L’Europe retrouve le plein-emploi… sauf la France et l’Italie

© JC Tardivon / Maxppp - Nievre, Premery, 15/10/2015 - Greve du chomage dans la communaute de communes Entre Nievre et Forets, a Premery, ou est experimente Territoires Zero Chomeur longue duree a l'initiative d'ATD Quart Monde pour lutter contre le chomage. (MaxPPP TagID: maxnewsworldthree855523.jpg) [Photo via MaxPPP]

Cet article a été lu 3666 fois

Les derniers chiffres d’Eurostat montrent que l’Europe est désormais au plein-emploi… sauf en France et au sud. Ces statistiques en disent long sur la préférence française en matière de chômage. 

Les chiffres d’Eurostat en disent long sur le décrochage que les pays latins subissent en Europe aujourd’hui. Les six pays dont le taux de chômage est supérieur à la moyenne de la zone euro sont tous regroupés sur le bassin méditerranéen: Espagne, France, Italie, Croatie, Grèce, Chypre. 

Même le Portugal, longtemps mauvais élève, connaît aujourd’hui un boom économique avec un chômage inférieur à la moyenne de la zone euro. 

Plein-emploi pour 12 pays de l’Union

Pour le reste, si l’on admet l’hypothèse que le plein-emploi est atteint dès que la barre des 6% de chômage est franchie à la baisse, on compte désormais 12 pays européens dans cette situation. Certains atteignent des taux d’emploi record, comme la République Tchèque, avec 2,5% de chômage! Les anciens pays communistes sont à des niveaux d’emplois impressionnants, comme la Hongrie, la Pologne ou la Roumanie. 

Au passage, le Royaume-Uni, promis à la destruction par l’élite française après le Brexit, est à 4,2% de chômage…

Des chiffres que les donneurs de leçons français feraient bien de méditer…

2 commentaires sur L’Europe retrouve le plein-emploi… sauf la France et l’Italie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Record battu pour les exonérations de cotisations sociales en 2016

Les exonérations de cotisations sociales ont représenté une somme de 27,8 milliards € en 2016 selon l'ACOSS. C'est un record...

Fermer