Les formats d’entreprises se transforment dans l’artisanat

Le baromètre de l'artisanat publié en septembre par l'Institut Supérieur des Métiers, révèle un profond changement dans les formats d'entreprises du secteur de l'artisanat.

L'artisanat est un secteur en transformation. C'est le constat du dernier baromètre de l'artisanat, publié par l'Institut supérieur des Métiers cinq fois par an. Il rapporte une transformation des formats dans les entreprises artisanales depuis 2015, comme le montre le graphique ci-dessus.

Le régime classique reprend le dessus dans l'artisanat

A la création du régime de micro-entrepreneur en 2009, les créations d'entreprises sous ce format ont explosées. Jusqu'en 2015, année de déclin des micro-entreprises dans le secteur de l'artisanat. En effet, on constate un retour aux formes juridiques classiques (SAS, SARL, etc.) depuis deux ans. Entre 2014 et 2015, l'évolution de la création de micro-entreprises a baissé de 30% en un an, pour tomber à moins de 60%. En 2016, elle a encore perdu des points. C'est la première fois que ce statut recule pour la deuxième année consécutive. En revanche, les entreprises classiques connaissent une bonne forme depuis 2013, puisque les créations d'entreprises artisanales sous cette forme ne cessent d'augmenter depuis cette date. 

Les entreprises les plus pérennes se trouvent dans le Nord

Le baromètre permet aussi de constater des créations d'entreprises plus élevées dans le Sud que dans le Nord de la France. Cependant, les entreprises les plus pérennes se situent dans les régions du Nord. Le nombre de nouvelles entreprises artisanales dans une région n'est donc pas synonyme de longévité. 3 ans après leur création, des entreprises artisanales du Centre-Val-de-Loire sont toujours actives, contre 67% en PACA et Occitanie.

 

 

Le régime micro-entrepreneur qui a attiré plus de 700 000 porteurs de projets dans l'artisanat depuis 200+9, (soit 2% de la population de 20 à 65 ans), recule pour la deuxième année consécutive

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Prélèvement à la source : les entreprises sont les victimes

L'Inspection générale des Finances a rendu ses rapports d'évaluation sur la mise en place du prélèvement à la source qui sera...

Fermer