Les dangers d’un ministre des Finances de l’euro

12 avril 2016 Eric Verhaeghe 0

Le gouverneur de la Banque de France vient de plaider pour un ministre des Finances de l’euro. Quelques heures après le referendum néerlandais qui a infligé un nouveau camouflet à l’intégration communautaire, cette cécité et cette surdité ne manquent pas de poser question. Plus que jamais, le divorce est consommé entre une opinion publique qui demande une pause dans l’intégration unioniste et le gouvernement profond qui n’en a jamais assez. Pourquoi Villeroy de Galhau veut un ministres des finances de la zone euro Les raisons qui poussent le gouverneur de la Banque de France à vouloir un ministre des Finances de la zone euro sont bien connues, et contenues d’ailleurs dans les manuels d’économie politique qu’il ingérait à Polytechnique puis à l’ENA. Les politiques économiques sont en effet composées d’un « mixte » entre politique monétaire (c’est-à-dire gestion des taux bancaires et de la monnaie) et politique budgétaire. Dans la construction maastrichtienne imposée par la Prusse, la politique monétaire est intégrée au niveau communautaire, de façon d’ailleurs indépendante, par la Banque Centrale Européenne. En revanche, les politiques budgétaires demeurent décentralisées. Cette asymétrie politique pose un problème majeur au regard de l’optimisation de la zone monétaire unique, selon les théories économiques bien connues sur […]

La prochaine attaque terroriste pourrait être nucléaire

6 avril 2016 Jean-Marc Boyer 2

La Gazette de l’Assurance l’avait anticipé (cf article du 19 octobre 2015). Les terroristes pourraient passer un nouveau cap dans l’horreur en utilisant les armes « NBC » (nucléaires, bactériologiques, ou chimiques comme le gaz sarin). Ce sujet s’invite donc logiquement en ce 1er avril (sic) au sommet de Washington sur la sûreté nucléaire. L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) n’exclut plus cette menace nucléaire et pour cause. La cellule terroriste, installée en Belgique, qui a fait la une des médias, détenait une vidéo de l’intérieur de la centrale de Mol (près d’Anvers). CNN avait déjà suspecté Daech de cyberattaques dans ce domaine. L’attaque peut-être via un drone, via une cyberattaque ou via la fabrication d’une bombe sale. Pour cela, il suffit d’une bombe classique mélangée à des matériaux radioactifs (iridium volé en Irak, uranium ou plutonium disponible depuis l’explosion de l’URSS, notamment en Transnistrie). Les techniques de miniaturisation du nucléaire sont bien connues des spécialistes du LENR (Low Energy Nuclear Reaction), dont les scientifiques, rejetés par leurs communautés, sont prêts à travailler pour quelques dizaines de milliers d’euros. Le risque nucléaire s’accroît Jusqu’à présent, la crainte nucléaire était militaire (guerre froide) ou civile (Three Miles Island, Tchernobyl, Fukushima). Le danger militaire […]

L’Union bancaire sur les rails

30 mars 2016 Jean-Marc Boyer 0

La BCE vient de publier ses 93 pages de rapport sur ses activités prudentielles*. Le titre en lui-même révèle le point fondamental, puisque la supervision dépend du principal acteur à contrôler. Se posent dès lors des problèmes d’indépendance et de conflits d’intérêts dans les décisions et même le degré d’informations comptables (Finrep) et prudentielles (Corep) à échanger. Des systèmes à parachever L’Union bancaire repose sur 3 piliers : Le Mécanisme de Supervision Unique (MSU), qui applique depuis un an la directive (CRD IV) et le règlement associé (CRR). Le Mécanisme de Résolution, qui est désormais en place avec sa directive (BRRD) et son Conseil (CRU). La Garantie Uniforme des dépôts**, qui fait toujours débat, certains pays ne voulant pas payer pour d’autres, au-delà du raisonnable. En 2016, la surveillance prudentielle européenne des banques va se concentrer sur : Les modèles d’activité et les facteurs de rentabilité. La gouvernance (principal motif d’infractions à ce jour) et la qualité des données (et non plus seulement l’intégrité des données comme en 2015). L’adéquation des fonds propres. Les risques de crédit (c’est le principal poste d’exigence de fonds propres via les Risk Weighted Assets). Et pour la première fois la liquidité. Bâle 3 introduit en effet des […]

Turquie: le vrai faux accord avec l’Union

23 mars 2016 Eric Verhaeghe 0

La Turquie a-t-elle véritablement conclu un accord, vendredi, avec l’Union Européenne sur les migrants? Tout le monde le dit, mais personnellement, je ne parviens ps à y croire. Voici pourquoi. Engagements vis-à-vis de la Turquie ou de la Grèce? En lisant les conclusions du sommet, on reste quand même très perplexe. Ligne à ligne, en effet, les rédacteurs ont bien pris soin de ne rien préciser sur les contours du prétendu accord. Le point n°1 le dit clairement: Le Conseil européen confirme sa stratégie globale visant à faire face à la crise migratoire. (…) La priorité restera de reprendre le contrôle de nos frontières extérieures. Comprenne qui peut… En tout cas, le Conseil ne proclame aucune avancée tonitruante et prend bien soin d’indiquer que rien ne change. Le point n°2 insiste majoritairement sur la continuité des engagements pris envers la Grèce le 7 mars. La seule disposition qui fait allusion à un accueil des migrants hors de Grèce est la dernière du chapitre: accélérer la relocalisation depuis la Grèce, ce qui suppose de procéder aux vérifications de sécurité nécessaires; le nombre de demandes dépassant à présent le nombre d’offres, comme l’indique le rapport de la Commission du 16 mars, les États membres devraient rapidement […]

Manœuvres autour de l’Euro-croissance

23 mars 2016 Jean-Marc Boyer 0

L’ACPR au secours de l’euro-croissance L’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution a publié une note sur « la place de l’euro-croissance sur le marché français de l’assurance vie »*. En réalité, l’étendue de l’étude dépasse l’humilité apparente du titre puisqu’elle couvre : L’analyse et l’étude d’impact des services de l’ACPR (« SGACPR ») ; Une incitation à engager une réforme, en soulignant que son impact serait « limité », même dans les scénarios extrêmes (cette affirmation supposerait d’avoir un track record en la matière). Même en subliminal, il appartient au Trésor de faire les propositions réglementaires au ministre. Des recommandations de bon aloi, principalement sur l’information des assurés. Sur le fond, le projet de réforme concernant l’euro-croissance (qui comporte encore 3 options) consisterait à pouvoir transférer le prorata de plus-values latentes lors de la transformation d’un contrat euro en euro-croissance (sans frottement fiscal, comme pour les transformations Fourgous). Le Collège de l’ACPR a pour mission le contrôle prudentiel des assureurs et une transformation des contrats allégeant les garanties, va dans ce sens. Mais l’ACPR a aussi (le législateur lui ayant donné des missions contradictoires) la protection des assurés, qui -dans l’opération- perdent en garantie. Lobbying tous azimut Depuis la consultation (publique, ce qui est rare) du Trésor en octobre […]

L’euro et sa très impressionnante marche triomphale

16 mars 2016 Eric Verhaeghe 0

On s’amusera à suivre les dernières évolutions de la zone euro et de la politique monétaire qu’y mène sa banque centrale, sous la conduite de Mario Draghi. Les décisions prises jeudi à Francfort le confirment: tout va bien! et les promesses de lendemain meilleur, de prospérité continentale et d’avenir radieux se réalisent toutes les unes après les autres. La zone euro dans une mer d’huile Le moins que l’on puisse dire est que la zone euro est en pleine mer d’huile: plus rien ne s’y passe, ni croissance, ni inflation. L’économie du continent connaît une stagnation quasi-parfaite. C’est la Banque Centrale Européenne elle-même qui le dit: L’institution basée à Francfort ne prévoit plus désormais qu’une inflation de 0,1% cette année, alors qu’elle tablait en décembre sur une hausse de 1,0% des prix. (…) La révision à la baisse des prévisions de croissance est plus modeste, à 1,4% pour cette année contre 1,7% prévu en décembre. Le produit intérieur brut (PIB) de la zone euro devrait ensuite croître de 1,7% en 2017 (1,9% prévu en décembre) et de 1,8% en 2018. Rappelons quand même que, depuis un an, la BCE injecte chaque mois au moins 60 milliards d’euros pour « relancer » l’inflation […]

Vers la fin de l’Union européenne ?

9 mars 2016 Jean-Marc Boyer 0

Mario Monti a prévenu de la probable fin de l’Union Européenne dans les prochaines années. Mario Monti n’a pas qu’une vision d’économiste, mais aussi celle d’ancien Commissaire européen et d’ancien Président du conseil des ministres, après l’ère Berlusconi. Fracture européenne Nord Sud Jusqu’à la chute du mur*, l’Europe était sur une ligne de fracture est/ouest de part et d’autre du « rideau de fer », selon l’expression du télégramme de Winston Churchill à Harry Truman. Le risque d’explosion de l’Europe se situe désormais sur une dichotomie nord/sud : -les nantis anglo-saxons (Allemagne, Pays-Bas, Luxembourg, Autriche, Royaume-Uni**,…) avec des déficits pilotés, un chômage autour de 5% et un dynamisme assis sur une adaptation en fonction des opportunités. – les latins à la peine (Grèce, Espagne, Italie, France, Portugal,…) dans un « club Med » (par ailleurs racheté par le chinois Fosun), avec un chômage supérieur à 10%, et des dettes croissantes (malgré des réformes, en dehors de la France où elles sont freinées). Tentation de Venise ou pas, le sommet de mardi 8 mars est d’ailleurs entre la France et l’Italie. L’Europe est déjà à plusieurs vitesses Les zones les plus intégrées sont les plus soumises aux contraintes européennes : La zone Euro connaît une croissance moindre et un plus […]

Gouvernement profond: les Young Leaders franco-anglais sur les rails

8 mars 2016 Eric Verhaeghe 0

La France et la Grande-Bretagne ont décidé de lancer en catimini un programme de gouvernement profond appelé « Young Leaders » franco-britanniques, qui feront le pendant aux « Young Leaders » américains. Cette décision, prise le 3 mars, est passée inaperçue. Elle en dit pourtant long sur la volonté de « coopérer » qui rapproche les deux pays, par-delà le Brexit. Le gouvernement profond et les Young Leaders Pour ceux qui ignoreraient tout des « Young Leaders », je renvoie à un article cocasse publié sur le site de France Inter. Je qualifie cet article de cocasse puisque l’un des invités du programme « Young Leaders » organisé par les Etats-Unis et par la French-American Foundation n’est autre que Bernard Guetta, chroniqueur sur France Inter. Certains se sont demandés, peut-être, pourquoi les chroniques de Bernard Guetta sont univoques et monocordes – je veux dire qu’elles résonnent toujours dans le même sens: la domination américaine sur la diplomatie française est bonne, et les ennemis des Etats-Unis sont nos ennemis. Ils ont enfin une explication: Bernard Guetta, dont la salaire est payé par le contribuable, fut entraîné par nos cousins d’Outre-Atlantique pour répéter inlassablement la même leçon, avec des accents vaguement sociaux-démocrates. Ce programme d’échanges de haut niveau a en outre profité […]

Ce que le Brexit pourrait changer à la Sécurité Sociale

2 mars 2016 Eric Verhaeghe 0

Le Conseil européen qui s’est tenu jeudi et vendredi pourrait comporter quelques innovations importantes en matière de sécurité sociale, qui mériteront d’être étudiées de près. En particulier, la directive sur la coordination des systèmes de sécurité sociale risque d’être revue dans l’hypothèse où la Grande-Bretagne confirmerait son adhésion à l’Union, fin juin. Le Brexit et la libre circulation des personnes David Cameron a subordonné sa campagne en faveur du “non” au Brexit à plusieurs points, dont une réforme des principes de sécurité sociale liés à la libre circulation des personnes. Le système actuel interdit à un Etat membre de restreindre l’accès d’un travailleur de l’Union aux politiques sociales du pays qui l’accueille. Au nom du principe de non-discrimination, cette interdiction de toute restriction s’étend à l’ensemble des travailleurs, quelle que soit leur pays d’origine. Or la Grande-Bretagne souhaite pouvoir faire exception à cette règle en instaurant un délai de carence de plusieurs années dans le droit aux prestations. Le Brexit et la dérogation à la libre circulation des personnes Le Conseil Européen a reconnu la possibilité pour un Etat membre d’introduire des dérogations “proportionnées” au principe général d’universalité des systèmes de protection sociale. Cette innovation mérite d’être soulignée, car elle […]

Agriculture: une première jacquerie contre le roi Hollande

2 mars 2016 Eric Verhaeghe 0

Les heurts au Salon de l’Agriculture confirment que l’année 2016 ne sera pas une année comme les autres! Jamais la contestation du pouvoir exécutif sur des sujets structurants n’avait atteint une telle puissance. L’agriculture défie le pouvoir central Les images sont accablantes: une profession, lors de son salon « publicitaire » à Paris, insulte collectivement le Président de la République qui la visite, puis démonte le stand du ministère de tutelle. Le pouvoir central est ici clairement défié. C’est le monarque républicain en personne qui est visé, conspué, et même bousculé par des jets de bouse de vache. Le spectacle est immédiatement amplifié par les réseaux sociaux, et même déformé. Des rumeurs circulent sur « l’exfiltration » du Président. Pour le monde entier, l’image donnée par la France est forcément cataclysmique. Trois et demi après les attentats du 13 novembre qui auraient dû souder les Français, la colère gronde dans le peuple. L’agriculture face au gouvernement profond Derrière cette image déplorable, c’est l’idéologie européiste de François Hollande, et son incurie politique qui sont visés. En digne représentant du gouvernement profond, François Hollande semble en effet encourager la crise dont souffrent nos éleveurs. Il se satisfait des sanctions contre la Russie qui ont justifié un […]

1 2 3 4