Les multinationales françaises font 1.200 milliards de chiffre d’affaires à l’étranger

Temps de lecture : 2 minutes

Cet article a été lu 2901 fois

Les groupes français multinationaux ont réalisé plus de 1 200 milliards d’€ de chiffre d’affaires à l’étranger d’après les chiffres 2013 de l’Insee. Ils emploient notamment 5,4 millions de salariés majoritairement dans le secteur tertiaire, mais en Allemagne, l’industrie est la mieux représentée.

Près de 84% du chiffre d’affaires des grands groupes sont réalisés à l’étranger

L’Insee a effectué une répartition des salariés à l’étranger des multinationales françaises selon la taille de l’entreprise qui les emploie :

repartition-des-salaries-des-multinationales-francaises

Selon l’Insee, les groupes multinationaux français dirigent 37 000 filiales à l’étranger en 2013, employant 55% de leurs effectifs, soit 5,4 millions de salariés. 80,2% d’entre eux travaillent dans des grands groupes qui réalisent 83,7% du chiffre d’affaires des multinationales. 50% de ces grands groupes sont implantés dans au moins 17 pays. En revanche, les délocalisations demeurent faibles pour les groupes de taille intermédiaire et PME avec 16,3% de chiffre d’affaires réalisé à l’étranger.

Les délocalisations de nos multinationales dans l’industrie profitent à l’Allemagne

La répartition des salariés des multinationales françaises selon le secteur d’activité représenté explique une grande partie des indicateurs statistiques en France :

repartition-sectorielle-des-salaries-des-multinationales-francaises

D’après cette figure, les emplois proposés par les groupes multinationaux français se concentrent davantage dans l’industrie et le tertiaire. L’Allemagne est le pays où les délocalisations françaises sont les plus orientées vers l’emploi industriel (53,2%), devançant la République Tchèque (51,7%), à l’heure où cet indicateur s’effondre continuellement en France. Les plus fortes représentations du secteur de la construction sont enregistrées en Belgique (12,2%) et en République Tchèque (11,3%).

Le secteur de l’agriculture est le moins représenté avec des parts de salariés à l’étranger qui ne dépassent pas 0,6% (Russie). Ainsi, les pays émergents ne sont plus désormais les seuls bénéficiaires des investissements corporels de nos multinationales. Les Etats-Unis en enregistrent notamment les plus importants (4,7 milliards d’€) devant le Royaume-Uni (4,6 milliards d’€). En somme, les groupes multinationaux français réalisent plus de ¾ de leurs investissements corporels (44,2 milliards d’€) dans 20 pays… excluant la France qui en perd des emplois, de la production industrielle, des impôts, etc.

print

2 commentaires sur Les multinationales françaises font 1.200 milliards de chiffre d’affaires à l’étranger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
6 conseils en assurance-vie

Voici quelques conseils pour guider vos placements en assurance-vie. Cet article a été publié sur la Gazette de l'Assurance. La...

Fermer