Fuite de données : les noms des futurs licenciés de Jaguar-Range Rover révélés !

RGPD

Une usine anglaise de Jaguar-Range Rover a connu une importante fuite de données personnelles. Surtout, cette fuite contient un document secret qui annonce les futures mises au chômage des salariés. 

En lisant le Huffington Post, les 647 employés de l’usine Jaguar-Range Rover de West Midlands en Angleterre ont dû avoir une drôle de surprise. Le quotidien affirme qu’une fuite de données personnelles a eu lieu. Pas très RGPD…

Un tableau qui annonce des licenciements

Ce seraient donc les coordonnées des employés qui auraient fuité sur Internet. Le document sur lequel a mis la main le média contient les noms, les numéros de paie, les sanctions disciplinaires et le nombre d’arrêts maladie des salariés.

Seulement, cette première fuite s’accompagnait d’une seconde plus surprenante: un tableau Excel faisant concorder les noms des employés, leur poste avec des cases de couleurs. Si une partie des employés « sont en vert », d’autres héritent d’une case rouge. Cette couleur annonce leur licenciement prochain.

En avril dernier, Jaguar-Range Rover annonçait un plan massif de reclassement. La surprise était de taille pour les salariés.

C’est vraiment dégoûtant. Les gens se promènent en disant quand ils quitteront leur poste. C’est embarrassant pour tout le monde. Vous continuez de travailler avec des gens qui savent que vous allez perdre votre emploi.

Si l’entreprise a d’abord crié à la « fake news », une enquête interne a bien été ouverte pour trouver l’origine de cette faille. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hey, salut toi le lecteur de Décider et Entreprendre.


Ça fait maintenant deux ans que D&E existe et continue de se développer. Et le tout, sans jamais avoir reçu de subvention. Alors depuis maintenant un mois, D&E a décidé et entrepris d'intégrer quelques publicités sur sa homepage, mais aussi au cœur de ses articles. Car D&E rémunère ses équipes.


Derrière D&E se cachent des journalistes, des développeurs informatiques, des responsables communications, mais aussi des éditorialistes de passage. Tout ce petit monde travaille d'arrache-pied pour ramener de l'information fraîche, des points de vues tranchés, mais argumentés et autres gaudrioles à l'un des seuls médias en ligne complètement indépendant, à la ligne éditoriale libre, mais aussi en plein développement.


Alors, voilà, aujourd'hui, cher lecteur, on te demande un petit geste de pas grand-chose. Non, range ton portefeuille (bien que l'on accepte aussi les dons). Non, on te demande juste de désactiver ton bloqueur de pub (Ad-Block, AdThwart, Webmail Ad blocker, etc) le temps de ta navigation sur notre site ou de mettre une exception de blocage qui concerne D&E.


Le simple fait d'afficher les pubs sur notre site nous permet de rémunérer nos « incroyables » équipes. Promis, les publicités ne sont pas invasives ni agressives. On peut même les cacher si on veut (avec la petite croix dessus).


Ça nous ferait vraiment plaisir et ça permettrait qu'on s’achète notre table de ping-pong continue à écrire librement, à titiller les puissances en place, mais aussi à proposer d'autres pistes de réflexion sur des sujets habituellement traités par les médias subventionnés.


Un petit geste pour toi, mais un grand pas pour Décider & Entreprendre.


Merci à toi, ô lecteur de D&E. Et bonne lecture.

Lire les articles précédents :
Décédé après avoir fait fortune dans les cryptos, ses comptes restent inaccessibles pour sa famille

Matthew Mellon était connu pour avoir "transformé deux millions de dollars en 1 milliards" en investissant dans les cryptomonnaies. Décédé...

Fermer