Conflits d’intérêts de Nicolas Hulot: de nouvelles révélations

La semaine dernière, D&E soulignait les liens d'intérêts entre les premières mesures annoncées par Nicolas Hulot et la campagne d'En Marche. Le Canard Enchaîné vient d'apporter de nouvelles révélations sur le sujet. 

L'une des premières mesures annoncées par Nicolas Hulot portait sur la promotion de l'économie circulaire dans le verre (concrètement, le recyclage du verre d'emballage). Nous avions alors fait remarquer que le contrat de filière annoncé par le ministre profiterait notamment à Paprec, dont le président avait, durant la campagne électorale, écrit à ses salariés pour leur conseiller de ne pas voter Front National. 

Conflit d'intérêt sur Veolia

Accessoirement, le Canard Enchaîné vient de révéler que la Fondation Nicolas Hulot avait été financée par Veolia. Or, Veolia se pose volontiers en défenseur et grand acteur de l'économie circulaire

Au passage, la Fondation Hulot elle-même s'est lancée depuis plusieurs années dans la promotion de l'économie circulaire. On le voit, la confusion des genres entre les thèmes défendus par la Fondation Hulot et défendus par le ministre Hulot risque de poser problème chaque fois qu'un acteur privé aura financé la Fondation... dont le ministre se fait l'écho. 

2 commentaires sur Conflits d’intérêts de Nicolas Hulot: de nouvelles révélations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Uber bientôt requalifiée en société de taxi comme les autres?

La Cour de Justice de l'Union traite une nouvelle affaire Uber. Selon toute vraisemblance, la Cour confirmera sa jurisprudence selon...

Fermer