Réforme du syndicalisme: les propositions Perruchot

On se souvient du rapport Perruchot, alors député à l’Assemblée Nationale, consacré au financement du syndicalisme. Redevenu simple citoyen, Perruchot persiste et signe et formule huit propositions pour réformer le syndicalisme en France. Il s’est même fendu d’un courrier aux candidats républicains pour leur exprimer ses idées, dont la première consiste à supprimer le monopole syndical au premier tour des élections dans les entreprises.

Plus globalement, Perruchot rejoint le camp des partisans d’une réforme en profondeur du paritarisme.

Depuis près de 70 ans, l’État conIe de nombreuses de missions aux partenaires sociaux. Force est de constater que cette gestion paritaire a atteint ses limites. La question de la valeur ajoutée des partenaires sociaux est clairement posée à la Sécurité Sociale ou à l’Unédic parce que l’État agit sans eux. De plus, l’État doit s’engager davantage pour permettre de réformer ces secteurs comme la formation professionnelle qui est un véritable cas d’école: il devient impératif de replacer les salariés comme les demandeurs d’emploi au cœur des actions de formation et donc d’instaurer un chèque formation pour chaque salarié et demandeur d’emploi.

 

 

print

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hey, salut toi le lecteur de Décider et Entreprendre.


Ça fait maintenant deux ans que D&E existe et continue de se développer. Et le tout, sans jamais avoir reçu de subvention. Alors depuis maintenant un mois, D&E a décidé et entrepris d'intégrer quelques publicités sur sa homepage, mais aussi au cœur de ses articles. Car D&E rémunère ses équipes.


Derrière D&E se cachent des journalistes, des développeurs informatiques, des responsables communications, mais aussi des éditorialistes de passage. Tout ce petit monde travaille d'arrache-pied pour ramener de l'information fraîche, des points de vues tranchés, mais argumentés et autres gaudrioles à l'un des seuls médias en ligne complètement indépendant, à la ligne éditoriale libre, mais aussi en plein développement.


Alors, voilà, aujourd'hui, cher lecteur, on te demande un petit geste de pas grand-chose. Non, range ton portefeuille (bien que l'on accepte aussi les dons). Non, on te demande juste de désactiver ton bloqueur de pub (Ad-Block, AdThwart, Webmail Ad blocker, etc) le temps de ta navigation sur notre site ou de mettre une exception de blocage qui concerne D&E.


Le simple fait d'afficher les pubs sur notre site nous permet de rémunérer nos « incroyables » équipes. Promis, les publicités ne sont pas invasives ni agressives. On peut même les cacher si on veut (avec la petite croix dessus).


Ça nous ferait vraiment plaisir et ça permettrait qu'on s’achète notre table de ping-pong continue à écrire librement, à titiller les puissances en place, mais aussi à proposer d'autres pistes de réflexion sur des sujets habituellement traités par les médias subventionnés.


Un petit geste pour toi, mais un grand pas pour Décider & Entreprendre.


Merci à toi, ô lecteur de D&E. Et bonne lecture.

Lire les articles précédents :
retraites
Le COR publie un panorama des retraites dans le monde

Le COR (Conseil d'Orientation des Retraites) publie un intéressant panorama sur les systèmes de retraite dans le monde. La comparaison...

Fermer