Le nouveau palais de justice construit par Bouygues ne capte pas Orange

Alors que de fausses auditions se déroulent en attendant l’ouverture le 16 avril, les magistrats ont eu une drôle de surprise : la bâtiment est une zone blanche pour Orange. 

Fini l’excuse du tunnel pour justifier une panne de réseau. Il suffira maintenant d’aller dans le tout fraîchement sorti de terres palais de justice de Paris dans le quartier des Batignolles (17e arrondissement)

Le bâtiment construit par Bouygues ne capte pas Orange

C’est l’Obs qui révélait l’affaire ce jeudi 1er mars. Alors que le bâtiment n’est pas encore en fonction (il ouvrira officiellement ses portes en avril prochain), les magistrats qui passent de fausses audiences se sont aperçus d’une drôle d’anomalie : l’édifice flambant neuf est une véritable zone blanche pour l’opérateur Orange. Il faut alors se rapprocher des fenêtres pour envoyer et recevoir le moindre message. 

Comment est-ce possible sachant que Bouygues capte très bien dans le bâtiment au même titre que SFR ? Contacté par l’Obs, l’opérateur Orange explique être encore en discussion avec Bouygues pour raccorder le site en fibre optique et améliorer la connectivité du site.

S’il reste encore un peu de temps, une décision devra vite être prise. la première audience devant avoir lieu le 16 avril. En attendant, les usagers Orange sont coupés du monde.

Pour rappel, l’Etat n’est que locataire du bâtiment, la construction et l’exploitation du site ayant été confiée à Bouygues via un partenariat public-privé. La note pour l’Etat est salée : 2,4 milliards d’euros. 

Cette somme comprend 670 millions d’euros pour la construction, auquel il faut rajouter vingt ans de loyer et d’entretien. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Ces grosses défaites européennes de Macron passent inaperçues… et pourtant!

Emmanuel Macron vient de subir deux revers majeurs, dont il évite de se vanter (et que la presse subventionnée ne...

Fermer