Gilets Jaunes : les images étonnantes d’un policier avec un marteau et de CRS qui jettent des pavés

De nouvelles vidéos faisant état des violences en marge des mouvements des Gilets Jaunes font régulièrement leur apparition sur le net. Décider & Entreprendre a été contacté pour étudier deux vidéos qui mettent en cause les forces de l’ordre dans leur répression.

Depuis plusieurs semaines, chaque samedi est le théâtre d’affrontements entre forces de l’ordre et casseurs, dont certains arborent des Gilets Jaunes. Après la bataille dans les rues, les deux camps se livrent à une véritable guerre de l’image et des captations.

Les vidéos de Christophe Dettinger et du commandant Didier Andrieux ont évidemment fait le tour des réseaux sociaux et des plateaux de télévision. Seulement, de nouveaux enregistrement remettent en question les actions des forces de l’ordre. Voici les images qu’a pu consulter Décider & Entreprendre.

Des CRS qui jettent des pavés

Le 5 janvier dernier, les affrontements entre forces de l’ordre et Gilets Jaunes à Montpellier ont fait, d’après l’AFP, quatre blessés chez les premiers et trois autres chez les seconds.

Les forces de l’ordre, qui ont chargé et fait usage de gaz lacrymogène contre une partie des manifestants, ont été blessées à la suite de jets de pierres et de bouteilles par des « gilets jaunes », a précisé la direction départementale de la sécurité publique.

La tension était de rigueur. Dans une nouvelle vidéo, on voit un groupe de CRS être pris pour cible par des jets de projectiles en tous genres. Bloqués dans la rue de l’Aiguillerie dans le centre de Montpellier, on voit certains agents perdre leur sang-froid et renvoyer les projectiles reçus directement sur les manifestants.

Des armes à l’homologation incertaine. Là encore, nous n’avons pu avoir un interlocuteur pour expliquer ces jets de pavés de la part des forces de l’ordre.

Le policier au marteau

Venait-il de saisir ce marteau à un casseur ? Ou s’était-il livré à des actions plus obscures ? Simplement, était-il fan de Claude François, le chanteur qui espérait avoir un marteau ? Le mystère reste entier.

Ainsi, l’agence de presse italienne Local Team a mis à disposition des images qui remontent au 8 décembre dernier, lors de l’acte IV du mouvement des Gilets Jaunes. On y voit un policier en civil tenant un marteau à la main. Et alors que l’un de nos confrères le questionne sur l’origine de cet outillage, l’agent tente de le mettre dans une besace.

Le marteau ne rentrant pas, il le confie alors à un collège en tenue anti-émeute qui tente alors de la glisser dans sa jambière. Mais rebelotte, l’outil ne rentre pas. L’agent se retire alors et semble déposer le marteau, au coin de la rue.

Décider & Entreprendre a pu identifier que l’action se situait le 8 décembre dernier, à Paris, au 46 avenue Marceau, dans le 8e arrondissement. Nous avons contacté la police nationale sur Twitter mais nos questions sont restées lettre morte.

Le manque de moyen dans la police oblige-t-il les forces de l’ordre à utiliser des armes par procuration, qui étaient jusque là l’apanage des casseurs ?

3 commentaires sur Gilets Jaunes : les images étonnantes d’un policier avec un marteau et de CRS qui jettent des pavés

    • autant corriger mes fautes : ce serait plus poli…
      « Intéressant et courageux de votre part : vous n’allez pas tarder à être censurés comme le sont toutes les vidéos qui montrent des Forces de l’Ordre plutôt …désordonnées… »

  1. Nous voyons bien qu’avec les gilets jaunes, la « grande » presse est entrée de plain-pied dans l’ère de la désinformation totale (déjà que…), parce que s’il n’y avait pas les reporters indépendant plus le web, le tableau dépeint par les merdias serait encore pire – et d’ailleurs, il l’est déjà en partie : https://reseauinternational.net/fake-news-autopsie-dune-manipulation-politique-et-mediatique-a-partir-dune-video-tronquee/ (2x~2′) où l’on voit l’effet radical d’un montage « adéquat » qui renverse totalement la signification des images.

    Si vous n’aviez pas encore compris, fermez la TV ou jetez-là, pour ce qui passe dessus de toutes façons… (en plus, ces temps-ci il-y-a des tonnes de bons bouquins à dévorer pour passer le temps agréablement et utilement:-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Déficit des hôpitaux : les primes versées dans l’hôpital psychiatrique Pinel ne passent pas pour la Cour des comptes

Je suis un bloc de texte. Cliquez sur le bouton modifier pour changer ce texte. Lorem ipsum dolor sit amet,...

Fermer