Le MEDEF à l’aube d’un affrontement fratricide?

12 juin 2018 Eric Verhaeghe 0

Le Conseil exécutif s’est exprimé hier sur les candidats à la présidence. Geoffroy Roux de Bézieux a obtenu 22 voix et Alexandre Saubot en a obtenu 16. Patrick Martin, du MEDEF rhônalpin en reçoit 5 et Olivier Klotz, président du MEDEF Alsace obtint une voix. Alexandre Saubot maintient sa candidature et pourrait ainsi ouvrir une importante crise au sein de la maison MEDEF. Il devrait y avoir de l’ambiance au MEDEF dans les semaines qui nous séparent de l’élection à la présidence. Le Conseil Exécutif a en effet hier exprimé (statutairement) sa préférence pour l’un des candidats à la présidence: Geoffroy Roux de Bézieux, challenger malheureux de Pierre Gattaz en 2013, et bien décidé à prendre une présidence qui lui avait été ravie sur le fil il y a cinq ans. À l’époque, Roux avait obtenu 19 voix du conseil exécutif, contre 18 à Gattaz. Mais il avait quand même renoncé à combattre sans véritable contrepartie. Certains ont pu imaginer qu’il avait reçu de Pierre Gattaz la promesse de lui succéder… Dans cette affaire, et si cette hypothèse est vraie, Gattaz se sera montré plutôt bon camarade. Non seulement, par sa passivité à organiser le changement des statuts dans les […]

RGPD et mails professionnels : faut-il obtenir le consentement ?

12 juin 2018 Leo Guittet 3

Depuis l’entrée en vigueur du RGPD le 25 mai dernier, une multitude d’articles fleurissent sur ce qu’il est possible de faire ou non sous l’empire du Règlement. Une information particulière a attiré notre attention ces derniers jours En effet, plusieurs sites internet (comme ici) indiquent que la prospection par mail à l’attention des professionnels n’est pas soumise au consentement des personnes à partir du moment où la sollicitation est en rapport avec leur profession, et ce, même si l’adresse mail contient le nom et/ou le prénom du professionnel concerné.  De notre point de vue, ces affirmations catégoriques mériteraient d’être nuancées. Explications.  Consentement RGPD et adresses professionnelles : prudence ! Rappelons d’abord que le consentement est l’un des fondements permettant de rendre licite un traitement de données personnelles : il est prévu par les articles 6 à 8 du RGPD. Il doit être libre, éclairé et le responsable du traitement doit conserver la preuve que le consentement au traitement a été obtenu.  Les partisans de l’interprétation selon laquelle la prospection par mail auprès de professionnels ne requiert pas le recueil de leur consentement se base probablement sur des documents réalisés par la CNIL avant l’entrée en vigueur du RGPD. En effet, […]

Voiture de fonction, appartements, augmentations de salaires : les gros avantages en nature du directeur des thermes de Luchon

12 juin 2018 Adrien Pittore 0

La Cour des comptes est revenue sur le train de vie du directeur des thermes de Luchon. Ce dernier aurait bénéficié d’une rémunération supérieure à celle à laquelle il pouvait prétendre. De même, il aurait reçu de nombreux autres avantages en nature, sans qu’ils soient justifiés.  Avantages en nature Directeur Thermes de Luchon de Société Tripalio La Chambre Régionale de la Cour des comptes Occitanie s’est penchée sur la commune de Bagnères-sur-Luchon. Cette dernière abrite l’un des principaux centres thermaux de France. Ouvert de 12 mars au 3 novembre lors de la saison 2017 n’a cependant pas été à la hauteur des prévisions. Et ce malgré des investissements colossaux. Mais si la CDC s’est intéressée au centre thermal, ce n’est pas seulement pour son bilan. Le gendarme financier a pu constater, durant ses investigations, le train de vie faste du directeur des thermes.  Un salaire qui ne fait l’objet d’aucun réexamen La Cour des comptes rappelle donc que le poste de directeur général adjoint des thermes a fait l’objet d’une déclaration de vacance d’emploi. Un agent est recruté par contrat, le 17 juin, pour occuper le poste du 15 au 20 juin. Il est ensuite recruté le 29 juin comme […]

Pourquoi le bug Visa légitime l’utilisation des cryptomonnaies ?

11 juin 2018 Adrien Pittore 4

La société de paiement Visa a connu un week-end du 2 juin assez compliqué. Les usagers de ce système n’ont pu faire des achats avec leur carte bancaire ou même faire retrait aux guichets. Un événement qui vient renforcer la thèse de ceux qui veulent une utilisation massive des cryptomonnaies. L’incident n’a duré que quelques heures mais les conséquences pour l’entreprises pourraient être terribles. Partout en Europe, un bug a frappé la compagnies Visa, bloquant les systèmes de paiement. En France, l’incident a eu des retombées plus faibles. Néanmoins, plusieurs utilisateurs reconnaissent avoir eu des difficultés à effectuer leurs achats et paiements ce week-end. Un bug à plusieurs centaines de millions Dans son communiqué, la société américaine explique « qu’il n’y a aucune raison de croire que cela était associé à un accès non autorisé ou à un élément malveillant ». Le bug serait le « résultat d’une panne informatique« . Le problème technique sur les paiements par carte visa n’a pas touché la France. Cela tient au système de paiement bancaire sécurisé mis en place en 1984. Depuis cette date tous les paiements effectués en France via 90% des cartes bancaires passent par un intermédiaire, le groupement des cartes bancaires, représenté par le logo CB sur […]

Le président de la FFF assure sa réélection en taclant la Cour des comptes

11 juin 2018 Adrien Pittore 0

Le 2 juin dernier, Noël Le Graët, président de la Fédération Française de Football, taclait sévèrement la Cour des Comptes qui avait épinglé sa gestion de la plus haute nationale du football. Par la même occasion, il s’adjuge un important soutien. « La Cour des comptes ne s’est pas rendu compte que la Fédération française de football est devenue une grosse affaire et qu’elle travaille sérieusement. Parmi les reproches qu’on nous a faits, c’est d’être trop à l’aise. C’est un compliment. » Cette déclaration est signée Noël le Graët, président de la fédération Française de Football. A l’occasion de l’assemblée générale de la FFF du samedi 2 juin, il est revenu sur le rapport de la Cour des comptes qui épinglait sa gestion de « père de famille » du budget. Un rapport que l’homme de 76 ans a sévèrement taclé. Une polémique qui ne plait pas au football amateur… Pourtant, tout ne semblait pas si rose à la FFF. Cette dernière était même dans l’embarras après avoir été épinglée par la Cour des comptes en mars dernier. Le gendarme financier était revenu sur la période 2011-2015 où il avait constaté des « conditions de rémunérations et de travail très favorables« . La politique salariale s’est […]

La cession du groupe ADP ou la fin d’un tabou

8 juin 2018 Redaction 0

Il est possible pour l’Etat de garder le contrôle d’une activité stratégique par la régulation, sans avoir besoin d’être majoritaire ou même présent au capital de l’entreprise concernée. C’est ce que l’exécutif s’apprête à démontrer en cédant sa participation dans le groupe Aéroports de Paris (ADP). C’est désormais acté : l’Etat va vendre tout ou partie des 50,6 % qu’il détient dans le capital d’Aéroports de Paris (ADP). Le ministre de l’Economie et des Finances, Bruno Lemaire, l’a réaffirmé le 16 mai dernier, après l’envoi de la première mouture du projet de loi Pacte (« Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises ») au Conseil d’Etat. Les autorisations législatives nécessaires à la réalisation de cette opération seront peut-être dissociées de la loi Pacte, mais le calendrier ne change pas : l’ensemble doit être adopté avant la fin de l’année pour entrer en vigueur en 2019. Le contrôle par la régulation « Il y a dans l’idée de céder des actifs de l’Etat dans Aéroports de Paris une vraie vision de ce que doit être l’Etat dans l’économie », a justifié le ministre, jugeant dommageable de « bloquer neuf milliards d’euros – le montant de la participation de l’Etat dans ADP – pour environ 180 […]

Street-art et cryptomonnaie : un graffeur français rémunéré en Bitcoins grâce aux QR Code dans ses oeuvres

8 juin 2018 Adrien Pittore 0

Afin de ne plus dépendre seulement des bourses et des dons institutionnels, PBoy, un street-artiste parisien a intégré des QR Code dans ses oeuvres. Ces derniers permettent aux passants de lui faire des dons en cryptomonnaie. « Rembrandt dos au mur » Paris 2018. Photo @HarveyMarshal#pboy #pascalboyart #dripping #pointillism #contemporaryart #gallery #artgallery #exhibition #artexhibition #graffiti #streetart #parisstreetart #streetartparis #rembrandt #bitcoin #btc #cryptoart #cryptocurrency pic.twitter.com/9dFmnyHIyT — Pascal Boyart (@pascalboyart) 30 avril 2018 Que pouvions-nous obtenir en combinant un art non-conventionnel avec une monnaie non-conventionnelle ? C’est ce qu’a tenté de découvrir Pascal Boyard alias PBOY, un street-artiste français qui a trouvé une nouvelle façon de profiter de la technologie blockchain, des cryptomonnaies et des QR Code. 23 donateurs, 1 000$ en Bitcoins Dans le monde de l’art, PBoy n’est plus un inconnu. « Titi parisien », il vide ses premières bombes dans la capitale, se passionnant rapidement pour les portrait taille XL. Ce qui lui ouvre, en 2009, les portes de sa première exposition. Et pas n’importe où : au Grand Palais de Paris. Il compte sept expositions à ce jour. Malgré cette reconnaissance du milieu institutionnel, le street-art reste par essence un art de la rue. Et il lui était difficile de ne vivre […]

Le Congrès de la CFDT approuve l’action de Laurent Berger

7 juin 2018 Mickaël Ciccotelli 0

A Rennes, c’est hier qu’avait lieu le vote par le 49ème congrès confédéral de la CFDT du bilan du mandat de Laurent Berger, le secrétaire général de l’organisation. Si quelques représentants cédétistes ont fait état de leur volonté d’une action syndicale plus combative, c’est une ligne modérée que M. Berger a assumée. Elle a été approuvée à plus de 80 %. Quelques critiques sur la méthode Les ordonnances Travail, la réforme de l’assurance chômage, celle de la formation professionnelle et celle, à venir, de la fonction publique, commencent à marquer certains esprits à la CFDT. Reuters cite en l’occurrence quelques interventions de responsables de l’organisation qui déplorent le manque de combativité confédéral face aux réformes gouvernementales. Ainsi, Malka Darmon, au nom du syndicat chimie-énergie Provence-Corse, a déploré le manque de lisibilité du message cédétiste : « La position officielle de la CFDT n’est pas toujours comprise ou partagée. Nous montrons notre incapacité à réagir ou même agir ». Interrogé par France Inter, Philippe Pernet, pour les transports de Lorraine, a quant à lui estimé qu’il allait falloir songer « à la confrontation ». A la grande satisfaction de Laurent Berger, ces voix vindicatives ont été trop rares pour brouiller le message qu’il entendait porter. […]

Cryptos et Art : un Andy Warhol à acheter exclusivement en cryptomonnaies

7 juin 2018 Adrien Pittore 0

Une galerie d’art anglaise est devenue la première de l’histoire à réaliser une vente aux enchères destinées exclusivement aux possesseurs de cryptomonnaies. C’est un partenariat d’un nouveau genre : Maecenas Fine Art, une plateforme de blockchain annonçait le 5 juin dernier une collaboration avec la galerie anglaise Dadiani Syndicate. De cette collaboration est née la première vente aux enchères d’oeuvres d’art payées exclusivement en cryptomonnaies. 5,6 millions de dollars en crypto Maecenas crée des certificats numériques inviolables liés à des œuvres d’art sur la chaîne de blocs, que les investisseurs peuvent ensuite acheter et vendre à d’autres investisseurs sur la bourse de Maecenas. La galerie Dadiani Fine Art a commencé à accepter le crypto comme paiement en 2017, et le Dadiani Syndicate, qui fonctionne comme une place de marché de luxe, accepte Bitcoin, Ethereum et Litecoin (LTC) comme options de paiement. Premier lot a être mis en vente, les « 14 petites chaises électriques » d’Andy Warhol. Le tableau  fait partie de la série Reversal 1980 de Warhol – un remaniement postmoderne de sa série iconique Death and Disaster des années 1960. Les dimensions pour 14 petites chaises électriques sont 202,5 x 81,8 cm. Il a été exposé à Zurich, Vienne, Hambourg […]

Grâce au plein-emploi, la Sécu serait en excédent de 20 milliards €

6 juin 2018 Eric Verhaeghe 3

La Commission des Comptes de la Sécurité Sociale a publié hier son rapport annuel. Il annonce notamment que le déficit de la sécurité sociale pour 2018 se situerait entre 300 et 900 millions €, situation jamais atteinte depuis 1999. Cette réduction du déficit tient pour partie à une hausse de la masse salariale, pour une autre partie à une hausse de la CSG. Un retour au plein emploi dégagerait un excédent de 20 milliards €. Commission des Comptes de la Sécurité Sociale – rapport 2018 de Société Tripalio Les raisons de ce quasi-retour à l’équilibre des comptes de la sécurité sociale seront longuement discutées. La Cour des Comptes elle-même en illustre bien les multiples explications. La moindre n’est pas la hausse des recettes due au transfert des cotisations salariales maladie sur la contribution sociale généralisée. À elle seule, cette opération apporte 17 milliards nets au système de sécurité sociale. Si l’on se souvient que le déficit de 2017 s’éleve à près de 2 milliards, on mesure l’intérêt de ce transfert. Il permet de mettre les comptes à un quasi-équilibre. Une autre explication tient au mouvement naturel de la masse salariale. Celle-ci a augmenté plus que prévu grâce à un retour […]

1 25 26 27 28 29 171