Un assuré tente de se suicider dans les locaux du RSI

Article sur le RSI initialement paru sur le site Macommune.info.

Un homme de 62 ans a tenté de s’ouvrir les veines dans les locaux du régime social des indépendants (RSI) de Franche-Comté, à École-Valentin, près de Besançon, pour attirer l’attention sur un litige concernant le versement de sa pension de retraite.

Lundi 5 décembre 2016, le sexagénaire se présente à l’accueil du RSI et remet une lettre à la secrétaire à l’accueil avant de sortir une lame de rasoir et de s’entailler l’avant-bras pour protester contre les délais du versement de sa pension de retraite, selon les premiers éléments de l’enquête des gendarmes de la communauté de brigade d’École-Valentin.

Il a été rapidement pris en charge par les pompiers et ses jours ne seraient pas en danger.

L’homme a indiqué qu’il n’avait pas l’intention de mettre fin à ses jours, mais qu’il souhaitait par son geste attirer l’attention sur le délai du versement de sa pension de retraite.

print

4 commentaires sur Un assuré tente de se suicider dans les locaux du RSI

  1. Bonjour ! À tous hazard une dette organic est t’elle toujours du ??? Suite à une liquidation judiciaire de 2007 .Merci si quelqu’un pouvait répondre.

    • S’il s’agit de l’ORGANIC (retraite commerçants), les cotisations sont dues par l’assuré (personne physique). La liquidation de l’entreprise n’éteint pas cette dette.Il en est de même pour toutes les cotisations sociales obligatoires des TNS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hey, salut toi le lecteur de Décider et Entreprendre.


Ça fait maintenant deux ans que D&E existe et continue de se développer. Et le tout, sans jamais avoir reçu de subvention. Alors depuis maintenant un mois, D&E a décidé et entrepris d'intégrer quelques publicités sur sa homepage, mais aussi au cœur de ses articles. Car D&E rémunère ses équipes.


Derrière D&E se cachent des journalistes, des développeurs informatiques, des responsables communications, mais aussi des éditorialistes de passage. Tout ce petit monde travaille d'arrache-pied pour ramener de l'information fraîche, des points de vues tranchés, mais argumentés et autres gaudrioles à l'un des seuls médias en ligne complètement indépendant, à la ligne éditoriale libre, mais aussi en plein développement.


Alors, voilà, aujourd'hui, cher lecteur, on te demande un petit geste de pas grand-chose. Non, range ton portefeuille (bien que l'on accepte aussi les dons). Non, on te demande juste de désactiver ton bloqueur de pub (Ad-Block, AdThwart, Webmail Ad blocker, etc) le temps de ta navigation sur notre site ou de mettre une exception de blocage qui concerne D&E.


Le simple fait d'afficher les pubs sur notre site nous permet de rémunérer nos « incroyables » équipes. Promis, les publicités ne sont pas invasives ni agressives. On peut même les cacher si on veut (avec la petite croix dessus).


Ça nous ferait vraiment plaisir et ça permettrait qu'on s’achète notre table de ping-pong continue à écrire librement, à titiller les puissances en place, mais aussi à proposer d'autres pistes de réflexion sur des sujets habituellement traités par les médias subventionnés.


Un petit geste pour toi, mais un grand pas pour Décider & Entreprendre.


Merci à toi, ô lecteur de D&E. Et bonne lecture.

Lire les articles précédents :
Valls se prépare à une campagne en creux

Le discours de candidature de Manuel Valls a apporté deux certitudes ce soir. La première est que la gauche devrait...

Fermer