L’industrie du tabac gâte les députés

Un tableau dévoilé par le Ministère des Solidarités et de la Santé, rend public les avantages de l’industrie du tabac, concédés à l’égard des parlementaires. 29 députés sont concernés par ces avantages reçus en 2016.

Le document publié par le Ministère des solidarités et de la Santé dévoile les dépenses de l’entreprise JT International France, concernant les avantages en nature ou en espèces pour l’année 2016. La publication de ce document s’inscrit dans un objectif de transparence des données du gouvernement, concernant ici le Ministère des Solidarités et de la Santé.

Plus de 6 000 euros de dépenses en avantages pour l’industrie du tabac

Le tableau publié indique que 29 députés ont profité d’avantages de la part de cet acteur de l’industrie du tabac. Et pour la totalité de ses avantages, l’entreprise a dépensé 6629 euros en 2016.

Le 2 janvier 2016, 25 députés ont profité d’un avantage de 48 euros ayant comme motif « voeux 2016 ». JT International France porte donc une attention particulière aux députés, en marquant sa présence dès le début de l’année. Ainsi, les députés concernés sont Eric Woerth (LR), Laurent Wauquiez (LR), André Santini (Les Centristes), Marcel Rogemont (PS), Jacques Pélissard (LR), Patrick Ollier (LR), Pierre-Alain Muet (PS), Pierre Morel A L’Huissier (LR), Jean-François Mancel (LR), Jérôme Lambert (PS), Yves Jego (Parti radical), Denis Jacquat (LR), Philippe Goujon (LR), Hervé Gaymard (LR), Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France), Jean-Pierre Door (LR), Patrick Devedjian (LR), Jean-Pierre Decool (DVD), Marc-Philippe Daubresse (LR), Marie-Christine Dalloz (LR), Eric Ciotti (LR), Alain Chrétien (LR), François Barouin (LR), Benoist Apparu (LR) et Bernard Accoyer (LR).

Par la suite, trois autres dates dont le motif évoque des « invitations », ont profité à quelques députés. Le 5 avril 2016, Dominique Tian (LR), Didier Quentin (LR), Christine Pirès-Beaune (PS) et Jean-François Mancel (LR) ont profité d’un avantage de 165 euros chacun. Le 25 octobre, Didier Quentin est le seul député a avoir reçu 166 euros d’avantages concernant une invitation. Enfin, le 8 novembre dernier, quatre députés ont bénéficié d’un avantage de 151 euros par personne. Il s’agit de Christine Pirès-Beaune, Jean-François Mancel, Annick Le Loch (PS) et Denis Jacquat.

A noter que quatre députés apparaissent à plusieurs dates. C’est le cas de Christine Pirès-Beaune qui pour deux invitations a bénéficié de 316 euros d’avantages, de même pour Denis Jacquat avec 199 euros d’avantages, et Didier Quentin a profité de 331 euros d’avantages. Quant à Jean-François Mancel, il est le député le plus récurrent avec trois invitations par l’entreprise, pour des avantages élevés à 364 euros.

2 commentaires sur L’industrie du tabac gâte les députés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hey, salut toi le lecteur de Décider et Entreprendre.


Ça fait maintenant deux ans que D&E existe et continue de se développer. Et le tout, sans jamais avoir reçu de subvention. Alors depuis maintenant un mois, D&E a décidé et entrepris d'intégrer quelques publicités sur sa homepage, mais aussi au cœur de ses articles. Car D&E rémunère ses équipes.


Derrière D&E se cachent des journalistes, des développeurs informatiques, des responsables communications, mais aussi des éditorialistes de passage. Tout ce petit monde travaille d'arrache-pied pour ramener de l'information fraîche, des points de vues tranchés, mais argumentés et autres gaudrioles à l'un des seuls médias en ligne complètement indépendant, à la ligne éditoriale libre, mais aussi en plein développement.


Alors, voilà, aujourd'hui, cher lecteur, on te demande un petit geste de pas grand-chose. Non, range ton portefeuille (bien que l'on accepte aussi les dons). Non, on te demande juste de désactiver ton bloqueur de pub (Ad-Block, AdThwart, Webmail Ad blocker, etc) le temps de ta navigation sur notre site ou de mettre une exception de blocage qui concerne D&E.


Le simple fait d'afficher les pubs sur notre site nous permet de rémunérer nos « incroyables » équipes. Promis, les publicités ne sont pas invasives ni agressives. On peut même les cacher si on veut (avec la petite croix dessus).


Ça nous ferait vraiment plaisir et ça permettrait qu'on s’achète notre table de ping-pong continue à écrire librement, à titiller les puissances en place, mais aussi à proposer d'autres pistes de réflexion sur des sujets habituellement traités par les médias subventionnés.


Un petit geste pour toi, mais un grand pas pour Décider & Entreprendre.


Merci à toi, ô lecteur de D&E. Et bonne lecture.

Lire les articles précédents :
Les restes à charge, tromperie sur le prix des soins en France ?

La Drees a rendu publique le 20 septembre, son rapport sur les dépenses de santé en 2016. Si la Consommation...

Fermer