Fillon: l’incontournable nouvelle donne à droite

Temps de lecture : 3 minutes

Cet article a été lu 7055 fois

Ouf! doit-on se dire dans le camp Fillon! les révélations du Canard Enchaîné ne le sont qu’à moitié. On apprend que Pénélope aurait gagné un peu plus qu’on ne l’a dit, et que son mari ne l’a reconnu, que ses fils auraient un peu plus truandé que prévu… mais rien de bien méchant, au fond. Le plus gros est-il passé? Pas vraiment, probablement.

La droite craint des révélations sur la société de conseil de Fillon

L’angoisse qui tient la droite aujourd’hui porte sur les activités de François Fillon pendant le quinquennat de Hollande. Parlementaire et président d’une société de conseil, Fillon aurait perçu environ 600.000€ entre 2012 et 2015 grâce à ce petit à côté. Qui sont ses clients? Mystère, mais on relèvera cette dépêche Reuters qui résume bien le sujet:

“J’ai questionné (François Fillon-NDLR) parce qu’il y a 15 jours le bruit courait que c’était même l’Etat russe, il m’a dit ‘Ecoute il n’y a pas une société russe, il n’y a pas un groupe russe, il n’y a pas l’Etat russe’ les choses sont claires”, a dit Bruno Retailleau sur BFM TV RMC. “Rien avec la Russie”.

“Les choses ont été parfaitement transparentes, déclarées au fisc, à la Haute autorité (pour la transparence de la vie publique-NDLR), chacun peut s’en rendre compte”, a-t-il ajouté.

Quand, dans votre propre camp, votre directeur de campagne commence à poser ce genre de questions et présente les réponses de cette façon à la presse, on sait que l’angoisse est montée de quelques crans dans les troupes et que personne n’est vraiment convaincu par vos explications.

Vers une candidature Bayrou?

Il y a quelques semaines encore, François Bayrou ne se voyait pas d’espace politique à droite, entre Macron et Fillon. Certains doivent même se souvenir l’avoir entendu monter des calculs compliqués pour une alliance avec son “ami personnel” Fillon, destinée à marginaliser l’imposteur Macron. Le Béarnais adorait alors répéter son estime personnelle pour le candidat républicain.

Maintenant qu’il pleut des obus sur sa campagne, il a tout de même un peu changé de ton.

Invité de TF1, le président du Modem a dressé un réquisitoire contre le député Les Républicains, pris dans un scandale sur les emplois potentiellement fictifs de son épouse à l’origine de ce qu’il a présenté comme un “trouble énorme parmi les Français”.

“Je n’ai pas accepté d’accord avec lui en raison de son projet, qui est un projet que je considérais comme injuste en demandant beaucoup à ceux qui ont peu et en créant des avantages (…) à ceux qui ont beaucoup”, a expliqué le maire de Pau.

Prié de dire s’il voterait pour François Fillon à la présidentielle d’avril-mai, François Bayrou a répondu “non”. (…)

“Il y a un trouble énorme parmi les Français”, a estimé François Bayrou, qui a également parlé d’un “chaos sans précédent” soulevant plusieurs questions.

“Est-ce que la loi est la même pour tous ?” et “quand on demande des sacrifices aux gens, est-ce que les sacrifices sont équitablement répartis ?”, s’est interrogé le centriste.

Quand Bayrou est votre ami, vous n’avez plus besoin d’ennemi.

Marine Le Pen tire ses marrons du feu

Alors que la panique gagne les rangs de la droite, Marine Le Pen fait face en ordre cohérent à la demande de remboursement par le Parlement Européen des salaires versés à ses “emplois fictifs”. Astucieusement, elle oblige ledit Parlement à exercer des prélèvements directs sur sa rémunération. Et voilà comment on transforme une boule puante en point de force.

D’un seul coup, Marine Le Pen démontre qu’elle n’est pas intéressée par l’argent, qu’elle méprise Bruxelles, que Bruxelles la méprise, qu’elle a sa conscience pour elle, et qu’elle ne cède pas aux pressions. Très belle opération!

Il est très vraisemblable que la séquence qui passe, outre qu’elle “recentre” la droite, ouvre un boulevard très large à Marine Le Pen, de façon assez inattendue d’ailleurs. C’est aujourd’hui la grande force du Front National: ce sont ses adversaires qui font campagne pour lui.

print

3 commentaires sur Fillon: l’incontournable nouvelle donne à droite

  1. Bon, je ressens le besoin de m’exprimer sur cette affaire.
    Je ne pense pas que Fillon ait franchi nettement la ligne jaune des lois et règlements.C’est au fond un légaliste.
    Emplois fictifs ? Difficile à établir. Ne serait ce que parce qu’elle a répondu à un ou deux coups de téléphone, repassé une chemise, reçu des invités à diner au manoir etc…. Niveau d’activité fictif ? aucun doute et particulièrementau regard du niveau de rémunération

    Par contre, tous les faits établis montrent un comportement border line qui traduisent une morale, une éthique totalement indigne d’un prétendant à la présidence, du moins vu de l’extérieur du microcosme (micro est peut être faible) du monde politique.
    Au niveau des rémunérations servies évidemment, de l’augmentation de ces rémunérations dès que le règlement le permettait (arrivée du suppléant), enregistrement de sa société 10 jours avant l’interdiction légale, rémunération des enfants, chèques du sénat etc..

    Ma conclusion, rien de formellement illégal (le personnage est trop rusé), mais une absence totale d”éthique.

    => il doit renoncer à ses ambitions de présidence, voire de député.

    Profitons pour mettre à plat tout cet embrouillamini de règles régissant l’assemblée nationale et le sénat, totalement méconnues du grand public, truffé d’imprécisions et d’avantages divers à tous les niveaux (par exemple le versement de primes aux huissiers lorsque les séances dépassent minuit, ne serait ce que de 5 minutes).

    Evidemment un audit préalable complet devrait être réalisé par un organisme vraiment indépendant.
    => table rase totale suivie d’une reconstruction totale. C’est là que le 49.3 aurait trouvé sa justification.

    Enfin, arrêter de se voiler la face : l’exercice d’une profession politique coûte cher, très cher ! Lisez la proposition
    de Bruno Bertez sur son site!

    Je simplifie certainement à l’extrême mais cela me fait un bien fou de vider mon fiel sur ce monde envers lequel j’ai accumulé tant de rancoeur depuis …. trop longtemps

  2. Entièrement d’accord Diabolo, trop c’est trop, surtout quand on a tellement pointé les supposées défaillances des autres !

    Mais je ne vois vraiment pas Bayrou le remplacer, le retour de balancier ne s’accommodera certainement pas d’une eau tiède !

  3. Egalement d’accord avec vous pour considérer que François Fillon s’est disqualifié avec ces pratiques crapoteuses, surtout si l’on considère qu’ il voulait endosser l’armure du chevalier blanc.Encore un qui prend ses (?) électeurs pour des cons.Si son interret pour la France est aussi élevé qu’il le dit, alors qu’il en tire les conséquences et se retire de la course.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Réquisitoire définitif contre les participations publiques

Article paru sur la Gazette de l'Assurance. La Cour des Comptes a passé en revue les 1750 participations publiques dans...

Fermer