pour le moment, pas adaptée. Dans ce cadre, Alexandre Vincendet a mis sur pieds une équipe « qui doit travailler pour mettre en place cette mesure tout en respectant le cadre législatif. J’aimerais que cela soit voté avant l’été. Quoi qu’il en soit, je me suis engagé à ce que la suspension des aides municipales pour les familles de mineurs délinquants soit mise en place dans l’année, elle le sera. » 

Il explique que la répression ne sera pas la mesure mise en place, il table aussi sur l’accompagnement. « Dans le même temps, nous travaillons sur d’autres actions pour aider les enfants, les familles. On va mettre notamment en place dès septembre du soutien scolaire généralisé à domicile.« 

L’idée n’est pas nouvelle. En 2010 déjà, Nicolas Sarkozy proposait de suspendre systématiquement les allocations familiales en « cas d’absentéisme scolaire injustifié« . Le but était de  » rappeler aux parents qu’ils n’ont pas que des droits mais aussi des devoirs« . La mesure avait ensuite été supprimée en 2013. 

Les aides financières d’Urgence du CCAS : 

  • L’aide alimentaire sous forme de Chèque d’Accompagnement Personnalisé
  • Les aides concernant les charges liées au logement
  • Complément aide à la restauration scolaire
  • Tickets ou carte de bus
  • Le microcrédit personnel

 

Le problème en politique, quel que soit le bord, c’est qu’on a d’un côté des élus dans l’angélisme absolu, qui ne sont que dans la prévention, et d’autres qui sont dans le tout répressif. Il faut trouver le juste équilibre

2 commentaires sur Alexandre Vincendet (LR), maire de Rillieux-la-Pape, veut supprimer les aides municipales des « parents de jeunes délinquants » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hey, salut toi le lecteur de Décider et Entreprendre.


Ça fait maintenant deux ans que D&E existe et continue de se développer. Et le tout, sans jamais avoir reçu de subvention. Alors depuis maintenant un mois, D&E a décidé et entrepris d'intégrer quelques publicités sur sa homepage, mais aussi au cœur de ses articles. Car D&E rémunère ses équipes.


Derrière D&E se cachent des journalistes, des développeurs informatiques, des responsables communications, mais aussi des éditorialistes de passage. Tout ce petit monde travaille d'arrache-pied pour ramener de l'information fraîche, des points de vues tranchés, mais argumentés et autres gaudrioles à l'un des seuls médias en ligne complètement indépendant, à la ligne éditoriale libre, mais aussi en plein développement.


Alors, voilà, aujourd'hui, cher lecteur, on te demande un petit geste de pas grand-chose. Non, range ton portefeuille (bien que l'on accepte aussi les dons). Non, on te demande juste de désactiver ton bloqueur de pub (Ad-Block, AdThwart, Webmail Ad blocker, etc) le temps de ta navigation sur notre site ou de mettre une exception de blocage qui concerne D&E.


Le simple fait d'afficher les pubs sur notre site nous permet de rémunérer nos « incroyables » équipes. Promis, les publicités ne sont pas invasives ni agressives. On peut même les cacher si on veut (avec la petite croix dessus).


Ça nous ferait vraiment plaisir et ça permettrait qu'on s’achète notre table de ping-pong continue à écrire librement, à titiller les puissances en place, mais aussi à proposer d'autres pistes de réflexion sur des sujets habituellement traités par les médias subventionnés.


Un petit geste pour toi, mais un grand pas pour Décider & Entreprendre.


Merci à toi, ô lecteur de D&E. Et bonne lecture.

Lire les articles précédents :
Fin du RSI : un décret prévoit une transition jusqu’en 2021

Pour organiser la fin du RSI, un décret vient de paraître au Journal officiel. Les indépendants verront avec joie que...

Fermer