Faire ses démarches administratives : D&E fait le pari de contacter les mairies le 15 août

La semaine du 15 août est particulièrement difficile à négocier. Surtout lorsque l’on se retrouve dans des situations d’urgence. Pendant une semaine, D&E s’est glissé dans la peau d’un citoyen qui souhaitait refaire ses papiers, mais aussi dans celle d’un entrepreneur qui cherchait diverses informations. 

Les mairies paraissent souvent comme étant les premiers relais contactés lorsqu’il s’agit de faire ses démarches administratives. En général, les particuliers appellent pour des démarches liées aux Cartes nationales d’identité et aux passeports. En parallèle, les mairies restent aussi compétentes quant à certaines questions posées par des employeurs, comme l’organisation de ventes au déballage ou encore l’obtention de dérogation au repos dominical.

Pendant ces vacances estivales, Décider & Entreprendre s’est amusé à contacter diverses mairies en se faisant passer, coup par coup, pour un particulier qui souhaiterait refaire ses documents d’identité, et pour un entrepreneur qui souhaiterait à la fois obtenir une dérogation au repos dominical en plus de vouloir organiser une vente au déballage. Nous en avons tiré le classement ci-dessus. 

Fort-de-France au sommet, Nantes, Ajaccio et Marseille lanternes rouges

La première conclusion de nos appels est que la mairie de Fort-de-France, sur la vingtaine de mairies que nous avons appelé, celle qui nous a fournit le plus d’informations. Que ce soit aussi bien pour les démarches qui concernent l’état-civil que pour celles qui étaient liées au secteur professionnel.

Par ailleurs, nous avons pu constater que les délais pour tous les démarches sont parmi les plus courts. Au lieu de dix jours, seulement 3 à 4 jours sont nécessaires pour un passeport édité en urgence. Le délais est le même pour un passeport éditée au motif d’une urgence professionnelle.

Viennent ensuite les mairies de Nancy et de Nice qui ont globalement des caractéristiques semblables. Là, c’est exclusivement la question des délais pour la réalisation des démarches qui a fait pencher la balance. A Nancy, il est par exemple possible de venir sans rendez-vous à la mairie pour l’obtention d’un CNI quand il fallait se présenter début septembre à Nice.

Au fond du classement, on retrouve à égalité, les mairies de Nantes, Ajaccio et Marseille. La cause de ces positions est très simple : les accueils n’ont jamais décroché lorsque nous appelions. Impossible donc d’avoir le moindre renseignement. Rappelons juste que nous appelions la semaine du 15 août. Carton rouge !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
L’administration préfectorale, formidable gisement d’emplois publics inutiles

L'administration préfectorale fait partie de ces gisements d'emplois publics inutiles auxquels les gouvernements qui se succèdent hésitent à toucher. Le...

Fermer