Exclu: la HATVP n’a pas encore vérifié les dossiers fiscaux des ministres

Temps de lecture : 1 minute

Cet article a été lu 7054 fois

Lundi, l’Élysée a prétexté une obligation de vérifier avec la HATVP (Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique) les déclarations fiscales des presque ministres pour justifier un report au mercredi de la nomination du gouvernement. Personne n’a évidemment été dupe de l’argument, qui cachait des tractations interminables en coulisses sur la composition finale de la liste des bienheureux.

Une photo que nous avons pu consulter permet de nourrir les doutes sur les raisons invoquée lundi. Elle indique la date de prélèvement du dossier: le 17 mai…

Comme indiqué sur le document, le dossier fiscal de Muriel Pénicaud n’a été extrait pour consultation que le 17 mai… c’est-à-dire mercredi. Il paraît dans ces conditions assez peu crédible que la HATVP ait procédé à une vérification fiscale de l’intéressée le lundi ou le mardi.

La HATVP a-t-elle réellement vérifié les dossiers

Au demeurant, en regardant ce petit reportage, le doute est encore plus grand. Il montre que, manifestement, Marlène Schiappa n’a pas dû fournir de déclaration sur son patrimoine avant sa nomination. En tout cas, elle n’a pas jugé utile de le préciser à la presse. Tout laisse donc à penser que la HATVP n’a pas examiné la situation de tous les ministres avant leur nomination.

Ce n’est pas très grave en soi, mais cela confirme la difficulté qu’Édouard Philippe a eue de constituer son gouvernement.

 

print

2 commentaires sur Exclu: la HATVP n’a pas encore vérifié les dossiers fiscaux des ministres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Concessions autoroutières: l’Italie épinglée faute d’appel d’offres

L'Italie accorde des concessions autoroutières à des entreprises privées sans faire d'appel d'offres! La Commission vient d'entamer un recours en...

Fermer