Macron a-t-il forcé la main de la CGC pour le travail dominical aux Galeries Lafayette ?

25 mai 2016 Mickaël Ciccotelli 0

Vendredi dernier, la seconde version de l’accord sur le travail dominical aux Galeries Lafayette a été acceptée par la CFTC et la CFE-CGC. Pour certains opposants au texte, la signature de la CFE-CGC fait suite à des pressions exercées directement depuis Bercy. Alors que la CGT doit se prononcer sur l’accord, ces accusations feront-elles pencher la balance ? Un accord au forceps Largement relayée dans la presse, la signature, par la CFTC (10 %) et la CFE-CGC (27,9 %), de l’accord sur le travail dominical aux Galeries Lafayette a eu lieu vendredi 20 mai. « Au soir » d’après les uns, « dans la soirée » d’après les autres. Alexandre Torgomian, le bouillonnant responsable du SCID, dénonce cette manière lissée de présenter les choses : « Tout n’est aussi simple que ce qu’on a entendu dans les médias, où on a l’impression que tout va bien, que les choses se sont faites sans problème. Mais c’est faux ! » Plus particulièrement, il déplore le fait que les circonstances exactes de la signature de l’accord ont été passées sous silence : « L’accord a été signé en catimini, le vendredi à 23h40 ! A 23h40, vous avez bien entendu ! » Faisant suite à un premier texte unanimement rejeté […]

La France va-t-elle manquer de carburant ?

25 mai 2016 Mickaël Ciccotelli 0

Désormais pleinement engagés dans la lutte contre le projet de loi Travail, les salariés et les syndicats de l’industrie pétrolière remettent en cause l’approvisionnement de la France en carburants. S’en remettant à la méthode Coué, comme il en a de plus en plus l’habitude, le gouvernement se veut rassurant. La mobilisation contre son texte prend pourtant une ampleur qui devrait l’inquiéter. Des installations pétrolières très perturbées La CGT Pétrole se félicite du succès de la grève lancée contre le projet de loi El Khomri : « Six raffineries sur les huit que compte le territoire national sont concernées par des mouvements de grève partiels ou totaux. Seules les raffineries Exxon Mobbil de Notre-Dame-de-Gravenchon et de Fos-sur-Mer ne le sont pas encore mais il faut s’attendre à ce que les salariés de ces deux sites suivent rapidement ceux des sites déjà en grève ». Dans les usines en grève, l’arrêt de la production a été décrété pour une semaine au moins. Etant donné le temps nécessaire au redémarrage de l’appareil de raffinage, les sites en question ne devraient donc rien produire, ou peu, pendant les dix prochains jours. Pour la suite, tout dépendra des décisions prises par les salariés. A ces perturbations importantes […]

La négociation chômage des intermittents se hâte lentement

13 avril 2016 Mickaël Ciccotelli 0

Alors que la négociation chômage des intermittents du spectacle doit s’achever à la fin du mois d’avril, les partenaires sociaux ne semblent pas pressés d’entrer dans le vif du sujet – les économies à réaliser. Les principales forces en présence avancent doucement leurs propositions, tentant de ne pas se froisser mutuellement. Une lettre de cadrage difficile à encadrer Rédigée par le Medef et cosignée par les confédéraux de la CFDT, de la CFTC et de la CFE-CGC, la « lettre de cadrage » relative à l’équilibre financier du régime chômage des intermittents n’a définitivement pas été bien reçue par les partenaires sociaux du secteur. Au début du mois d’avril, la chambre patronale du spectacle vivant, la Fesac, a annoncé qu’elle ne signerait pas la lettre de cadrage. Elle a notamment souligné le fait que, depuis dix ans, le nombre d’intermittents n’a guère augmenté, évoluant entre 100000 et 120000, alors que les effectifs de la branche employés en CDI auraient progressé de 40 %, atteignant 70000 personnes. Enfin, elle a estimé que la demande d’intervention financière formulée à l’égard de l’Etat n’était pas nécessairement des plus opportunes : « On préfère que l’Etat investisse dans l’emploi culturel, plutôt que dans l’assurance-chômage ». Investir dans l’emploi […]

Loi Travail : les causeries démocratiques des oligarques du dialogue social

6 avril 2016 Mickaël Ciccotelli 0

Mercredi 30 mars, dans le cadre de l’examen du projet de loi El Khomri, la commission des affaires sociales de l’Assemblée Nationale a auditionné les partenaires sociaux. Derrière l’exercice ronronnant des réaffirmations des positions de chacun, les débats ont permis une confrontation intéressante des conceptions que les oligarques du dialogue social ont de la démocratie. Les évolutions probables de la loi Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient d’évacuer rapidement les enseignements des débats sur les modifications que devrait subir le projet de loi. Etant donné le rôle de partenaire privilégié du gouvernement endossé par la CFDT, il est fort probable que les demandes d’inflexion formulées par Véronique Descacq trouvent quelque oreille attentive du côté de la majorité parlementaire et de Matignon. D’abord, la CFDT réclame toujours l’intégration d’un compte épargne-temps au CPA. Elle souhaite ensuite que les critères de définition du licenciement économique soient réévalués et que des dispositions empêchent « l’organisation artificielle de la baisse du chiffre d’affaires ou de la perte d’activité ». Un « pouvoir d’appréciation du juge ou des DIRECCTE » serait d’ailleurs nécessaire d’après la centrale cédétiste. Enfin, elle espère obtenir un « encadrement des accords de maintien dans l’emploi », prévoyant notamment une évaluation régulière et dans […]

La loi El Khomri aura-t-elle raison de l’unité de la CFDT ?

30 mars 2016 Mickaël Ciccotelli 0

En saluant les inflexions gouvernementales sur le projet de loi El Khomri et en se désolidarisant définitivement des responsables de la CGT et de FO, Laurent Berger aura vraiment tout fait pour éviter le déclenchement d’un conflit social majeur. En interne, ses prises de position sont toutefois loin de faire l’unanimité, à tel point que certains évoquent des risques de scissions. L’émergence rapide de voix discordantes Peu après la journée de grèves et de manifestations qui a eu lieu le 9 mars contre le projet El Khomri et que la CFDT a boudé, deux organisations importantes de la CFDT Métallurgie ont tenu à gâcher la bonne ambiance modérée qui régnait boulevard de la Villette. Le Symétal, qui regroupe 3000 adhérents et constitue le second syndicat le plus important de la CFDT Métallurgie, a demandé le « retrait du texte dans son état actuel ». Au micro de France Info, le secrétaire général du Symétal a même déclaré : « Les salariés ne comprennent plus et ont l’impression que la CFDT ne défend plus leurs droits. » Le ton était donné. Loyal malgré tout, le Symétal appelait à « participer très fortement à la mobilisation du 12 mars ». Une participation pas du tout encombrante pour les […]

Le fort mauvais départ de la négociation chômage des intermittents

30 mars 2016 Mickaël Ciccotelli 0

La proposition de cadrage financier du régime chômage des intermittents du spectacle, avancée la semaine dernière par le Medef, n’en finit pas de crisper les partenaires sociaux du secteur culturel. A quelques semaines du retour des beaux jours et de son lot de festivals, le spectre du déclenchement d’un conflit social pointe à l’horizon. Un cadrage paritaire, mais pas trop non plus S’il a bien des difficultés à entrer pleinement dans la renégociation de la convention Unédic, le Medef est en revanche tout feu tout flamme dès qu’il est question des intermittents. La semaine dernière, il a en effet invité les négociateurs de leur régime chômage à réaliser une économie de 185 millions d’euros par an d’ici à 2018, soit près du quart du déficit total de la convention Unédic. Pour le Medef, l’effort de 185 millions d’euros pourrait être réparti entre les professionnels du spectacle, à hauteur de 105 millions, et l’Etat, à hauteur de 80 millions. Les esprits chagrins relèvent que le Medef défend à la fois un schéma au paritarisme très relatif et une aggravation des dépenses publiques. La CFDT et la CFTC ont déjà fait savoir qu’elles acceptaient ce cadrage. Sur les ondes de France Inter, […]

Le CPA, une rançon à la loi Travail

23 mars 2016 Mickaël Ciccotelli 2

Le CPA, dont la première naissance, paritaire, avait été douloureuse, connaît une seconde naissance, légale cette fois, qui l’est tout autant. Inclus dans le projet de réforme du Code du Travail, très controversé et donnant lieu à des tensions sociales considérables, le CPA est instrumentalisé de toutes parts comme un moyen de peser sur le devenir de la loi El Khomri. L’étrange « compte engagement citoyen » Tel qu’il avait été – difficilement – conçu par les partenaires sociaux en février et tel qu’il avait été inscrit dans le projet de loi Travail, le CPA ne rassemblait que deux éléments : le compte personnel de formation (CPF) et le compte pénibilité. Selon des modalités différentes, tous les syndicats s’accordent sur la nécessité d’une évolution progressive de cette première version du CPA. La CGT, seule organisation syndicale à ne pas avoir signé le texte de février, veut en faire une véritable « sécurité sociale professionnelle ». Plus en retrait, la CFDT, FO, la CFTC et la CGC revendiquent l’ajout de nouveaux droits. En particulier, la CFDT espère y intégrer un compte épargne temps et une prise en compte des engagements extra-professionnels. Empêtré dans le bourbier de la réforme du Code du Travail, le gouvernement a […]

Les « discriminations au travail » : une belle rente de situation

23 mars 2016 Mickaël Ciccotelli 0

« Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale » hier, « semaine de lutte contre le racisme et l’antisémitisme » jusqu’à dimanche prochain… La « lutte contre les discriminations » s’affiche partout ces derniers temps. Au point d’en devenir, avant toute chose, une belle rente de situation pour ceux qui la mobilisent. Des frissons à peu de frais Jugeant que cet objet relevait légitimement de son champ d’action, le premier site internet français de recrutement en ligne, qapa.fr, a réalisé un sondage intitulé : « Quelles discrimination subissent les Français au travail ? » La mise en avant des principaux « enseignements » de ce sondage ne fait pas dans la demi-mesure : « Presque 2 travailleurs sur 3 victimes de ségrégation. Inégalité des sexes pour 55% des femmes et des races pour 33% des hommes. 33% des femmes et 45% des hommes ne réagissent pas… » Pour le lecteur de l’étude, les choses sont claires : il va y avoir du sang. Et du « buzz », comme on dit aujourd’hui. D’ailleurs, l’agence de presse en charge de la publicisation du sondage se nomme « BuzzPress ». Âmes sensibles, s’abstenir ! Âmes scrupuleuses également car, en matière de méthodologie, les choses se corsent très vite. On apprend d’abord que le sondage a été réalisé […]

Le partenariat social profondément paralysé par le projet de loi El Khomri

2 mars 2016 Mickaël Ciccotelli 0

Le projet de loi El Khomri est présenté par le gouvernement comme étant un outil de lutte contre le chômage par la fluidification des relations sociales. Quoiqu’il en soit de ses prétentions, dans l’immédiat, il réussit surtout à paralyser tout à fait le partenariat social. La reprise des discussions bilatérales entre le gouvernement, les syndicats et le patronat suffira-t-elle à calmer les esprits ? Patrons qui rient, indépendants qui pleurent Il n’y a bien que du côté des représentants du patronat français que le gouvernement socialiste trouve actuellement du réconfort. Bien lancé dans son entreprise de promotion du texte El Khomri, Pierre Gattaz est plus que jamais enthousiaste : « Ce n’est pas un texte contre les salariés comme le disent certains, c’est un texte pour l’emploi. » Aussi craint-il d’éventuelles réécritures du projet de loi : « Il doit aller jusqu’au bout et ne pas être dénaturé ou affaibli. » François Asselin, pour la CGPME, a lui aussi répété que le texte va, selon lui, dans la bonne direction : « Nous sommes dans un pays où les résistances aux changements sont incroyablement pugnaces, alors qu’il faut arriver à déverrouiller le marché de l’emploi ». Conscients des risques encourus par l’exécutif à être si chaleureusement […]

Loi El-Khomri: Hollande sera-t-il renversé par les corps intermédiaires?

24 février 2016 Eric Verhaeghe 0

La polémique qui fait long feu et même enfle autour de la loi El-Khomri ne manque pas de faire sourire: elle montre comment Hollande est en train de se prendre les pieds dans le tapis avec les corps intermédiaires qu’il affirmait tant aimer au début de son mandat. La loi El-Khomri victime des corps intermédiaires Il fallait être assez fort pour réussir, comme hier, une intersyndicale contre un texte qui n’est pas encore présenté en Conseil des Ministres. Certes, FO n’a pas signé la déclaration finale en la jugeant trop minimaliste: la présence de la CFDT dans l’intersyndicale a permis de refroidir les ardeurs de chacun. Mais le signal est donné d’un combat rapproché dans les prochaines semaines, et peut-même d’un corps-à-corps avec les étudiants. L’UNEF semble bien décidée, si l’on écoute son président, à croiser le fer avec le gouvernement sur le mode du: « Les jeunes aussi doivent être respectés », qui fonctionne toujours auprès d’une génération politiquement sous-consciente. Les corps intermédiaires semblent donc aujourd’hui se liguer contre la dernière idée et la dernière réforme du président de la République. La loi El-Khomri voulait contourner les syndicats On se gaussera évidemment de ce retour de bâton. Pendant de nombreux mois, […]

1 2 3 4 5 7