L’ANSM met en ligne sa boîte mail sécurisée pour les lanceurs d’alertes

L’agence Nationale de Sécurité du Médicament met en place une adresse mail et une adresse physique afin que les lanceurs d’alertes puissent opérer en toute sécurité et anonymat. Leurs saisies pourront entraîner le déclenchement d’enquêtes.

via GIPHY

Edward Snowden valide – Enfin une bonne nouvelle pour les lanceurs d’alertes à l’heure. L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament ou ANSM, qui planche actuellement sur le remboursement ou non de l’homéopathie, a mis en ligne le 1er février dernier, une adresse mail sécurisée et anonyme dédiée aux lanceurs d’alertes. 

Accessible sur le site de l’ASNM, l’adresse lanceur.alerte@ansm.sante.fr « permet désormais à toute personne qui en a personnellement connaissance de signaler facilement toute violation grave d’une loi ou d’un règlement ou toute menace grave à l’intérêt général, concernant des produits de santé ou à finalité cosmétique destinés à l’Homme ou des activités relevant du champ de compétence de l’ANSM. » 

Le lanceur d’alertes peut déclencher une enquête

Toute personne qui constatera des irrégularités provenant d’un opérateur sur la chaine de production d’un médicament (un fabricant, un distributeur par exemple) ou « toute autre menace grave pour la santé publique liée à un produit de santé » pour utiliser cette adresse mail. 

Par contre, les problématiques liées à des défauts de qualité, d’effets indésirables ou de signalements de ruptures de stocks ne sont pas concernés par cette procédure. 

Après avoir été traité, le signalement pourra déclencher une enquête, « l’analyse d’un produit par les laboratoires de contrôles de l’agence ou la vérification des dossiers initialement soumis par les opérateurs. » 

Le signalement peut aussi se faire de façon anonyme par voie postale en envoyant un courrier à ANSM – DAJR, 143/147 Boulevard Anatole France à Saint Denis 93285 CEDEX. 

Cette avancée fait suite à la loi du 9 décembre 2016 relative à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique. 

Surtout, elle apparaît dans un contexte difficile pour les lanceurs d’alertes. Dernièrement, Mediacités révélait que la SNCF avait licencié un lanceur d’alerte qui avait révélé une affaire de contrats truqués dans laquelle mouillait Florence Parly, actuelle ministre des Armées. 

1 commentaire sur L’ANSM met en ligne sa boîte mail sécurisée pour les lanceurs d’alertes

  1. C’est bien, cependant, charité bien ordonnée commençant par soi-même, pourquoi ne pas avoir fait au préalable un grand ménage de printemps dans les rangs même de l’ansm ?

    Quant’aux frasques et délits multiples des membres de ce gouvernement…
    Je ne sais plus quel observateur a dit qu’il marquerait les annales, toutefois uniquement par sa corruption généralisée, mais il avait raison !

    Ce pays ressemble de plus en plus à une ripoublik bananière ; la preuve : nous-en avons déjà les Tontons Macoute…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Gilets Jaunes : trop à droite pour lui, Philippe Martinez (CGT) se rallie au mouvement

Ouvertement hostile à toute converge il y a encore trois mois, Philippe Martinez, sécrétaire général de la CGT, affirme avoir...

Fermer