Le médecin fabriquait ses vaccins à partir de matières fécales

Un octogénaire comparaissait devant le tribunal de Rennes ce lundi 19 mars pour exercice illégal de la médecine. Radié de l’Ordre des médecins en 2006, il exerçait en tant que « consultant » et prescrivait des vaccins fabriqués à partir de matière fécale. 

Dernièrement, nous vous parlions d’une tribune de « médecins du quotidien » contre les médecines dites alternatives. Les auteurs de cette tribune ont dû bondir quand ils ont appris qu’un médecin radié de l’Ordre prescrivait des vaccins à l’origine plus que douteuse.

« Les gens me suppliaient ! »

L’urologue de 80 ans comparaissait ce lundi 19 mars devant le tribunal de Rennes pour pratique illégale de la médecine entre septembre 2011 et décembre 2015. Seulement, ce dernier avait été radié dès 2006 de l’Ordre pour charlatanisme !

En révolte contre les médecines traditionnelles, il continuait de pratiquer « sous le nom de consultant » une médecine alternative surprenante. Fervent adepte de l’autovaccination, cette méthode consiste à prélever de la matière fécale sur une personne pour la lui réinjecter après qu’elle ait subi un traitement dont une dilution. Seulement, cette technique est réservée à un usage vétérinaire !

Le praticien affirme avoir continué car « des gens le suppliaient. » Néanmoins, une patiente a porté plainte lui reprochant une injection contre son gré. « C’est faux, je ne force jamais personne. Si le malade ne comprend pas mes méthodes, je le mets à la porte !« 

Le procureur a requis une amende de 5 000 euros et une interdiction professionnelle définitive. Le verdict sera prononcé le 3 avril prochain.

Des médecins ont prescrit le Médiator comme coupe-faim, et pourtant on ne leur demande pas de comptes !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
La blockchain du Bitcoin abrite du contenu pédopornographique !

Des chercheurs allemands ont découverts que des individus inconnus avaient utilisé la blockchain de la cryptomonnaie pour stocker et échanger...

Fermer