En même temps, on adosse le RSI et on ne l’adosse pas

Agnès Buzyn vient d'annoncer qu'elle lançait une nouvelle mission d'inspection sur l'adossement du RSI au régime général. Une manière de revenir prudemment en arrière sur une mesure décidée à la hâte.  

Dans une interview à l'AFP, la ministre Buzyn vient d'expliquer avec le sourire comment elle entendait rétropédaler sur l'adossement du RSI au régime général. Bien entendu, il ne s'agit officiellement pas de renoncer. En revanche, puisque c'est une mesure complexe, la ministre lance une énième mission d'inspection dont l'objectif est de cerner les difficultés de l'opération et d'éviter un nouvel accident industriel.

Bref, l'adossement n'est pas pour demain. Il serait pourtant si simple de réformer le RSI en supprimant son monopole...

Agnès Buzyn

« Je viens de nommer une mission IGAS-IGF présidée par Dominique Giorgi, qui va travailler à cette réforme du RSI de façon à l'adosser très progressivement au système général » pour que cela « ne pénalise en aucun cas les travailleurs indépendants ni n'augmente d'ailleurs leurs cotisations » (...) « C'est une mesure extrêmement complexe, qui est souhaitée parce que l'image du RSI s'est dégradée ces dernières années », a souligné Agnès Buzyn, évoquant « une forme d'accident industriel » qui continue de ternir l'image du régime, « même si les choses se sont nettement améliorées pour les travailleurs indépendants » (...) « C'est une réforme qui prendra du temps car nous souhaitons éviter un deuxième accident industriel qui pénaliserait de nouveau les travailleurs indépendants »

3 commentaires sur En même temps, on adosse le RSI et on ne l’adosse pas

  1. Au risque de se répéter : 1) depuis 1945 , on gère un budget supérieur d’un quart à celui de l’Etat , sur du vide ; 1) depuis 2003 , tout monopole a été abrogé , de sorte que n’importe qui peut ubériser , non seulement le RSI , mais encore toute la Sécurité sociale ; 3) chaque fois qu’on pose les deux questions précédentes à un juge , on l’avertit préalablement qu’il doit répondre à la question posée , de sorte que s’il n’y répond , il est automatiquement récusé ; 4) combien de fois devrai-je rabâcher tout ceci , avant que vous ne le compreniez ?

    • Bonjour Eschyle,
      “; 3) chaque fois qu’on pose les deux questions précédentes à un juge , on l’avertit préalablement qu’il doit répondre à la question posée , de sorte que s’il n’y répond , il est automatiquement récusé ” peux tu développer stp ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Macron ne réformera pas les retraites comme il l’avait annoncé

Dans une interview à l'AFP, la ministre de la Santé annonce que la réforme des retraites annoncée par le candidat...

Fermer