La Corée du Nord prépare une conférence internationale sur la blockchain

Du 1er au 3 octobre 2018, la Corée du Nord devrait organiser l’une des plus grandes conférence internationale sur la blockchain et les cryptomonnaies. Un événement qui ne manquera pas de mettre en lumière le pays.

via GIPHY

La Corée du Nord serait-elle aussi en passe de durablement se lancer dans le domaine de la blockchain et des cryptomonnaies ? C’est ce que pensent plusieurs experts. D’abord parce que Kim-Jung Un approuve officiellement l’utilisation de ces technologies dans le pays.

Mais en plus, il semblerait le régime de Pyongyang souhaite organiser l’une des plus grandes conférences internationales sur ces nouvelles technologies. 

Futur pays crypto-friendly ?

L’agence singapourienne The Straits Times rapporte que la Corée du Nord souhaite organiser cet évènement du 1er au 3 octobre 2018. Il vise à sensibiliser la nation aux nouvelles technologies, avec une attention particulière donnée à la blockchain.

Ces conférences devraient attirer plusieurs leaders et experts de ces problématiques. La Corée du Nord devrait aussi en profiter pour présenter ses avancées sur la blockchain et les cryptomonnaies. Mais ces conférences ont aussi pour objectif de ramener des investisseurs. 

Ce n’est pas la première fois que la Corée du Nord présente son intérêt pour la blockchain et les cryptomonnaies. Tout d’abord parce que la Japon et la Corée du Sud s’accordent à dire que le régime du Nord a largement son implication dans plusieurs piratages de plateformes d’échanges qui ont eu lieu. 

D’après la Banque Coréenne de Développement, la Corée du Nord aurait aussi, en 2017, tenté d’extraire des cryptomonnaie entre mai et juin. Un projet qui s’est vraisemblablement soldé par un échec. Cependant, le régime ne dit pas son dernier mot.

Reste maintenant à attendre le 1er octobre pour savoir qui sera invité à prendre la parole. Pour le moment, Kim-Jung Un lui-même n’a pas indiqué s’il serait présent. Pour les conférenciers étrangers, les règles pour fouler le sol nord-coréen sont encore assez restrictives. La législation pourrait être assouplie durant la conférence. Enfin, pas sûr que leurs voisins du Sud soient présents.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
L’ex-dirigeant des Kings de Sacramento pique 13 millions de dollars dans la caisse

Fermer