Fillon a définitivement atteint le point Chirac

Temps de lecture : 3 minutes

Cet article a été lu 4525 fois

François Fillon a atteint le point Chirac, celui où plus aucune attaque sur la probité n’atteint la personne. L’affaire de ses costumes en donne la preuve.

Les costumes de Fillon, la nouvelle boule puante inoffensive?

Il paraît que Fillon s’est fait offrir des costumes de luxe pour une somme globale de 50.000 euros, pendant plusieurs années. Le donateur est anonyme (probablement pas pour Fillon, mais pour le commun des mortels). L’affaire est présentée comme un nouveau scandale, mais elle ne semble pas affecter la campagne à ce stade.

Pourtant, et à certains égards, elle soulève plus de questions que l’emploi de Pénélope. Vous en connaissez beaucoup, vous, des gens, qui reçoivent des costumes à plus de 5.000 euros et qui trouvent ça naturel? Là encore, on se met dans la peau d’un chef d’entreprise qui reçoit des cadeaux de ce genre. L’administration fiscale ne tarderait pas à lui demander des comptes pour savoir s’il s’agit ou non d’avantages en nature non déclarés.

Visiblement, François Fillon ne connaît pas les contraintes qui pèsent sur les entrepreneurs.

Dans le même temps, on peut quand même se demander qui balance la boule puante.

Qu’appelle-t-on le point Chirac?

Bref, on sait maintenant que Fillon a atteint le point Chirac, celui au-delà duquel n’importe quelle affaire devient neutre dans le parcours politique du candidat. Le candidat des Républicains est désormais tellement blindé après le Penelopegate, que deux camps immuables et irréconciliables: ceux qui considèrent que, quoiqu’il arrive ou quoiqu’il dise, il est un pourri. Et ceux qui considèrent que, quoique ses détracteurs inventent sur lui, il est victime d’un complot.

C’est, rappelons-le, dans cette configuration que Chirac a gagné la présidentielle de 2002. Sa réputation était absolument exécrable, et, entre les scandales des frais de bouche, des emplois fictifs et des valises de liquide qui lui étaient apportées par des seconds couteaux, plus personne ne pouvait avoir le moindre doute sur la distance sibérienne qui le séparait de l’honnêteté. Malgré tout, 80% de Français ont voté pour lui au second tour.

L’atteinte de ce point s’explique largement par l’intensité outrancière du feu subi par Fillon au mois de février sur la situation professionnelle de sa femme. Désormais, il a franchi un cap. L’opinion s’est forgée, sur ce compte, une idée qui ne peut plus bouger. Toute affaire nouvelle ne fait que confirmer l’opinion forgée auparavant.

Quelle est l’origine politique du point Chirac?

Dans certains pays, spécialement au nord de l’Europe, aucun homme politique n’aurait pu survivre à ce genre d’affaires. La démission en aurait été la seule issue.

En France, il existe une tolérance tout à fait différente vis-à-vis des dérapages des élus. Elle trouve probablement ses racines dans l’Ancien Régime. On a tous en mémoire l’affaire Fouquet, du nom de “ministre des Finances” de Louis XIV qui fut emprisonné pour corruption. La cause de sa chute ne tenait pas à la corruption elle-même, mais à l’ampleur symbolique qu’elle avait prise. Les fêtes de Fouquet étaient plus riches que celles du Roi lui-même.

Ainsi va l’esprit courtisan en France. Historiquement, les élus, qui ont succédé à la noblesse, considèrent qu’ils ont le droit de se “servir” et l’opinion publique ne leur en garde pas forcément rancune. D’une certaine façon, c’est cet obscur souvenir d’une tolérance vis-à-vis de la prévarication des nobles que les Français convoquent lorsqu’un point Chirac est atteint.

Y a-t-il un délitement caché de l’opinion publique?

Reste à savoir si cette apparente passivité vis-à-vis d’un François Fillon au-delà du point Chirac cache un délitement en profondeur de son électorat. Au-delà de son simple cas, les boules puantes qu’il se prend sur sa probité détériorent-elles encore un peu plus l’adhésion des citoyens au régime et les poussent-elles à des votes de rupture? à des stratégies dangereuses pour la démocratie?

Nul ne le sait à ce stade.

print

4 commentaires sur Fillon a définitivement atteint le point Chirac

  1. La question importante restant de savoir qui parmi ces nobles personnes est capable de redorer le blason de la France, de redonner de l’espoir aux Français et finalement de restaurer un environnement économiquement durable.
    Cette question devrait maintenant revenir dans le débat de la présidentielle avant que les Français aillent voter.

  2. Pour moi la vraie question est: quand redressera-t’on le Rasoir National sur la place de la Concorde pour faire défiler dessous les Fillon, les Cambadélis (un sacré numéro lui aussi) et leurs pareils? À trop tirer sur la corde, ça finira bien par arriver.

  3. J’approuve votre point de vue. Contrairement à l’affaire Pénélope, on nage en pleine corruption passive. La déontologie des entreprises interdit de recevoir des cadeaux de ce prix. Mais malgré ma déception je voterai pour lui car je pense que c’est “le moins pire”

  4. En effet, c’est énorme, d’autant plus qu’il n’a pas nié contrairement à l’affaire Pénélope. Fillon se fait entretenir et on peut se demander où cela commence et où cela s’arrête.

    Avez-vous déjà vu un père se faire rembourser les frais de mariage de sa fille par sa propre fille ? Pire encore, un fils qui rembourse son argent de poche ? Reste 3 enfants il me semble, ils n’ont pas eu d’argent de poche et ne se sont pas mariés ?
    Il semblerait que François Fillon ait quelques problèmes avec l’argent en tout cas. Endetté peut-être ?

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Fillon a définitivement atteint le point...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Avesnes-sur-Helpe bientôt en faillite, mais l’absentéisme des fonctionnaires y est de 15%

Temps de lecture : 3 minutesAvesnes-sur-Helpe (5.000 habitants) est l'une des sous-préfectures du Nord. Inconnue de la majorité des Français...

Fermer