Cryptomonnaies : le Litecoin devient le premier cryptosponsor de l’UFC

MMA UFC

Pour l’édition 232 de l’UFC qui aura lieu à Las Végas, l’organisation voit le Litecoin apparaître comme un nouveau sponsor. Un très bon coup marketing pour la huitième plus grande cryptomonnaie au monde.

Malgré le climat morose et des valeurs qui diminuent, les cryptomonnaies continuent de susciter l’intérêt. Surtout, leurs applications séduisent toujours autant. Après des premières incursions dans le monde du surf ou encore du football, c’est maintenant autour de l’UFC, la plus grande ligue d’organisation de MMA, de se tourner vers la blockchain et les cryptomonnaies.

Pour l’UFC édition 232, la fondation Litecoin, qui a développé et commercialisé la cryptomonnaie du même nom considéré comme la huitième plus grosse devise virtuelle derrière le Bitcoin, a annoncé devenir sponsor de l’événement qui aura lieu à Las Vegas.

Une relation longue entre le Litecoin et l’UFC ?

La finale sera visible en pay-per-view. Les billets virtuels pourront être achetés avec des monnaies courantes mais aussi avec du Litecoin, cryptomonnaies assez répandue pour des petits achats, à la différence du Bitcoin qui est plus commun pour la dépense de grosses sommes. 

D’après le communiqué officiel de l’événement, le but est de faire connaître la cryptomonnaie en question. « Avec des événements comme celui-ci qui attirent des millions de téléspectateurs, l’affichage du logo Litecoin sur la toile de l’Octogone donne à LTC (abréviation de Litecoin) une conscience mondiale qui peut susciter l’intérêt et l’engagement de personnes de tous horizons qui n’ont peut-être jamais entendu parler de Litecoin ou de cryptomonnaie auparavant« .

Nous considérons ce parrainage comme la première étape d’une relation qui, nous l’espérons, sera longue et fructueuse avec UFC.

Communiqué de l’UFC 232

Un coup de projecteur qui s’accompagne aussi de son lot de critiques. Plusieurs experts en cryptomonnaies dont Erik Finman, connu pour être le premier investisseur à avoir fait fortune dans les cryptomonnaies, estime que le Litecoin était mort avant même son lancement.

Il explique qu’il s’agit d’un copié-collé du Bitcoin avec plus de complications et moins de moyens. En somme, il résume sa pensée en affirmant que le Litecoin a « pris une BMW qui disposait de roues de 19 pouces »  et que l’on a remplacé ces roues « par des plus petites ». Une référence aux capacités moindre du Litecoin. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Gilets Jaunes : le ministère de l’Intérieur passe commande de 1 700 nouveaux lanceurs multiples

Face à la menace que représentent de possibles futurs rassemblements de Gilets Jaunes, le ministère de l'Intérieur a lancé un...

Fermer