Paquet de cigarettes à 10 €: le triomphe de la morale bourgeoise d’En Marche

Le paquet de cigarettes à 10€? C'est la mesure phare annoncée par Édouard Philippe lors de sa déclaration de politique générale mardi. Il flatte ainsi l'électorat En Marche, avide d'imposer une morale bourgeoise sous couvert de modernité. 

Le paquet de cigarettes à 10€? L'idée est aussi ancienne que bien connue, malgré ses origines obscures. C'est un peu comme si elle était dans l'air depuis longtemps sans qu'on ne sache plus très bien par qui elle est venue. Voici pourquoi En Marche l'a mise en oeuvre dès son arrivée au pouvoir. 

Une mesure qui frappe les milieux populaires

Premier point: la sociologie du fumeur n'est pas neutre. Selon les données les plus récentes, les fumeurs se trouvent d'abord dans les catégories sociales les moins favorisées. Ce fossé s'est beaucoup creusé depuis l'augmentation du prix du paquet de cigarettes. 

Ainsi, l'écart de la proportion de fumeurs chez les cadres et les ouvriers a augmenté de 2 points depuis que le tabac est surtaxé par l'État. On aurait donc tort de croire que le renchérissement de la cigarette pénalisera les plus riches. Il frappera durement les catégories de revenus les plus modestes. 

Rappelons qu'en 2014, on comptait moins de 20% de fumeurs chez les cadres, alors qu'ils représentaient près de 40% des ouvriers. 

Autrement dit, le paquet de cigarettes à 10 €, c'est une mesure jugée d'autant plus légitime par l'électorat d'En Marche qu'elle frappe l'électorat des autres partis. 

Une mesure efficace pour baisser la consommation...

Au demeurant, si l'augmentation du prix du paquet de cigarettes est socialement injuste, elle est, d'un point de vue sanitaire, efficace. 

Le graphique ci-contre montre bien la corrélation directe entre la hausse du prix du tabac et la baisse de la consommation. Incontestablement le renchérissement du paquet devrait produire une nouvelle baisse de consommation.

... mais injuste fiscalement

Reste que le paquet de cigarettes à 10 euros pose un vrai problème moral. Selon les études menées, notamment le rapport de la Cour des Comptes de décembre 2012, le coût du tabagisme pour l'assurance-maladie est d'environ 12 milliards annuels. La taxe sur le tabac, qui représente 80% du prix du paquet, rapporte 15 milliards.

Autrement dit, les fumeurs paient largement pour leur santé. Toute augmentation de la taxation les rendra financeurs très largement nets de l'assurance maladie.

Même en utilisant les estimations les plus pessimistes du coût sanitaire des fumeurs (environ 17 milliards par an qui pèseraient sur l'ensemble des acteurs de la santé), le paquet de cigarettes à 10 euros ressemblera à une contribution excessive des classes populaires au remboursement des frais qu'ils causent par leur vice.

Autrement dit, le gouvernement Philippe prépare le financement de soins apportés aux plus riches par une contribution nouvelle sur les plus pauvres.

Quelle est la légitimité morale du paquet de cigarettes à 10€

Tout ceci pose la question de fond: pourquoi pénaliser les fumeurs?

On entend bien la raison cachée, qui a désormais force de loi: il faut protéger les individus contre le mauvais usage qu'ils peuvent faire de leur liberté. Au nom de la protection, il faut donc restreindre la liberté.

Chacun comprend la logique implicite: ces gens-là (les fumeurs) ne sont pas capables d'être responsables. Ils font un mauvais usage de leur liberté. Il faut donc les protéger contre ce mauvais usage en sanctionnant financièrement leur déviance. 

On touche ici du doigt le triomphe de la France bourgeoise (celle d'En Marche) qui, avec le paquet de cigarettes à 10 € fait d'une pierre plusieurs coups. 

D'abord, elle se prouve sa domination en imposant une règle de classe. Ensuite, elle nourrit son fantasme du prolétaire dominé par ses passions, incapable d'être libre et qu'il faut protéger contre lui-même. Enfin, elle déploie un ordre fondé sur l'idée simple que les pauvres doivent contribuer plus que les riches au bien commun. 

La grande force de la morale bourgeoise est d'avancer masquée sous les couleurs de la protection et du bien-être.

8 commentaires sur Paquet de cigarettes à 10 €: le triomphe de la morale bourgeoise d’En Marche

  1. Très bon papier qui sort du ronron ambiant. Le fumeur est le bouc émissaire révè. Marisol Touraine a mis des images effrayantes lancé le paquet neutre (un échec complet) et Macron s’y met aussi. Mais plus personne n’est dupe. Une France sans pauvres ce serait plus dur à construire….

  2. Je vous suis d’ordinaire avec … voracité tant vos arguments s’accordent avec ma philosophie politique sur pratiquement tous les sujets.
    Mais sur ce coup-là honnêtement vous êtes à côté de la plaque ! Gros fumeur (= 40 cigarettes par jour) sur 35 de mes 47, je suis en mesure d’affirmer que R- sur le plan personnel – RIEN n’a causé plus de mal à ma santé que la cigarette années entre l’âge de 19 ans et de 66 ans (arrêt définitif du tabagisme).
    Quant au coût pour la société, nous connaissons tous les ravages que le tabac cause au budget de la sécurité sociale …
    Alors parler de bourgeoisie dans ce domaine de santé publique est assez imbécile et provocant …

  3. Promouvoir l’usage de la vape (cigarette électronique) serait une meilleure solution. Il y a eu une baisse significative du nombre de fumeurs en Angleterre depuis que les autorités ont recommandé son usage. Outre les bénéfices pour la santé, vaper (ou vapoter) est beaucoup plus économique que fumer, c’est donc un plus pour le pouvoir d’achat des plus modestes. En France, nos gouvernants ont décidé de faire la sourde oreille aux appels de scientifiques et membres du corps médical sur ce sujet. Les nombreuses études scientifiques réalisées dans le monde sont ignorées, voire rejetées. Aveuglement ? Conflits d’intérêts ? Lobbyisme ? Manque à gagner de l’Etat par perte des taxes sur le tabac ? …Cette frilosité peut avoir plusieurs explications mais aucune ne fait honneur à ceux qui sont sensés œuvrer pour le bien de leurs concitoyens.

  4. Le paquet de cigarettes à 10 euros et puis quoi encore ?

    http://jy2m.free.fr

    LE PAQUET DE CIGARETTES A 10 EUROS ET PUIS QUOI ENCORE ?
    EMMANUEL MACRON EST-IL DEVENU FOU ?

    Emmanuel MACRON, sans doute grisé par son nouveau poste et la majorité absolue dont bénéficie “son” gouvernement, a décidé en son âme et conscience et à la manière d’un dictateur d’un autre temps, de porter le prix du paquet de cigarettes à 10 euros.
    Cela va avoir comme conséquence de ne plus permettre aux fumeurs pauvres actuels de fumer. En effet il faut savoir que 2 paquets par jour représenteront une dépense de 600 euros soit la moitié du SMIC net mensuel.
    Non seulement les pauvres ne pourront plus fumer du tout mais même la classe moyenne sera touchée par cette décision injuste destinée soi-disant à éradiquer la tabagie en créant un monde sans tabac comme ROBOCOP, lui, devait engendrer un monde sans délinquance.
    Et même le prix de 10 euros, pour ceux par exemple, qui réussiraient à obtenir une augmentation de salaire de 40 % (pourcentage de l’augmentation prévue des cigarettes) n’est pas garanti. Et pourquoi pas 15 ? Et pourquoi pas un jour 20 euros le paquet ?
    Il y a dans tout ceci une scélératesse inouïe puisque l’on va empêcher des gens de fumer alors qu’ils ne le souhaiteront pas. Seuls les riches pourront continuer à fumer comme avant.
    Tout ceci a assez duré et il faut mettre un terme à la persécution dont sont victimes les fumeurs.
    IL FAUT, NON SEULEMENT, QUE MACRON RETIRE SON PROJET MÉPRISANT DE PAQUET À 10 EUROS MAIS MÊME QUE LE PRIX DU TABAC BAISSE.
    Que l’on ajoute du sirop « lyophilisé » dans les cigarettes, que l’on recherche des remèdes plus efficaces pour lutter contre les méfaits du tabac pour la santé mais que l’on cesse, et surtout si l’on est président d’une soi-disant démocratie, de s’attaquer aux fumeurs qui, je le rappelle, sont aussi des êtres humains respectables.
    Je n’ai jamais incité verbalement quelqu’un à fumer mais je vais faire une exception pour le non-fumeur MACRON.
    Puisque MACRON semble préoccupé par le tabac, je vous propose, si cette idée vous plait, de lui adresser un peu de tabac ou une cigarette placés dans une enveloppe à son intention (nul besoin de rédiger un texte ou de laisser son nom)

    M. Emmanuel MACRON
    Président de la République (facultatif)
    Palais de l’Élysée
    55, Rue du Faubourg Saint-Honoré
    75008 Paris

    Il ne deviendra peut-être pas fumeur, mais, étant diplômé de l’ENA, il comprendra sûrement le message !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Conflits d’intérêts de Nicolas Hulot: de nouvelles révélations

La semaine dernière, D&E soulignait les liens d'intérêts entre les premières mesures annoncées par Nicolas Hulot et la campagne d'En...

Fermer