#DansMaRue : avec son application, la ville de Paris justifie le retour à la délation

Disponible sur iOS et Android, l’application Dans Ma Rue permet aux utilisateurs de signaler les incivilités commises dans les rues de Paris. Certains y voient un retour à la dénonciation et une incitation à la délation.

En début de semaine, la mairie de Paris annonçait le lancement de son application #DansMaRue qui devait permettre de réduire les incivilités commises dans les rues de la capitale. Disponible sur iOS et sur Android, elle permet aux utilisateurs de « transmettre les anomalies dans les rues ou les parcs de Paris ».

A peine lancée, l’application accumule les polémiques.

Délation 2.0. et communication supprimée

Dans un tweet, Anne Hidalgo affirmait que si « un véhicule est stationné sur une piste cyclable, il était possible de le signaler avec l’application pour qu’un agent intervienne rapidement pour le verbaliser ou l’emmener à la fourrière. »

L’utilisateur pourra remplir un formulaire pour signaler l’« anomalie » et sa localisation. Une photo pourra également être ajoutée

La mairie de Paris a ensuite tweeté le message ci-dessus, qui appelle les utilisateurs à signaler toute infraction au stationnement et à la circulation mais aussi « toute autre anomalie dans l’espace public ». 

Le champ d’application est soudainement beaucoup plus large. Il n’en fallait pas plus pour que les internautes ne dénoncent un système de délation 2.0. et le retour à la dénonciation de son voisin.

Des affirmations qu’Anne Hidalgo balayaient d’un revers de main. Invitée dans l’émission C à vous sur France 5, la maire de Paris se défendait de tout appel à la délation. Elle expliquait d’ailleurs « beaucoup l’utiliser ».

Des explications qui n’ont absolument pas convaincu les internautes. Et face à la polémique, la mairie de Paris a tout bonnement décidé de retirer le tweet incriminé (heureusement, sur Décider & Entreprendre, nous en avions fait une copie).

En attendant, on peut déjà se satisfaire des contributions des internautes qui ne manquent pas d’imagination pour utiliser, à bon escient, l’application. Voici un petit florilège ci-dessous.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Journaliste tabassé, téléphone détruit, ambulance sur dépanneuse : les images de la mobilisation des ambulanciers que l’on ne verra pas aux JT

Les ambulanciers parisiens ont promis de continuer à se mobiliser mercredi 7 novembre alors que les forces de l'ordre ont...

Fermer