Seize minutes de Macron-Président sur France 2

Temps de lecture : 2 minutes

Cet article a été lu 1476 fois

Cet article sur France 2 est initialement paru sur le blog de la CGC Médias.
Seize minutes de Macron-Président sur France 2 contre quatre seulement  sur TF1, comment luter ? 
 
« C’est un tournant dans la campagne » va même déclarer David Pujadas sur France 2 qui, lui, a même perçu « un coup de tonnerre pour la gauche »…et là, ça vaut bien d’y consacrer 16 minutes du JT de 20h de France 2 qui conclut ainsi sur le candidat pour l’Élysée « cette candidature est courageuse et même extrêmement téméraire ». 
 
Le monde s’est donc arrêté de tourner depuis l’annonce de Macron qui devrait  déjouer tous les sondages « Ce qu’on peut dire ce soir, c’est que l’impact est très très loin d’être clair. » !
Puis il y a aussi la phrase sensée faire mal, venue un peu comme un cheveu sur la soupe, l’uppercut de la télé publique au seul des 7 candidats de la primaire de Droite « Imaginons que ça prenne sur l’électorat d’Alain Juppé, imaginons qu’Alain Juppé soit battu, dans ce cas-là, François Bayrou serait candidat. »
Ah! le couple Field/Ernotte et son “indispensable recul” et “son nécessaire décryptage”…et pourtant si prompt à s’emballer. 
Le couple Field/Ernotte qui donne visiblement des boutons à “France Inter”, la radio publique de son partenaire dans “france info:” mais aussi et surtout colle pour la compte, un bon crochet du gauche à Léa Salamé la co-présentatrice avec David Pujadas de “L’émission politique” qui ne sera pas sur le 3ème débat de la primaire de la Droite et du centre….mais ce n’est pas pour cela que Jean-Frédéric Poisson a quasiment claqué la porte!
 
Le blog CGC Média vous propose de découvrir sur ces deux sujets l’excellent article de Samuel Gontier dans “Télérama” “Sur France 2, la “fusée” Macron “prend la mer” et le journalisme se noie à l’atterrissage” et sur le blog de Jean-Marc Morandini, au sujet du 3ème débat de la primaire de la Droite “Les secrets du débat de la primaire de la droite ce soir: Léa Salamé zappée, Elkabbach préféré à Sotto, France Inter fait la tête….”
print

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire les articles précédents :
La Cour des Comptes épingle la BPI et ses frais de gestion

La Cour des Comptes vient de rendre un rapport sur la BPI et ses frais de gestion qui mérite le...

Fermer