Michel Sapin bientôt reclassé au Conseil d’État ?

Selon nos informations, Michel Sapin sera prochainement nommé conseiller d’État. Il s’agirait d’une nomination inattendue, puisque l’ancien ministre des Finances a 65 ans et peut donc partir à la retraite. 

forfait

Cette information devait se confirmer demain en conseil des ministres. Par la même occasion, elle ne devrait pas manquer de susciter la polémique. En effet, une nomination au Conseil d’État ouvre droit à un traitement confortable pour une charge de travail incertaine. Qui plus est, il y aurait quelque incongruité à nommer un membre de l’ancien exécutif à un poste de magistrat. Une fois de plus, la notion d’indépendance de la justice administrative en prendrait un coup (si tant est que l’indépendance de la justice judiciaire se porte mieux). 

Les mauvaises langues noteront que Michel Sapin ne remplit pas seulement les conditions pour être admis à la retraite à taux plein. Il était aussi l’un des ministres les mieux dotés en patrimoine du précédent quinquennat. 

En outre, Michel Sapin n’est pas issu lui-même du Conseil d’État, mais du corps des conseillers de tribunaux administratifs. Cette nomination lui donnerait donc un joli coup de pouce en fin de carrière (rappelons que les droits à retraite des fonctionnaires sont calculés sur leurs six derniers mois de salaires). 

Emmanuel Macron risquerait donc d’éprouver une certaine difficulté à justifier ce petit geste en faveur de son ancien patron. En tout cas, après les polémiques sur la déclaration de patrimoine du Président (et sur sa requalification à l’ISF) durant sa campagne électorale, preuve sera faite que Macron n’en attribue pas la paternité à son ancien mentor. 

Joint par téléphone, les différents partis ne souhaitent pas s’exprimer.

4 commentaires sur Michel Sapin bientôt reclassé au Conseil d’État ?

  1. vous faites par ailleurs ici plus loin un article sur cette violence particulière qu’est effectivement celle de François Ruffin. Mais dans le foulée, ne croyez vous pas que ce coup de pouce à la carrière d’un vieux fonctionnaire apparatchik par le Prince qui s’est fait élire sur le fait qu’il allait rompre avec les pratiques de la vieille la politique n’est pas elle aussi une forme de violence; la « violence symbolique » que la nomenklatura pratique sans même plus s’en rendre compte à la façon des aristocrates qui faisaient office de nomenklatura dans les couloir de Versailles dans les années 1780. A combien de « gens de rien » cette nomination donnera t-elle demain envie de brûler la maison d’un aristocrate ou de n’importe quel autre symbole du pouvoir sans partage ( sauf en entre eux) des apparatchiks ???

  2. Voir sapin au conseil d’État après avoir deux fois en tant que ministre procédé a des tripatouillages de budget et d’argent public ne manque pas de sel.
    Les bénéfices financiers sur le dos des contribuables par un ministre prompt à dénoncer les fiches ne font qu’ajouter à la colère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hey, salut toi le lecteur de Décider et Entreprendre.


Ça fait maintenant deux ans que D&E existe et continue de se développer. Et le tout, sans jamais avoir reçu de subvention. Alors depuis maintenant un mois, D&E a décidé et entrepris d'intégrer quelques publicités sur sa homepage, mais aussi au cœur de ses articles. Car D&E rémunère ses équipes.


Derrière D&E se cachent des journalistes, des développeurs informatiques, des responsables communications, mais aussi des éditorialistes de passage. Tout ce petit monde travaille d'arrache-pied pour ramener de l'information fraîche, des points de vues tranchés, mais argumentés et autres gaudrioles à l'un des seuls médias en ligne complètement indépendant, à la ligne éditoriale libre, mais aussi en plein développement.


Alors, voilà, aujourd'hui, cher lecteur, on te demande un petit geste de pas grand-chose. Non, range ton portefeuille (bien que l'on accepte aussi les dons). Non, on te demande juste de désactiver ton bloqueur de pub (Ad-Block, AdThwart, Webmail Ad blocker, etc) le temps de ta navigation sur notre site ou de mettre une exception de blocage qui concerne D&E.


Le simple fait d'afficher les pubs sur notre site nous permet de rémunérer nos « incroyables » équipes. Promis, les publicités ne sont pas invasives ni agressives. On peut même les cacher si on veut (avec la petite croix dessus).


Ça nous ferait vraiment plaisir et ça permettrait qu'on s’achète notre table de ping-pong continue à écrire librement, à titiller les puissances en place, mais aussi à proposer d'autres pistes de réflexion sur des sujets habituellement traités par les médias subventionnés.


Un petit geste pour toi, mais un grand pas pour Décider & Entreprendre.


Merci à toi, ô lecteur de D&E. Et bonne lecture.

Lire les articles précédents :
Stratégie nationale de santé: Buzyn tente de passer la marche avant

La ministre de la Santé Agnès Buzyn vient de lancer les travaux de la stratégie nationale de santé 2017-2022, sur lesquels...

Fermer