Défaillance du SAMU de Strasbourg et mort de Naomi: le service public peut-il encore gérer un système de santé tentaculaire?

9 mai 2018 Eric Verhaeghe 5

L’histoire de la défaillance du SAMU de Strasbourg, qui a éconduit une jeune maman décédée quelques heures plus tard, devient une affaire nationale. Il s’agit de l’une de ces affaires emblématiques où l’opinion publique est travaillée au corps pour ne pas ouvrir les yeux sur une triste réalité: le naufrage d’un système de santé coûteux, public, devenu si tentaculaire au nom du « big is beautiful » que plus personne ne peut le gérer. L’affaire commence le 29 décembre 2017. Une jeune femme, Naomi Musenga, souffre. Elle appelle le SAMU qui ne prend pas l’affaire au sérieux, la traite de façon discourtoise et la renvoie vers un médecin. Quelques heures plus tard, la jeune femme, qui fait en réalité un hémorragie interne, meurt. La famille a finalement demandé l’accès à l’enregistrement. L’Hebdi, journal alsacien, l’a révélé au public il y a plusieurs jours. Preuve que les lanceurs d’alerte sont utiles Le premier point du dossier qui pose une énorme question, ce sont les délais de réponse des pouvoirs publics, et l’incapacité de gérer correctement les anomalies. L’affaire s’est produite le 29 décembre 2017. Personne, au SAMU de Strasbourg, ne s’en est ému pendant plusieurs mois. Or la jeune femme a bel et […]

Affaire Johnny : Un référé, une brèche dans la succession Hallyday pour Laeticia ou quand le trust ne suffit pas face aux jurisprudences Jarre et Colombier…

9 mai 2018 Redaction 0

Une brèche dans la succession Hallyday pour Laeticia ou quand le trust ne suffit pas… Une brèche dans la succession Hallyday pour Laeticia ou quand le trust ne suffit pas …. Le 13 Avril 2018, le TGI de Nanterre ordonne le gel des actifs immobiliers de Marnes la Coquette et de Saint Barthélémy, biens immobiliers détenus en France ainsi que les redevances des droits artistiques. Avec la mise sous séquestre des droits Sacem et Spedidam perçus pour les droits d’auteur et de copie privée à défaut de pouvoir geler les actifs des Trusts, la justice française sauvegarde les intérêts des enfants de Johnny Hallyday en attendant le jugement sur la validité du testament et de la succession contestée dans l’Etat de Californie. Si le tribunal reconnaît le péril imminent à voir les fonds de la succession s‘évaporer et gèle judicieusement les flux de revenus alimentant les Trusts, il refuse de reconnaître un quelconque droit moral sur l’album à venir. Et si finalement, l’objectif principal était atteint ? Assécher les revenus de la veuve Laeticia en attendant de trouver un accord ? Plus subtilement le jugement ouvre de fines brèches dans l’organisation de cette succession à l’international. Au-delà de l’aspect People de cette […]

Gironde : l’arrêté anti-radars embarqués jugé illégal par la préfecture

9 mai 2018 Adrien Pittore 0

La décision du maire de Naujac-sur-mer avait fait grand bruit. En se basant sur une lecture stricte du code de la route, il avait publié un arrêté interdisant les radars embarqués. Un texte de loi rendu illégal par la préfecture. LOn devrait donc finalement bien voir arriver sur nos routes les radars embarqués tenus par des sociétés privées. Alors que l’Eure a commencé à accueillir les premières « mitraillettes à flashs », les contestations et les recours se multiplient.  Le 2 mai dernier, Jean-Bernard Dufourd, maire de Naujac-sur-mer en Gironde, est sorti de l’anonymat en rendant officiel un arrêté qui interdisait l’utilisation des radars embarqués par des sociétés privées. Un champ de vision réduit Policier à la retraite, l’élu s’est donc basé sur une lecture stricte du code de la route pour publier son arrêté. Ainsi, dans son post Facebook (voir ci-dessus), Monsieur Dufourd invoque l’article R412-6-2 qui stipule qu’il est «  interdit de placer sur le champ de vision du conducteur un appareil doté d’un écran ne constituant pas une aide à la conduite ou à la navigation ». Considérant que la vigilance du conducteur peut être altérée, que son inattention peut être provoquées par la présence en fonctionnement de systèmes de caméras embarquées. […]

50 euros d’APL: la France de Macron, celle qui a fait le siège d’Antioche à cheval…

7 mai 2018 Eric Verhaeghe 2

Emmanuel Macron lance une nouvelle polémique avec sa phrase sur les 50 euros d’APL qui seraient la dernière obsession de certains Français ne connaissant rien à l’histoire de France. Prononcée dans un documentaire dont le Président a promu le réalisateur à la tête d’une chaîne publique, cette phrase nourrit l’image d’un Macron élitiste, avec un tropisme aristocratique qui le déconnecte de la réalité. Nul ne sait jusqu’où l’entêtement du Président à couvrir les citoyens de son mépris social le mènera. Il existe un plaisir rare en France: celui de visiter la demeure d’une vieille famille au sang bleu, et d’écouter son chef ou son héritier commenter l’arbre généalogique accroché dans le vestibule. Le meilleur moment est toujours celui où votre hôte vous explique le rôle tenu par son prétendu ancêtre dans le siège d’Antioche, en 1098, qu’il fit à cheval, bien sûr, quand vos ancêtres à vous le menèrent à pied. Et vous comprenez brutalement la différence entre l’histoire de France vue par ceux qui l’ont parcourue à cheval, et ceux qui n’avaient même pas les moyens de se payer un âne. Les premiers, comme les seconds, sont souvent convaincus que, sans les autres, l’histoire de ce pays serait bien […]

Air France, SNCF: les entreprises publiques sont-elles capables de négocier avec leurs partenaires sociaux?

5 mai 2018 Eric Verhaeghe 0

Les entreprises publiques et leurs héritières (Air France ayant un statut d’entreprise privée avec un actionnaire de référence: l’Etat) sont-elles capables de pratiquer le dialogue social au sens où l’entendent les entreprises privées classiques? Le cas des conflits à la SNCF et à Air France permettent d’en douter. Après l’échec de son referendum sur ses propositions salariales, Jean-Marc Janaillac, président d’Air France, a décidé de démissionner. Il amplifie ainsi une crise qui dure depuis plusieurs semaines avec les salariés. Chacun se fera son idée sur qui a tort et qui a raison dans ce dossier. Une chose est sûre: la négociation qu’il a endossée avec les organisations syndicales pose, sur la forme, autant de questions que celle que l’Etat a menée et mène encore à la SNCF. Air France et ses hauts fonctionnaires Avec un peu de malice, on remarquera tout de même que Jean-Marc Janaillac est un ancien de la promotion Voltaire, à l’ENA – celle qui a tant marqué la vie politique française. Son directeur des ressources humaines, Gilles Gateau, était conseiller social de Manuel Valls à Matignon. Ces deux points soulignent la particularité d’Air France et les syndicats, cités à l’époque par Le Monde, s’en étaient émus: […]

Ostéopathie : le conflit latent auquel Agnès Buzyn et le gouvernement vont devoir se confronter

4 mai 2018 Adrien Pittore 0

La Direction Générale de la concurrence de consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a interrogé sur le Syndicat Français des ostéopathes (SFDO) sur le fait de rendre obligatoire l’affichage de leurs tarifs et des remboursements possibles de leurs consultations dans les salles d’attentes. Une proposition fermement refusée par le syndicat. Mais cette réponse témoigne aussi d’un conflit latent entre le ministère de la Santé et les ostéopathes. Communique de presse extension d obligations aux osteopathes la dgccrf interroge le sfdo de Société Tripalio Comme le disait feu Thierry Roland, Agnès Buzyn et les ostéopathes « ne passeront pas leurs vacances ensemble« . Le 12 avril dernier, la ministre de la Santé déclarait sur BFM que « les Français ont le choix de choisir une mutuelle qui rembourse le nécessaire, l’indispensable et pas forcément des pratiques dont ils n’usent pas, je pense par exemple à des pratiques d’ostéopathie ou des pratiques ……… autres« . Une déclaration que n’a, étonnement, pas beaucoup plût aux praticiens concernés. Mais l’affaire n’est pas close pour autant puisque la Direction Générale de la concurrence de consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a interrogé sur le Syndicat Français des ostéopathes (SFDO) sur le fait de rendre obligatoire l’affichage […]

Cryptomonnaie : l’UNICEF lance une plateforme de minage de Monero

4 mai 2018 Adrien Pittore 0

L’Unicef continue ses crypto-expérimentations. L’ONG a lancé une plateforme web de minage de Monero. Les cryptomonnaies sont ensuite utilisées pour lutter contre les fléaux que combat l’Unicef.  Quand on parle Monero, on entend polémiques. La neuvième cryptomonnaie au niveau de son cours (à l’heure où nous écrivons l’article, le Monero vaut 208,08€) a été utilisée dans plusieurs affaires : elle était la monnaie minée par deux malwares (Rig Ek et Cryptoloot) qui utilisaient les ressources des ordinateurs infectée. De même, c’était encore du Monero qui était miné par des ordinateurs de la NSA infectés. Enfin, l’institut roumaine de physique nucléaire avait aussi subit une attaque interne avait les mêmes conséquences que celles précédemment citées. Mais le Monero va profiter d’un regain d’image (pour le non-initié) puisque l’Unicef a lancé une plateforme de dons grâce au cryptominage. Du Monero contre des vaccins Le procédé est très simple. En se rendant sur la page thehopepage.org, il suffit de préciser quel pourcentage de ressources de votre ordinateur vous souhaitez allouer au minage et laisser la page ouverte en fond. Votre ordinateur va alors résoudre des calculs et générer des fragments de cryptomonnaies. Evidemment, plus longtemps vous laissez la page ouverte, et plus de […]

Vers un marché européen de la finance participative, par Florian Darras

4 mai 2018 Redaction 0

Cet article provient du site La Chronique Agora. L’Union européenne envisage d’unifier les règles régissant la finance participative, ce qui permettra aux investisseurs d’élargir leur territoire de chasse. Plus de 1 000 milliards de dollars pourraient être levés dans le monde d’ici à 2020 grâce au financement participatif. Ce mode de financement hors bourse permet aux entreprises de lever du capital ou d’emprunter. La Chine et les Etats-Unis caracolent en tête de ce marché, loin devant les pays de l’Union européenne et le reste du monde. Le Royaume-Uni domine largement le marché européen, avec plus de 1,9 Md£ levés par des PME anglosaxonnes sur l’année 2017. La plateforme leader, Funding Circle (environ 3,2 Mds£ prêtés depuis sa création en 2010) n’a pas hésité à s’internationaliser aux Etats-Unis, en Allemagne et aux Pays-Bas. Selon la Commission européenne, le retard de l’Union européenne (UE) pourrait être comblé en uniformisant les règles qui régissent le secteur entre les différents Etats-membres, ce qui favoriserait l’émergence d’acteurs continentaux de la finance participative. Ceci permettrait aux prêteurs d’agrandir leur territoire de chasse aux bonnes opportunités en finançant facilement à des entreprises allemandes, belges, espagnoles… C’est pourquoi cet aspect bureaucratique nous intéresse. [NDLR : Découvrez ici notre cercle d’investissement privé et comment […]

Une bonne surprise dans la loi Pacte, par Simone Wapler

4 mai 2018 Redaction 1

Cet article provient du site La Chronique Agora. L’épargne retraite échapperait à l’impôt sur le revenu. Hélas, le gouvernement n’envisage cette épargne que comme « intermédiée » par les banques et les assureurs. Enfin une bonne nouvelle. Le gouvernement prépare la loi Pacte, un acronyme comme les affectionnent les bureaucrates. Pacte = plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises. Cette loi comprend tout un volet destiné à l’épargne retraite. Le gouvernement souhaiterait « flécher » notre épargne en direction de ce qu’il pense être bien pour nous, c’est- à-dire la bourse et les entreprises. Un simple regard à la déclaration de patrimoine du ministre porteur du projet, Bruno Le Maire, en dit long sur son inexpérience dans le domaine… Les produits d’épargne du ministre Bruno Le Maire  C’est tout le sujet de Jouer sa peau : asymétries cachées dans la vie quotidienne , le dernier livre de Nassim Nicholas Taleb (1). Bruno Le Maire n’a aucune exposition aux conséquences éventuellement négatives des directives qu’il va signer et imposer à une multitude de gens. Mais passons… Cette loi contient une bonne mesure : si vous épargnez en vue de votre retraite, vous déduirez la somme mise de côté de votre revenu imposable. C’est […]

Exit tax: Macron prend les mondialistes bobo à revers

3 mai 2018 Eric Verhaeghe 0

En annonçant son intention de supprimer l’exit tax dans une interview au magazine Forbes, Emmanuel Macron ouvre une nouvelle polémique sur la fiscalité des entrepreneurs, perçus comme les plus riches contribuables. Sur le fond, c’est bien le problème du libre-échange et de l’ouverture des frontières qui est traité dans ce dossier. L’exit tax fut inventée en 2011 par Nicolas Sarkozy pour juguler l’exil fiscal des entrepreneurs français vers la Belgique. L’astuce était simple: elle consistait à taxer en France la plus-value latente des entrepreneurs sur la vente de leur entreprise, lorsqu’ils s’installaient à l’étranger. Cette démarche procédait d’une volonté de lutter contre le grand mythe moderne qui structure désormais le débat public: la fraude fiscale, qui représenterait, paraît-il, une perte de 60 milliards d’euros pour l’Etat. Bien entendu, personne n’est capable d’apporter le moindre début de documentation crédible pour justifier ce chiffre de 60 milliards. Mais il fait partie des mantras contemporains qu’il est de bon ton de répéter en boucle avec un air convaincu: les entrepreneurs fraudent chaque année à hauteur de 60 milliards d’euros. Il est donc normal de les soumettre à une punition collective, qui s’appelle une surtaxation systématique. Et il est aussi normal de les emprisonner […]

1 32 33 34 35 36 171