En Normandie, la demande d’apprentis dans le BTP explose

Il y a urgence en Normandie. Près de 400 entreprises du secteur du bâtiment recherchent des apprentis dans la région. Alors, pour recenser toutes ces offres, les Centres de Formations d'Apprentis du BTP ont lancé un site internet

Fini la galère dans le BTP ? C'est ce que promettent les employeurs du secteur dans le bâtiment. En tous cas, les apprentis qui longtemps boudaient le milieu, semblent à nouveau s'intéresser à ces métiers où le nombre de recrutements est élevé. 

Des besoins immédiats pour régler l'urgence

Les organisations professionnelles ont multiplié les campagnes de communications pour susciter des vocations. De même, ils ont réussi à pallier le déficit d'image dont souffrait le secteur. Aujourd'hui, de nombreux dispositifs existent pour aider au port de charges lourdes. Pour les professionnels du bâtiment, "les perspectives, la hausse de l'activité, la meilleure lisibilité du carnet de commandes, les raisons qui pouvaient freiner les entrepreneurs quelques mois auparavant, sont en train de se lever". Pourtant, le secteur peine à recruter. 

Le BTP passe à l'air digitale

Les CFA du BTP ont alors mis en place un site internet pour recenser toutes les offres à destination des apprentis. Les offres sont classées par secteur géographique et par métier. Beaucoup de jeunes imaginent que c'est trop tard alors qu'ils ont jusqu'au samedi 30 décembre 2017 pour trouver un apprentissage", souligne Bernard Bergougnoux, directeur du BTP-CFA d'Evreux. "Et pas besoin d'avoir d'abord trouvé une entreprise pour solliciter le CFA."  Surtout, l'apprentissage apparaît comme une vraie arme anti-chômage. Dominique Dolé, conseillère Jeunes entreprises du BTP CFA de Rouen Lanfry, explique que " 18 mois après leurs examens, 85% des titulaires d'un CAP et 95% des titulaires d'un BAC Pro obtenu par la voie de l'apprentissage sont en CDI ".

En 2016, la France comptait 288 652 entrées en apprentissages. Seuls 13 394 contrats étaient signés dans le secteur public. 

Les CAP, BEP et moins représentent 53,2 des entrées. 

En 2009, le BTP regroupait 21,8% des apprentis en France. Ce taux n'était plus que de 15,7% en 2016. 

Source : Ministère du travail

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
La France fait un carton aux Olympiades des métiers

38 jeunes composaient l'équipe de France aux Worlldskills à Abu Dhabi. Et si la compétition a rendu son verdict la...

Fermer