Le rappeur Akon veut lancer une cryptomonnaie nationale pour aider le Sénégal

L’artiste rendu célèbre par ses titre « Lonely » ou encore « Smack that » se lance dans l’aventure cryptomonnaie. En développant sa monnaie virtuelle au Sénégal, il espère soutenir les jeunes entrepreneurs et stimuler l’économie africaine en se passant des gouvernements. 

Chanteur à succès, Alioune Badara Thiam surnommé Akon, n’en est pas moins un businessman hors du commun. Il possède en effet plusieurs florissantes affaires dont quelques marques de diamants, un solide empire immobilier et même…une mine de diamants en Afrique du Sud.

Pour autant, le rappeur reste très attaché à ses racines et multiplie les actions en faveur de l’Afrique. Grâce à sa fondation, il a d’ailleurs amené l’électricité à plusieurs zones rurales très isolées. Mais ce projet d’expansion et de « reconstruction de l’Afrique » a pris un nouveau tournant plus qu’intéressant. 

« Ne pas compter sur les gouvernements »

Le 20 juin 2018, Akon a donc annoncé vouloir lancer sa propre cryptomonnaie, qui a nature à devenir nationale : le Akoin. Présent au festival des Lion d’or de Cannes, il expliquait penser que « la blockchain et la cryptomonnaie pouvaient être les sauveurs de l’Afrique puisqu’ils rendent le pouvoir aux gens et ramènent une sécurité dans le système monétaire. »

Avec ces monnaie virtuelle, Akon souhaite surtout « empêcher le gouvernement de faire les choses pour ralentir les gens [et leurs initiatives]. » D’après le site de l’ICO, la cryptomonnaie devrait soutenir les initiatives des jeunes entrepreneurs. Mais l’artiste n’est reste pas là.

Il envisage de créer une ville 100% cryptomonnaie, la « Akon Crypto City ». Cette ville devrait s’étendre sur 800 hectares de terres, données en cadeau par le président du Sénégal, à cinq minutes de l’aéroport international et tout proche de Dakar. Il espère ainsi « stimuler le micro-échange et la stabilité financière en Afrique et au-delà. »

En attendant, l’homme d’affaires chapote le projet. Il expliquait d’ailleurs « être venu avec des concepts et laisser les geeks faire ». Date de lancement : juillet 2018. On ne manquera pas de revenir sur l’événement pour voir si la cryptomonnaie rencontre ses adeptes

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire les articles précédents :
Les médecins doivent aussi se conformer au RGPD !

Avec un mois de retard par rapport à son entrée en vigueur, la CNIL met à disposition des médecins libéraux...

Fermer