Comment les cryptomonnaies ont charmé les producteurs de contenus pour adultes

L’industrie du divertissement pour adultes multiplie les initiatives en faveur des cryptomonnaies. Au point que le secteur apparaît comme le nouvel eldorado des monnaies virtuelles. Dernier événement en date : le site VRPorn, leader dans les contenus en réalité virtuelle, permet les paiements en Litecoin. 

Anonymat et contenus pour adultes : l’association était toute trouvée. Après l’annonce faite par plusieurs géants du secteur qui expliquent qu’ils accepteraient les paiements en cryptomonnaies, c’est le spécialiste des divertissements en réalité augmentée qui annonce se joindre au mouvement.

VRPorn : du contenu en réalité augmentée payé avec de la monnaie virtuelle

L’affaire était dans les tuyaux depuis au moins avril dernier. Charlie Lee, le créateur du Litecoin, s’était montré particulièrement enthousiaste à l’idée que l’on puisse payer des contenus pour adultes avec des cryptomonnaies. 

Il semblerait donc que VRPorn ait décidé de pénétrer le marché des cryptomonnaies suite à ce tweet. En effet, le distributeur de contenus pour adultes en réalité augmentée permet aux utilisateurs de payer leurs vidéos en Litecoin, leur garantissant alors anonymat et sécurisation des transactions. 

Auparavant, les internautes pouvaient souscrire des abonnement premium moyennant entre 8 et 20$ par mois suivant la durée de l’abonnement. Cette inscription leur permettait alors d’avoir accès à plus de contenus, de meilleure qualité et sans publicité. Deux méthodes étaient précédemment prévues : carte bancaire ou Paypal. 

Des cryptomonnaies pour le plus vieux métier du monde

Les partenariats entre cryptomonnaies et distributeurs de contenus pour adultes tendent à se multiplier. Ainsi, nous vous avions déjà parlé des « PornTube » comme Pornhub qui acceptaient les paiements en cryptomonnaies. Cette possibilité offre alors plus d’anonymat et de sécurité au clients mais aussi aux travailleurs et travailleuses du sexe. Le tout avec des transactions sécurisées.

Mais Pornhub n’en est pas resté là. Le site spécialisé permet aussi la rémunération des acteurs et des utilisateurs qui mettent à disposition les contenus. Le site explique que ces transactions engendreront des « des frais de paiement inférieurs, l’investissement dans une économie en croissance massive et le stockage sécurisé de vos fonds. »

Au Canada, plusieurs conférences et ateliers ont aussi été donnés pour amener les travailleurs et travailleuses du sexe à intégrer les paiements en cryptomonnaies. Il est expliqué qu’il n’est pas nécessaire d’avoir une pièce d’identité pour ouvrir un portefeuille de cryptos et que cette technologie permet un anonymat presque total de l’activité.

Néanmoins, la technologie parfois complexe de certaines cryptomonnaies rebute encore les participants aux atelier. 

De son côté, Vice Industry a mis au point un éco-système pour le moins surprenant. Le Vice Industry Token doit permettre de rémunérer les personnes qui regardent des vidéos en cryptomonnaies. En échange, les sites distributeurs ont accès à leurs données, leurs habitudes, leurs commentaires… Originellement, le jeton devait surtout concerner les viewers de vidéos « classiques ». Mais l’industrie des divertissements pour adultes s’est très vite tournée vers ces innovations. 

En définitive, il est littéralement possible de se faire rémunérer pour regarder du contenu pornographique…

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Du nouveau pour les transferts d’argent internationaux et les cartes de paiement

Cet article provient du site  La Chronique Agora. Transferts, cartes et moyens de paiement sans contact… la gestion de notre argent...

Fermer