Le beforework va-t-il détrôner l’afterwork ?

Si l'afterwork est populaire, un nouveau concept tend à se développer et pourrait lui faire de l'ombre. Il s'agit du beforework, qui consiste à faire la fête avant d'aller au travail. Insolite ?

L'avenir est à ceux qui se lèvent tôt, pourrait bien devenir un adage  courant avec le concept du beforework. Il a été rendu populaire par le livre Miracle Morning écrit par un coach et conférencier américain, qui assure que se lever plus tôt est bon pour notre organisme et permet d'accomplir quelque chose de positif. Mais le beforework est né bien avant ce livre. Apparu aux Etats-Unis, l'idée s'est rapidement développée en Europe.

Une soirée avant de commencer la journée

Pour tous ceux qui craignent la migraine du lendemain d'afterwork, cette solution pourrait vous plaire, à condition d'être lève-tôt. Le beforework consiste à se lever entre 5 heures et 6 heures du matin, rejoindre d'autres adeptes dans un lieu ou dj et déjeuner se rencontrent. Les bières sont remplacées par des jus et smoothies. L'idée paraît insolite mais fonctionne pourtant très bien, des sites dédiés à l'organisation des beforeworks se développent d'ailleurs dans le monde.

Un réveil plus en douceur

Le beforework plus tranquille, c'est aussi possible. Une organisation propose du yoga matinal, des ateliers énergisants, un petit déjeuner et de la musique live. Et le tout entre collègues! L'objectif est de favoriser le bien-être et l'épanouissement de chacun en entreprise. Deux notions qui préoccupent beaucoup les entreprises aujourd'hui. En plus de cela, c'est l'occasion de  renforcer la cohésion d'une équipe de travail.

68% des jeunes salariés sont sensibles aux attentions de leur entreprise pour leur bien-être

En France, seulement 58% des employés pensent que leur entreprise mène une politique efficace autout du bien-être

Ipsos

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Télémédecine: la révolution silencieuse de 2018

À partir de 2018, la télémédecine pourra être remboursée par la sécurité sociale. Mais à certaines conditions seulement. Les députés...

Fermer