La guerre Apple / Samsung s’exporte aux cryptomonnaies

6 juin 2018 Adrien Pittore 0

Les deux géants des nouvelles technologies se sont tout deux lancés sur le marché émergeant du moment : les cryptomonnaies. Avec chacun des initiatives différentes, il est toujours plus difficile de savoir qui remportera la bataille. Apple ou Samsung ? iOS ou Android ? Iphone ou Galaxy ? La guerre fait rage entre les deux fabricants et leurs adeptes. Dernièrement, on pensait ce conflit bientôt terminé avec l’affaire des brevets qui tournait à l’avantage de la marque à la pomme. Seulement, on apprend qu’un nouveau front de conflit entre les deux marques pourrait voir le jour. Il concernerait un domaine en plein expansion : les cryptomonnaies. Apple dégaine le premier en 2016 Il y a plus de 2 ans, Apple déposait un premier brevet au Bureau Américain des brevets et des marques de commerce. Ce texte s’en suit d’un deuxième déposé un an plus tard. Ils y décrivent chacun une application d’un nouveau genre. Elle serait capable de certifier l’association d’une date à un événement (un horodatage en somme) grâce à la technologie blockchain et au PKI. Plus récemment, Apple laissait planer le doute quant à ce que son application Appel Pay puisse intégrer l’utilisation des cryptomonnaies. Pour l’instant, l’application […]

Apple: retrouvez la position de la Commission

31 août 2016 Éric Verhaeghe 0

Dans l’affaire Apple, la Commission européenne a publié un intéressant communiqué de presse dont voici le texte: La Commission européenne a conclu que l’Irlande avait accordé à Apple des avantages fiscaux indus pour un montant de 13 milliards d’euros. Cette pratique est illégale au regard des règles de l’UE en matière d’aides d’État, car elle a permis à Apple de payer nettement moins d’impôts que les autres sociétés. L’Irlande doit à présent récupérer les aides illégales. Margrethe Vestager, commissaire chargée de la politique de concurrence, a déclaré: «Les États membres ne peuvent accorder des avantages fiscaux à certaines entreprises triées sur le volet. Cette pratique est illégale au regard des règles de l’UE en matière d’aides d’État. L’enquête de la Commission a conclu que l’Irlande avait accordé des avantages fiscaux illégaux à Apple, ce qui a permis à cette dernière de payer nettement moins d’impôts que les autres sociétés pendant de nombreuses années. En réalité, ce traitement sélectif a permis à Apple de se voir appliquer un taux d’imposition effectif sur les sociétés de 1 % sur ses bénéfices européens en 2003, taux qui a diminué jusqu’à 0,005 % en 2014.» À l’issue d’une enquête approfondie en matière d’aides d’État ouverte en […]

Apple, l’entreprise déceptive par excellence

9 mars 2016 Eric Verhaeghe 0

Eric Ciotti a absurdement proposé l’interdiction de la vente de l’Iphone d’Apple en France (on notera qu’il ne propose pas l’interdiction de la Kalachnikov, bien plus meurtrière) après l’opération de communication de l’entreprise, aux Etats-Unis, qui fait croire qu’elle résiste farouchement aux tentatives d’immixtion du gouvernement américain dans ses données. En réalité, ce n’est pas la protection excessive des données collectées par Apple qui pose problème, mais bien l’abus potentiel de position dominante qui, tôt ou tard, mettra l’Europe en difficulté. Apple et la protection des données Tout le monde a bien noté que l’activisme d’Apple sur la protection de ses cryptages tombe au moment où l’Union Européenne entame un bras de fer avec les Etats-Unis sur le sujet. Tout l’enjeu est de constituer un « safe harbour» , un port franc, pour les données personnelles collectées par les fabricants et opérateurs numériques. L’Europe et ses bonnes (et irremplaçables) libertés pensent que les Américains ont trop confondu les rôles de la NSA et des opérateurs. Les Etats-Unis tentent de les persuader du contraire. Apple apporte sa pierre à l’édifice: c’est bien légitime. De ce point de vue, la proposition d’Eric Ciotti consistant à boycotter Apple en rétorsion contre la protection que l’entreprise […]