Macron ne réformera pas les retraites comme il l’avait annoncé

crédit EV

Dans une interview à l’AFP, la ministre de la Santé annonce que la réforme des retraites annoncée par le candidat Macron est trop complexe à mettre en oeuvre dès ce quinquennat. Son objectif est de fixer un calendrier pour le prochain quinquennat…

La ministre Buzyn vient de préciser à l’AFP quel serait le calendrier de la réforme des retraites… Dans la pratique, il s’agit plus d’une esquive et d’une annonce d’un enterremment de première classe qu’autre chose.

La promesse d’une réforme systémique des retraites

On se rappelle qu’Emmanuel Macron avait annoncé le passage à un système universel de retraite par points qui ne manquait pas d’intérêt. On avait pu souligner à l’époque le grand flou qu’il avait commencé à entretenir sur les conditions exactes de cette réforme.

« En même temps », il avait en effet annoncé une égalité parfaite entre tous les cotisants et la possibilité de conserver des taux de cotisations différenciés. Face aux difficultés qui s’amoncellent, le Président prend donc une ligne prudente: il devrait reporter la réforme systémique au prochain quinquennat. 

Les objectifs modestes d’Agnès Buzyn

La ministre vient donc d’annoncer discrètement un enterrement de première classe pour la réforme systémique des retraites. Son objectif est désormais de disposer, à mi-2018, d’une méthode débouchant sur un calendrier qui serait fixé en fin de quinquennat pour le prochain quinquennat.

La ministre ne dit rien, pour le reste, des mesures qu’elle pourrait prendre pour équilibrer les régimes d’ici 2020. 

Voilà, rien de plus. Il faut dire que la réforme risquait de pénaliser les fonctionnaires, les amis d’Emmanuel Macron.  

Agnès Buzyn

L'objectif c'est que tout le monde (...) soit d'accord sur les objectifs d'équité et d'égalité que nous travaillerons avec les partenaires sociaux (...). Se rajoute à cette réforme globale un problème de soutenabilité des retraites que nous n'avions pas au départ perçu.

2 commentaires sur Macron ne réformera pas les retraites comme il l’avait annoncé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hey, salut toi le lecteur de Décider et Entreprendre.


Ça fait maintenant deux ans que D&E existe et continue de se développer. Et le tout, sans jamais avoir reçu de subvention. Alors depuis maintenant un mois, D&E a décidé et entrepris d'intégrer quelques publicités sur sa homepage, mais aussi au cœur de ses articles. Car D&E rémunère ses équipes.


Derrière D&E se cachent des journalistes, des développeurs informatiques, des responsables communications, mais aussi des éditorialistes de passage. Tout ce petit monde travaille d'arrache-pied pour ramener de l'information fraîche, des points de vues tranchés, mais argumentés et autres gaudrioles à l'un des seuls médias en ligne complètement indépendant, à la ligne éditoriale libre, mais aussi en plein développement.


Alors, voilà, aujourd'hui, cher lecteur, on te demande un petit geste de pas grand-chose. Non, range ton portefeuille (bien que l'on accepte aussi les dons). Non, on te demande juste de désactiver ton bloqueur de pub (Ad-Block, AdThwart, Webmail Ad blocker, etc) le temps de ta navigation sur notre site ou de mettre une exception de blocage qui concerne D&E.


Le simple fait d'afficher les pubs sur notre site nous permet de rémunérer nos « incroyables » équipes. Promis, les publicités ne sont pas invasives ni agressives. On peut même les cacher si on veut (avec la petite croix dessus).


Ça nous ferait vraiment plaisir et ça permettrait qu'on s’achète notre table de ping-pong continue à écrire librement, à titiller les puissances en place, mais aussi à proposer d'autres pistes de réflexion sur des sujets habituellement traités par les médias subventionnés.


Un petit geste pour toi, mais un grand pas pour Décider & Entreprendre.


Merci à toi, ô lecteur de D&E. Et bonne lecture.

Lire les articles précédents :
La démission de Villiers, premier tournant du quinquennat

La démission de général de Villiers, annoncée ce matin, constitue un premier tournant dans le quinquennat. Alors que le candidat...

Fermer