Lutte contre les déserts médicaux : la carte de France des 26 initiatives régionales

Le ministère de la santé a fièrement publié la carte de France (interactive, s’il vous plaît) des 26 initiatives régionales pour lutter contre les déserts médicaux.

La carte propose le détail de chaque région de France et détaille, pour chacune d’elles, les initiatives menées. 

Une à deux initiatives par région pour lutter contre les déserts médicaux

Dix régions proposent deux initiatives de lutte contre les déserts médicaux : les Hauts de France, la Normandie, la Bretagne, les Pays de la Loire, le Centre Val de Loire, le Grand Est, la Bourgogne Franche-Comté, la Nouvelle Aquitaine, Provence-Alpes Côte-d’Azur, et la Corse. Toutes les autres régions proposent une seule initiative. 

Parmi les actions menées par les régions, des projets intéressants peuvent être soulignés. Par exemple, la région Bourgogne Franche-Comté crée un cabinet éphémère à Pontarlier composé de 5 médecins. Elle propose aussi à Avallon la création d’un hébergement « pluri-professionnel » pour les étudiants en santé et les internes afin de faciliter leur venue. 

En Corse, une expérimentation relative à la télé-expertise en dermatologie est menée avec succès depuis mars 2015. Des consultations sont aussi proposées au pôle de santé de Cargèse par tous types de spécialistes libéraux ou hospitaliers afin de compléter l’offre de soins sur le secteur. On peut noter que la télé-expertise en dermatologie est également conduite avec succès dans les Hauts de France. 

Du côté de la Bretagne, un projet a pour but d’accompagner les médecins remplaçants pour les conduire à s’installer dans les territoires « médicalement fragilisés« . 

Toutes ces initiatives que vous pouvez retrouver sur le site du ministère de la santé sont un début pour lutter contre la désertification médicale et les difficultés d’accès aux soins. Ces mesures ne seront véritablement efficaces qu’avec l’accompagnement d’une véritable politique nationale.

Lancée en mars 2015 avec le soutien de l’ARS de Corse et de l’UPRS, cette expérimentation concerne le dépistage des tumeurs cutanées et le suivi des plaies chroniques. Elle permet de pallier une démographie préoccupante pour cette spécialité.
Avec environ 600 télé-expertises réalisées, le bilan est positif et permet un meilleur accès aux soins ainsi qu’un diagnostic plus rapide.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. La télémédecine dans le droit commun dès 2019 pour lutter contre les déserts médicaux - Décider et Entreprendre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hey, salut toi le lecteur de Décider et Entreprendre.


Ça fait maintenant deux ans que D&E existe et continue de se développer. Et le tout, sans jamais avoir reçu de subvention. Alors depuis maintenant un mois, D&E a décidé et entrepris d'intégrer quelques publicités sur sa homepage, mais aussi au cœur de ses articles. Car D&E rémunère ses équipes.


Derrière D&E se cachent des journalistes, des développeurs informatiques, des responsables communications, mais aussi des éditorialistes de passage. Tout ce petit monde travaille d'arrache-pied pour ramener de l'information fraîche, des points de vues tranchés, mais argumentés et autres gaudrioles à l'un des seuls médias en ligne complètement indépendant, à la ligne éditoriale libre, mais aussi en plein développement.


Alors, voilà, aujourd'hui, cher lecteur, on te demande un petit geste de pas grand-chose. Non, range ton portefeuille (bien que l'on accepte aussi les dons). Non, on te demande juste de désactiver ton bloqueur de pub (Ad-Block, AdThwart, Webmail Ad blocker, etc) le temps de ta navigation sur notre site ou de mettre une exception de blocage qui concerne D&E.


Le simple fait d'afficher les pubs sur notre site nous permet de rémunérer nos « incroyables » équipes. Promis, les publicités ne sont pas invasives ni agressives. On peut même les cacher si on veut (avec la petite croix dessus).


Ça nous ferait vraiment plaisir et ça permettrait qu'on s’achète notre table de ping-pong continue à écrire librement, à titiller les puissances en place, mais aussi à proposer d'autres pistes de réflexion sur des sujets habituellement traités par les médias subventionnés.


Un petit geste pour toi, mais un grand pas pour Décider & Entreprendre.


Merci à toi, ô lecteur de D&E. Et bonne lecture.

Lire les articles précédents :
Chutes de neige et panique à bord: l’action publique devient obsolète en France

Les chutes de neige apportent toujours leur lot de marronniers: transports bloqués, routes impraticables, pagailles en série, même avec quelques...

Fermer