L’inquiétant penchant de Nathalie Arthaud et de LO pour la violence politique

La révolution prolétarienne proposée par Nathalie Arthaud et Lutte Ouvrière (LO) est-elle un moment sympathique de solidarité et de libération des travailleurs, ou bien le prétexte inquiétant à la légitimation d’une violence politique exercée par quelques figures autoproclamées représentantes des prolétaires, au nom d’une dictature sombre? L’impressionnante sortie de Nathalie Arthaud sur les menaces physiques dont François Fillon fait l’objet de la part des djihadistes en dit long sur la conception de la justice et de l’Etat de droit en vigueur à Lutte Ouvrière.

Nathalie Arthaud doute de l’existence de la menace terroriste

On regardera donc avec intérêt cette séquence hallucinante où la candidate de LO semble douter de l’existence de la menace terroriste qui pèserait sur certains candidats:

Donc, on résume: s’agissant d’une question de sécurité dans l’organisation du scrutin, la candidate de LO argumente par allusions, phrases commencées mais pas finies, par insinuations sur la réalité de la menace. « Apparemment », il y aurait une menace. Voilà qui laisse quand même perplexe. On attendrait d’une candidate à une élection présidentielle qu’elle tienne un discours clair sur la nécessaire sérénité du scrutin. Manifestement, l’existence de la menace ne lui paraît pas fondée (peut-être nous expliquera-t-elle bientôt que les morts de Charlie Hebdo ou du Bataclan sont des inventions bourgeoises pour nuire aux prolétaires musulmans).

Pour le reste, elle ne se sent manifestement pas solidaire des candidats menacés. Sa solidarité à elle va aux travailleurs, et elle n’a manifestement aucune compassion pour les « bourgeois », lorsque leur vie est mise en péril pour des motifs politiques. Voilà qui va mieux en le disant. Pour qu’on en finisse avec le mythe des gentils gauchistes démocrates face aux méchants fascistes qui veulent la dictature.

print

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hey, salut toi le lecteur de Décider et Entreprendre.


Ça fait maintenant deux ans que D&E existe et continue de se développer. Et le tout, sans jamais avoir reçu de subvention. Alors depuis maintenant un mois, D&E a décidé et entrepris d'intégrer quelques publicités sur sa homepage, mais aussi au cœur de ses articles. Car D&E rémunère ses équipes.


Derrière D&E se cachent des journalistes, des développeurs informatiques, des responsables communications, mais aussi des éditorialistes de passage. Tout ce petit monde travaille d'arrache-pied pour ramener de l'information fraîche, des points de vues tranchés, mais argumentés et autres gaudrioles à l'un des seuls médias en ligne complètement indépendant, à la ligne éditoriale libre, mais aussi en plein développement.


Alors, voilà, aujourd'hui, cher lecteur, on te demande un petit geste de pas grand-chose. Non, range ton portefeuille (bien que l'on accepte aussi les dons). Non, on te demande juste de désactiver ton bloqueur de pub (Ad-Block, AdThwart, Webmail Ad blocker, etc) le temps de ta navigation sur notre site ou de mettre une exception de blocage qui concerne D&E.


Le simple fait d'afficher les pubs sur notre site nous permet de rémunérer nos « incroyables » équipes. Promis, les publicités ne sont pas invasives ni agressives. On peut même les cacher si on veut (avec la petite croix dessus).


Ça nous ferait vraiment plaisir et ça permettrait qu'on s’achète notre table de ping-pong continue à écrire librement, à titiller les puissances en place, mais aussi à proposer d'autres pistes de réflexion sur des sujets habituellement traités par les médias subventionnés.


Un petit geste pour toi, mais un grand pas pour Décider & Entreprendre.


Merci à toi, ô lecteur de D&E. Et bonne lecture.

Lire les articles précédents :
Infractions routières des salariés: la fin de l’impunité pour les employeurs! par Paul Gorguet

Paul Gorguet est avocat. De nombreux dirigeants d’entreprises s’interrogent sur leurs obligations en matière d’infractions routières des salariés. Outre la...

Fermer