RSI: la manifestation de Rennes est un succès

D&E signalait hier dans ses colonnes l’organisation d’une manifestation à Rennes, à l’occasion de l’inauguration des nouveaux locaux du RSI, dans le quartier de Beauregard. Cette manifestation a bien eu lieu et a rencontré un véritable succès. La presse locale a largement couvert le mouvement.

Une bonne couverture presse de la manifestation à Rennes

France 3 a donné un compte-rendu large des revendications exprimées par les manifestants. La chaîne régionale a même produit une rapide séquence sur le sujet:


inauguration RSI manifestations commerçants

Ouest-France a intitulé son article: « Ils manifestent contre le nouveau siège du RSI à 10 millions d’euros ». Le quotidien a mentionné cette phrase:

Outre son coût de 10 millions jugé prohibitif, les manifestants  fustigent le fonctionnement du RSI, « responsable du suicide de 1600 indépendants en France » et demandent « un véritable moratoire sur son fonctionnement ainsi que des comptes sur sa façon de fonctionner »

Le Télégramme de Brest a pour sa part mentionné les propos du président local du collectif des indépendants de France, Hervé Le Roch:

« On demande le moratoire. Il faut fermer le RSI », insiste Hervé Le Roch, président du collectif des indépendants de France.

Les militants bretons peuvent donc s’estimer satisfaits de leur action. Elle a porté et marqué les esprits locaux…

print

1 commentaire sur RSI: la manifestation de Rennes est un succès

  1. Je suis en conflit avec le Rsi Auvergne concernant la retraite de réversion de mon mari. J’ai écrit au directeur général à Paris Monsieur stephane Stiller mais je ne suis toujours pas satisfaite de son intervention ! Depuis juin 2013 je percevais 340 € mensuel et là subitement je suis passée à 300.16 €. Il y a une erreur depuis juin 2013!et il aura fallu 3 ans et 3 mois pour s’en apercevoir donc le Rsi me réclame un indu ! Que qu’un peut-il me renseigner ou m’indiquer à qui m’adresser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Hey, salut toi le lecteur de Décider et Entreprendre.


Ça fait maintenant deux ans que D&E existe et continue de se développer. Et le tout, sans jamais avoir reçu de subvention. Alors depuis maintenant un mois, D&E a décidé et entrepris d'intégrer quelques publicités sur sa homepage, mais aussi au cœur de ses articles. Car D&E rémunère ses équipes.


Derrière D&E se cachent des journalistes, des développeurs informatiques, des responsables communications, mais aussi des éditorialistes de passage. Tout ce petit monde travaille d'arrache-pied pour ramener de l'information fraîche, des points de vues tranchés, mais argumentés et autres gaudrioles à l'un des seuls médias en ligne complètement indépendant, à la ligne éditoriale libre, mais aussi en plein développement.


Alors, voilà, aujourd'hui, cher lecteur, on te demande un petit geste de pas grand-chose. Non, range ton portefeuille (bien que l'on accepte aussi les dons). Non, on te demande juste de désactiver ton bloqueur de pub (Ad-Block, AdThwart, Webmail Ad blocker, etc) le temps de ta navigation sur notre site ou de mettre une exception de blocage qui concerne D&E.


Le simple fait d'afficher les pubs sur notre site nous permet de rémunérer nos « incroyables » équipes. Promis, les publicités ne sont pas invasives ni agressives. On peut même les cacher si on veut (avec la petite croix dessus).


Ça nous ferait vraiment plaisir et ça permettrait qu'on s’achète notre table de ping-pong continue à écrire librement, à titiller les puissances en place, mais aussi à proposer d'autres pistes de réflexion sur des sujets habituellement traités par les médias subventionnés.


Un petit geste pour toi, mais un grand pas pour Décider & Entreprendre.


Merci à toi, ô lecteur de D&E. Et bonne lecture.

Lire les articles précédents :
Jeunes diplômés en informatique : attrapez-les tous !

Article initialement paru sur le site The Conversation, sous la signature de Caroline Diard et d'Alexandre Lavissière. Le recrutement est...

Fermer