Canal Seine-Nord: Édouard Philippe maire du Havre avant tout?

Nicolas Hulot, ministre de l'Écologie, et Élisabeth Borne, ministre de l'Équipement, ont annoncé récemment une remise à plat des grands projets d'infrastructure, dont le canal Seine-Nord (les travaux devaient commencer instamment). On comprend que, derrière les postures écologistes, c'est une instruction de l'ex-maire du Havre qui est passée. 

Peu de responsables nordistes (à commencer par Martine Aubry) ont digéré les annonces du gouvernement sur la suspension des grands projets, dont le Canal Seine-Nord, qui doit relier directement, par bateau, la région parisienne avec la région lilloise. Ce dossier mal connu des Français est pourtant sensible: il doit permettre de développer le port de Dunkerque en facilitant le transport de marchandises des régions Nord vers le bassin parisien. 

Le Canal Seine-Nord fâche le maire du Havre

Pour le port du Havre, ce projet constitue une menace majeure. La construction du canal Seine-Nord permettrait en effet de ravitailler Paris en utilisant le port de Dunkerque, qui est un port de haut de mer aux perspectives de croissance larges. Le port du Havre, en revanche, a atteint ses limites de développement et est subordonné aux marées. 

Sans surprise, donc, l'ancien maire du Havre bloque un projet auquel il s'oppose depuis des années. Amusant, en tout cas, de voir que le Premier Ministre n'a pas d'idée précise sur la façon de baisser les dépenses publiques ou les impôts, mais qu'il ne gaspille pas une minute pour reprendre les antiennes du maire du Havre.  

Édouard Philippe

La décision du gouvernement de faire du canal Seine-Nord une priorité est, de ce point de vue, déconcertante de naïveté. Ce qui est présenté comme un « grand projet structurant » est d'abord celui de tous les excès. (...) Surtout, le canal Seine-Nord, c'est conforter Anvers et Rotterdam comme les portes d'entrée de l'Europe au détriment du Havre, de Dunkerque et de Calais. Ce sont les ports flamands et néerlandais que nous aidons à capter une part encore plus importante des flux économiques maritimes, des activités et des emplois !

3 commentaires sur Canal Seine-Nord: Édouard Philippe maire du Havre avant tout?

  1. Faciliter le développement du port de Dunkerque ? ??? Allons, allons … Faciliter en priorité la captation des marchandises (fret brut et conteneurs) en direction des deux plus grands ports d’Europe, en pleine extension, que sont Anvers et surtout Rotterdam, la voilà la réalité. La position d’Édouard Philippe a toujours été claire sur ce point : il ne s’agit pas de s’opposer par principe à la réalisation du canal Seine-Nord, mais bien dans un premier temps d’élever les ports de la Manche et de la mer du Nord, à savoir en priorité Le Havre et Dunkerque, à un niveau minimal de développement portuaire, et ce de façon à leur permettre d’aborder la concurrence que ne manquera pas d’engendrer la mise en service dudit canal avec un minimum de chances pour se défendre et rester compétitifs. Telle position procède du plus élémentaire bon sens. Certes, le chantier du Seine-Nord créera de l’emploi, dont les retombées concerneront la Picardie et le Nord/Pas-de-Calais, mais cet effet d’aubaine n’aura qu’un temps (cinq à six ans maximum), or il faut voir plus loin : offrir une telle perspective à Anvers et Rotterdam, qui aspireront à n’en pas douter une bonne partie du fret, ne risque-t-il pas à terme d’anémier encore un peu plus l’activité du Havre, voire même de Dunkerque. Dunkerque en particulier n’aurait-il pas au contraire intérêt à voir réseau fluvial vers Lille et vers l’Escaut mis à gabarit, sans le liaisonner pour autant à Courtrai, et de là à Gand et Anvers ? Il s’assurerait ainsi une clientèle captive correspondant à tout le bassin du Nord/Pas-de-Calais, voire même d’une partie de la Belgique proche (Haut-Escaut (Tournai et Antoing) et bassin de la Haine (Mons / Borinage) ?

  2. Il faudrait peut être se renseigner un peu plus avant d écrire autant d erreurs énormes. Le canal Seine nord ne ramènera pas plus de trafic à Dunkerque. C est anvers et Rotterdam qui récupéreront des part de marché. Le Havre ne peux plus s étendre ? Renseignez-vous au grand port maritime du Havre il y a plein de terrain. Le Havre subordonné au marrée ? Faux. Accès 24h sur 24 h à n importe quel bateau aucune contrainte de marée. La Seine élément naturel existant pouvant relier le port du Havre à Paris en faisant quelques aménagements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Macron ou la victoire tardive du souverainisme germanophobe

Emmanuel Macron est-il devenu germanophobe? S'il a renoncé à la traditionnelle interview du 14 juillet... il l'a remplacée par une...

Fermer