Champigny-sur-Marne: des policiers agressés à la sortie du réveillon kabyle

Plus aucun Français n’ignore l’agression de deux policiers à Champigny-sur-Marne, banlieue communiste bien connue de l’Est parisien. On soulignera juste que les faits se sont produits face à l’espace Lincoln où avait lieu un réveillon kabyle. Reste à savoir l’origine des événements. 

Les médias subventionnés ont beaucoup insisté sur les victimes ahurissantes (comme le montre la vidéo ci-dessus) dont deux policiers ont été victimes lors d’une intervention à la sortie d’un réveillon présenté comme « privé ». Si l’on comprend bien les récits qui sont faits, l’émeute a éclaté parmi des jeunes qui étaient bloqués à l’entrée de cette soirée et, par dépit, se sont vengés sur la police.

Les faits ont eu lieu à proximité de l’Espace Lincoln de Champigny-sur-Marne, où se tenait un réveillon kabyle organisé par l’agence Kab, de Karine Bernard. L’entrée était à 45 euros et était présentée comme une soirée familiale sans alcool. La responsabilité des organisateurs de la soirée kabyle n’est en rien impliquée, les événements étant manifestement liés à une soirée organisée dans le local mitoyen.* 

Des circonstances qui appelleront là encore quelques éclaircissements. 

*Article mis à jour le 3 janvier 2018 à 18h30

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Comment reconnaître un militant En Marche un soir de réveillon?

En Marche revendique 350.000 militants, mais on peine parfois à les identifier. Christophe Castaner vient de leur transmettre des "éléments...

Fermer