Réforme des retraites : quels points d’accord entre le gouvernement et les syndicats ?

16 octobre 2018 Mickaël Ciccotelli 0

Il y a une semaine, le gouvernement présentait aux partenaires sociaux les grandes lignes de sa future réforme des retraites. Depuis, les dirigeants des organisations salariales ont eu l’occasion de dire ce qu’ils en pensaient. Ces prises de position permettent de dégager les grands points d’accord entre le gouvernement et certains syndicats de salariés. La CGT et FO très critiques Certains uniquement, en effet, car la CGT et FO sont très critiques vis-à-vis du projet gouvernemental. Pour ces deux organisations, l’unification de l’ensemble des 42 régimes de retraite actuels en un seul régime universel par points aura pour conséquence de baisser le niveau des pensions pour tous les retraités et à plus forte raison encore pour ceux qui n’ont pas eu une carrière professionnelle continue. « Si par exemple on applique les règles de la retraite complémentaire actuelle en points (Arrco-Agirc) à la totalité du salaire, une pension de 1600 euros passerait à 1000 euros » explique ainsi la CGT. FO dénonce pour sa part : « individualisation et incertitude permanente, régime unique et ainsi casse des régimes existants et donc des statuts selon une logique de « déprotection », menaces sur nos principes de solidarité et d’égalité. La retraite par point c’est le travail […]

Réformes sociales : une parade syndicale difficile à trouver

9 octobre 2018 Mickaël Ciccotelli 0

Entre une journée de mobilisation organisée aujourd’hui à l’appel, notamment, de la CGT, de FO et de Sud et des protestations assez vives, y compris de la part de la CFDT, contre la volonté gouvernementale de promouvoir un âge de départ à la retraite à taux plein à 63 ans, les syndicats tentent de faire entendre leur voix. Leur barque apparaît toutefois difficile à mener. CGT, FO et Sud dans la rue C’est l’information sociale du jour : la CGT, FO et Sud, ainsi que diverses organisations de jeunesse, appellent les salariés français à faire grève et à manifester un peu partout en France – une centaine de défilés est prévue. Pour les dirigeants de ces organisations, il s’agit de lutter contre la « destruction du modèle social » français. Ils dénoncent en effet la politique sociale menée par le Président de la République qui, selon eux, « relève d’une logique d’individualisation mettant à mal la solidarité et la justice sociale » et « fragilisant une fois de plus les plus faibles, les précaires et les plus démunis ». Les organisateurs de la mobilisation espèrent probablement s’appuyer sur elle afin de peser sur les discussions qui entourent l’élaboration des réformes à venir de l’assurance chômage et […]

Assurance chômage : Laurent Berger (CFDT) en plein doute

17 septembre 2018 Mickaël Ciccotelli 0

A l’approche de la publication de la lettre de cadrage gouvernemental de la négociation sur l’avenir de l’assurance chômage, les dirigeants des organisations salariales se montrent décidément fébriles. Après Pascal Pavageau, le secrétaire général de la CGT-FO, et ses problèmes de vue quant au positionnement du Medef, c’est au tour de Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, de perdre son calme. Un « piège » à Macron Interrogé dimanche dans les colonnes de l’Opinion, Laurent Berger a fait part de ses craintes au sujet de la prochaine négociation chômage. Il a estimé tout à fait possible que le Président de la République soit tenté de « tendre un piège » aux partenaires sociaux. « Je soupçonne surtout le gouvernement de nous tendre un piège. Nous attendons la lettre de cadrage mais je redoute qu’elle ne pose des objectifs inatteignables » a-t-il en effet affirmé. Offensif, il a promis de ne pas « laisser faire » l’exécutif en cas de négociation uniquement guidée par un impératif « budgétaire » : « Nous ne sommes pas dupes: nous n’accepterons pas la lettre de cadrage s’il n’y a qu’un angle budgétaire. Je le répète, si c’est un jeu de dupes, avec des injonctions inatteignables, et des chances de réussite faibles, alors on ne laissera pas […]

La Sénat rejette le projet de loi anti-fake news !

19 juillet 2018 ptilly 0

L’Assemblée avait dit oui ! Le Sénat a dit non ! La commission des lois du Sénat a rejeté les propositions de loi anti-fake news en période électorale. L’Assemblée avait adopté début juillet les deux propositions de lois anti fake-news, l’une ordinaire et l’autre organique pour la présidentielle. La commission des lois du Sénat a annoncé par la voix de son président Philippe Bas, au préalable à la discussion en séance, le rejet des deux textes LREM à l’Assemblée. L’arsenal législatif anti fake-news existe déjà  Finalement, c’est l’existence même des textes qui pose problème : De nombreuses dispositions permettent de lutter contre la calomnie et la diffamation. Nous sommes submergées par l’hyper législation qui est un mal français, et c’est un président de la commission des lois qui vous le dit. D’autant qu’il est très important de traiter ces questions au niveau européen plutôt que de dégainer la loi à chaque fois qu’un problème est posé. Philippe Bas L’arsenal législatif existe déjà dans le Code électoral, tout est dans la loi de 1 881 sur la liberté de la presse, mais les dispositifs ne sont pas utilisés ! Catherine Morin-Desailly Il a précisé que la commission culture et médias du Sénat avait décidé de lui emboîter le pas ! Les […]

1 2 3 13