Insolite : une mutuelle demande un consentement RGPD … par papier

Garance Mutuelle a envoyé à ses adhérents un formulaire pour recueillir leur consentement pour le traitement de leurs données personnelles. Seulement, ce dernier apparaît comme ayant de nombreuses failles. 

« C’est pas très RGPD tout ça… »

L’entrée en vigueur du RGPD fait frémir les entreprises mais aussi les médecins ou encore quelques particuliers. Depuis, on assiste à la course au consentement. Chaque acteur qui traite des données sensibles use de toutes ses ressources pour recueillir l’accord des consommateurs.

Et si ce consentement se donne généralement sur le net, certains n’oublient pas que des consommateurs ont encore quelques difficultés avec les nouvelles technologies. C’est de cette façon que Garance Mutuelle a envoyé à ses assurés un recueil de consentement…sur papier.

Au passage, on note une fuite de données personnelles…

La situation est plus cocasse, voire carrément ubuesque. Garance Mutuelle a donc envoyé un formulaire papier qui vise à obtenir le consentement de l’adhérent afin qu’il reçoive les newsletter et propositions commerciales par mail ou par SMS. 

Rempli, le formulaire est alors à retourner à la Mutuelle. Seulement, plusieurs problèmes majeurs apparaissent. D’abord, l’adresse du DPO est inscrite sur le même formulaire. Ce qui veut dire que si vous voulez faire une réclamation, vous avez tout intérêt à noter l’adresse avant de renvoyer le formulaire.

Deuxièmement, on constate qu’aucune signature de l’adhérent n’est demandé. Autrement dit, rien n’empêche un quelconque tiers de remplir le formulaire à la place de l’adhérent. Ou même que celui-ci soit rempli à postériori.

Enfin, et là c’est encore plus grave lorsque l’on repense que le formulaire concerne le Règlement Général pour la Protection des Données : ce bout de papier est inscrit sur la lettre T de retour ! DONC les données personnelles que vous ne voulez surtout voire tomber entre toutes les mains, sont visibles par tous les intermédiaires qui traiteront votre courrier. Cocasse n’est-ce pas ?

On attend de voir quelle suite sera donnée à ce formulaire et si un nouveau sera édité. Pour l’instant, Garance Mutuelle n’a pas communiqué sur le sujet. 

1 commentaire sur Insolite : une mutuelle demande un consentement RGPD … par papier

  1. Sur l’absence de signature et le retour lettre T, c’est effectivement problématique. Mais pourquoi l’obtention d’un consentement sur papier ne serait pas valide???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hey, salut toi le lecteur de Décider et Entreprendre.


Ça fait maintenant deux ans que D&E existe et continue de se développer. Et le tout, sans jamais avoir reçu de subvention. Alors depuis maintenant un mois, D&E a décidé et entrepris d'intégrer quelques publicités sur sa homepage, mais aussi au cœur de ses articles. Car D&E rémunère ses équipes.


Derrière D&E se cachent des journalistes, des développeurs informatiques, des responsables communications, mais aussi des éditorialistes de passage. Tout ce petit monde travaille d'arrache-pied pour ramener de l'information fraîche, des points de vues tranchés, mais argumentés et autres gaudrioles à l'un des seuls médias en ligne complètement indépendant, à la ligne éditoriale libre, mais aussi en plein développement.


Alors, voilà, aujourd'hui, cher lecteur, on te demande un petit geste de pas grand-chose. Non, range ton portefeuille (bien que l'on accepte aussi les dons). Non, on te demande juste de désactiver ton bloqueur de pub (Ad-Block, AdThwart, Webmail Ad blocker, etc) le temps de ta navigation sur notre site ou de mettre une exception de blocage qui concerne D&E.


Le simple fait d'afficher les pubs sur notre site nous permet de rémunérer nos « incroyables » équipes. Promis, les publicités ne sont pas invasives ni agressives. On peut même les cacher si on veut (avec la petite croix dessus).


Ça nous ferait vraiment plaisir et ça permettrait qu'on s’achète notre table de ping-pong continue à écrire librement, à titiller les puissances en place, mais aussi à proposer d'autres pistes de réflexion sur des sujets habituellement traités par les médias subventionnés.


Un petit geste pour toi, mais un grand pas pour Décider & Entreprendre.


Merci à toi, ô lecteur de D&E. Et bonne lecture.

Lire les articles précédents :
La défense européenne… En avant, marche !

Dépassant les querelles de partis, La Loi de Programmation Militaire (LPM) pour la période 2019-2025, défendue par la ministre des...

Fermer