Catastrophe industrielle pour EDF ! L’EPR se fait dessouder !

Initialement livrable en 2012, le réacteur nucléaire EPR de Flamanville dans la Manche, pourrait (putatif) n’être livré qu’en 2020 !  Et pour 4 fois le montant estimé à l’origine !

Le réacteur nucléaire EPR de Flamanville aurait une grave problème de soudure. Un dysfonctionnement dû à la mauvaise gestion du management de la qualité chez EDF ! Une véritable catastrophe industrielle !

Si si, c’est possible ! Avec l’argent public tout est possible !

Il s’agit de problèmes de qualité de soudures sur des circuits secondaires très importants. Ils évacuent la chaleur du réacteur sous forme de vapeur vers les turbines. Ces soudures doivent être d’exceptionnelle qualité et ne le sont pas !

Yves Marignac, ingénieur

Question légitime du contribuable : pourquoi ?

La cause profonde de ce problème, c’est un vrai défaut dans le management de la qualité chez EDF, qui n’a pas permis de détecter les problèmes jusqu’au dernier moment. D’où le besoin de ré-inspecter et de faire les travaux.

Wise Paris, agence indépendante d’information et d’études sur l’énergie

Selon l’expert de ce nouveau rapport :

Ces signaux très inquiétants sont une catastrophe industrielle et un très mauvais signal pour l’industriel français. C’est le signe d’une capacité insuffisante d’EDF à réaliser des travaux lourds avec des exigences de sûreté. On a des signaux très inquiétants sur des défauts de conformité de réacteurs. Dès aujourd’hui, je considère que la qualité de sûreté du parc (nucléaire français) se dégrade. Et ça risque de se dégrader encore…

Yves Marignac, ingénieur

EPR : Des conséquences économiques graves

La situation calamiteuse d’un point de vue technique, l’est également économiquement. Tout ça grève dramatiquement les finances d’EDF. L’EPR, qui devait être le fleuron de la filière nucléaire française, qui rêvait de s’exporter partout dans le monde, est un réacteur qui, en termes de design et de conception, est pratiquement mort-né. La perspective industrielle pour l’EPR est très noire aujourd’hui. Et les conséquences pour EDF, dans sa stratégie commerciale et dans sa stratégie financière, sont extrêmement problématiques. La facture pourrait s’alourdir encore dans les mois et les années à venir.

Yves Marignac

EPR : Double peine pour le contribuable ? Vers un surcoût des tarifs de l’électricité ? 

Je résume… Le contribuable, qui est aussi consommateur d’électricité, aura payé 4 fois le prix d’une technologie industrielle qui au meilleur des cas ne sera accessible qu’avec huit ans de retard… Et In fine, les tarifs d’EDF continuent de flamber !

On a déjà eu ces dernières années 7 milliards de réinjection d’argent frais dans EDF et dans la filière nucléaire française par l’État. Il va falloir compenser le nouveau retard de l’EPR. Ça va se traduire en partie par les prix et par des taxes, des impôts, qui vont servir à renflouer ce « fleuron industriel ».

Wise Paris

Qu’on se le dise et qu’on le comprenne bien… Si l’indépendance énergétique est fondamentale pour la France, elle a aussi un coût ! Faramineux ! Et qui ne cessera d’augmenter !

2 commentaires sur Catastrophe industrielle pour EDF ! L’EPR se fait dessouder !

  1. Yves Marignac, consultant indépendant, est également porte parole de l’association Negawatt. Il est bien possible que celà influe sur les commentaires qu’il fait sur les déboires d’EDF avec l’EPR.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Les buralistes français prêts à commercialiser le cannabis, s’il est légalisé !

Les buralistes sont "prêts à commercialiser" du cannabis en cas de légalisation et demanderaient même "l'exclusivité" de sa distribution afin...

Fermer