Rexecode optimiste pour la croissance en France

Des analyses effectuées par Coe-Rexecode (Centre d’observation économique et de Recherche pour l’Expansion de l’économie et le Développement des Entreprises) mènent à des résultats favorables à la croissance française.

En ce début du quinquennat d'Emmanuel Macron, les mesures engagées pour accroître le travail et le capital mènent à penser que la croissance de la France est sur une bonne pente, selon le Centre d'observation économique Rexecode.

L'investissement positif pour la croissance

Dans un contexte d'économie mondiale favorable, la France pourrait bien en profiter pour conserver une croissance convenable. Rexecode projette 1,6% de croissance en 2018, après 1,7% constaté en 2017. Une légère baisse à prévoir, mais un objectif de stabilité serait donc atteint. Cette croissance reposerait en grande partie sur sur "l'investissement à nouveau dynamique" des entreprises et des ménages, grâce à des taux bas. En 2016, la France avait cumulé plusieurs chocs qui ont pesé sur les secteurs du tourisme, de l'agriculture entre autres.

Le projet de loi de finances 2018 pourrait renforcer la croissance potentielle

Les ordonnances sur la réforme du code du travail auront un impact positif sur la compétitivité et sur l’emploi, assure Rexecode. Tout d'abord concernant les salaires, qui seront plus en phase avec les gains de productivité. La création ou sauvegarde de 160 000 emplois d'ici 2022, pourrait être possible dans le cas où l’écart entre salaires et productivité serait réduit de moitié. Cela demande donc une baisse des de ces deux facteurs. 

 

Les freins à la croissance de l’économie française ont été largement identifiés dans nos travaux antérieurs : perte de compétitivité-
coût, désindustrialisation rapide, prélèvements obligatoires excessifs. La politique économique a commencé à s’en préoccuper et à réagir. Mais les marches à franchir sont hautes et les délais sont longs

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
Le recours à l’emploi intérimaire augmente au deuxième trimestre 2017

Le taux de recours à l'intérim reste un indicateur solide de la situation de l'emploi en France. La DARES rapporte...

Fermer