Le plan Juncker a permis 168 milliards d’investissement

Selon la BEI, le plan d’investissement Juncker aurait permis 168 milliards € d’apports nouveaux, soit la moitié des sommes attendues.

Plan d’investissement pour l’Europe : plus de 168 milliards d’euros de nouveaux investissements dans toute l’UE

Bruxelles, le 7 février 2017

Il est prévu que le plan d’investissement engendre plus de 168 milliards d’euros de nouveaux investissements répartis dans l’ensemble des 28 États membres.

Juste deux ans après qu’il ait été lancé par la Commission Juncker, le Plan d’investissement pour l’Europe a déjà mobilisé au total plus de 168 milliards d’euros d’investissements, soit largement plus de la moitié du montant de 315 milliards d’euros prévu à l’origine.

Ces chiffres ont été communiqués à l’issue de la réunion tenue la semaine passée par le Conseil d’administration de la Banque européenne d’investissement (BEI) au cours de laquelle il a approuvé 14 nouveaux projets à financer au titre du EFSI sur la recommandation du comité d’investissement indépendant de l’EFSI.

Les opérations approuvées au titre du Fonds européen pour les investissements stratégique (EFSI) représentent un volume total de financement de plus de 31 milliards d’euros et concernent l’ensemble des 28 États membres. La BEI a donné son accord à 189 projets d’infrastructure au titre du FEIS pour un montant de 23 millions d’euros, tandis que le Fonds européen d’investissement (FEI) a approuvé 255 conventions de financement de PME pour un volume total de 8 milliards d’euros au titre de l’EFSI.

La proposition de la Commission relative à l’extension de l’EFSI (la proposition «EFSI 2.0») a déjà bien progressé. En décembre, le Conseil européen a accueilli favorablement l’accord passé par les ministres des Finances de l’UE d’appuyer la proposition et a invité les colégislateurs à adopter l’extension dans le courant du premier semestre 2017.

Références

print

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hey, salut toi le lecteur de Décider et Entreprendre.


Ça fait maintenant deux ans que D&E existe et continue de se développer. Et le tout, sans jamais avoir reçu de subvention. Alors depuis maintenant un mois, D&E a décidé et entrepris d'intégrer quelques publicités sur sa homepage, mais aussi au cœur de ses articles. Car D&E rémunère ses équipes.


Derrière D&E se cachent des journalistes, des développeurs informatiques, des responsables communications, mais aussi des éditorialistes de passage. Tout ce petit monde travaille d'arrache-pied pour ramener de l'information fraîche, des points de vues tranchés, mais argumentés et autres gaudrioles à l'un des seuls médias en ligne complètement indépendant, à la ligne éditoriale libre, mais aussi en plein développement.


Alors, voilà, aujourd'hui, cher lecteur, on te demande un petit geste de pas grand-chose. Non, range ton portefeuille (bien que l'on accepte aussi les dons). Non, on te demande juste de désactiver ton bloqueur de pub (Ad-Block, AdThwart, Webmail Ad blocker, etc) le temps de ta navigation sur notre site ou de mettre une exception de blocage qui concerne D&E.


Le simple fait d'afficher les pubs sur notre site nous permet de rémunérer nos « incroyables » équipes. Promis, les publicités ne sont pas invasives ni agressives. On peut même les cacher si on veut (avec la petite croix dessus).


Ça nous ferait vraiment plaisir et ça permettrait qu'on s’achète notre table de ping-pong continue à écrire librement, à titiller les puissances en place, mais aussi à proposer d'autres pistes de réflexion sur des sujets habituellement traités par les médias subventionnés.


Un petit geste pour toi, mais un grand pas pour Décider & Entreprendre.


Merci à toi, ô lecteur de D&E. Et bonne lecture.

Lire les articles précédents :
Marché numérique unique: les consommateurs devraient être mieux traités

Comment créer le marché unique numérique? L'Union Européenne vient de convenir de nouvelles règles favorables aux consommateurs qui voyagent sur...

Fermer