France: le déficit des transactions courantes augmente

Temps de lecture : 1 minute

Cet article a été lu 555 fois

La Banque de France publie les chiffres des transactions courantes pour le mois de septembre 2016. Le déficit se dégrade.

Le solde des transactions courantes ressort à -3,4 milliards d’euros en septembre, après -2,5 milliards en août (données cvs-cjo). Le déficit des échanges de biens augmente un peu, à -2,7 milliards après -2,4 milliards. La principale contribution à la baisse des transactions courantes vient du solde des services, qui passe de -0,2 milliard à -0,8 milliard ; cette baisse est imputable en partie aux voyages, mais surtout aux services aux entreprises. Le solde des revenus primaires et secondaires est légèrement excédentaire.

Au sein du compte financier (données non cvs), les investissements directs français à l’étranger (3 milliards) dépassent les investissements étrangers en France (0,6 milliard). Les investissements de portefeuille se soldent par des entrées nettes de 7,8 milliards.

transactions courantes

print

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Réforme du syndicalisme: les propositions Perruchot

On se souvient du rapport Perruchot, alors député à l'Assemblée Nationale, consacré au financement du syndicalisme. Redevenu simple citoyen, Perruchot...

Fermer