Les trésoreries des entreprises se dégradent en France

La trésorerie globale des entreprises françaises se dégrade. C'est ce que constatent la majorité des trésoriers interrogés par Coe-Rexecode, le centre d'observation économique et de Recherche pour l'expansion de l'économie et le Développement des Entreprises.

Depuis le mois de mai 2017, l'appréciation de la situation des trésoreries se dégrade dans les entreprises françaises. C'est le constat d'une enquête réalisée par Coe-Rexecode, auprès de 800 entreprises. Au mois de novembre, les trésoriers qui estiment une détérioration des liquidités disponibles dans leur entreprise sont plus nombreux que ceux qui considèrent une amélioration.

Deuxième mois de baisse consécutif pour les trésoreries des entreprises

L'opinion sur l'évolution de la trésorerie des entreprises baisse pour le deuxième mois consécutif. L'écart entre le pourcentage de trésoriers estimant une amélioration et ceux considérant une dégradation se situait à 6,7% en juillet 2017 puis à 3,5% en septembre dernier. En octobre, il est passé à -3,7% et continue de baisser en novembre avec un pourcentage de -1,9%. L'influence du prix des matières premières n'apparaît pas comme un facteur d'influence négatif sur les trésoreries des entreprises, et ce malgré la tension sur le cours du baril de pétrole ces dernières semaines.

Les délais de paiement chutent aussi

Les opinions sur les délais de paiement négociés avec les fournisseurs connaissent aussi une importante dégradation au mois de novembre 2017. Ces délais de paiement se seraient particulièrement réduits. L'écart entre le pourcentage de personnes sondées qui estiment que les délais s'allongent et ceux qui considèrent qu'ils diminuent est passé de 3,7% en juillet 2017 à -6,6% en novembre. Une chute particulièrement importante en quatre mois seulement.

 

 

L'opinion négative sur les trésoreries des entreprises peut aussi s'expliquer par les marges sur les crédits bancaires qui auraient à nouveau tendance à s’affaiblir en novembre. Cette appréciation de marges bancaires en léger repli est constante et varie très peu depuis quatre ans.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Création d’entreprises en France : l’INSEE nous mène-t-elle en bateau ?

Le rapport de l'INSEE est dithyrambique sur le sujet : la création d'entreprises en France accuse un sérieux rebond. On parle...

Fermer